Accueil
RCF Législatives 2024 : 6 candidats pour un seul siège en Lozère
Partager

Législatives 2024 : 6 candidats pour un seul siège en Lozère

Un article rédigé par Jean-claude Astruc - RCF Lozère, le 26 juin 2024  -  Modifié le 2 juillet 2024

En France plus de 4 000 candidats se présentent dans 577 circonscriptions. En Lozère, Ils étaient 11 en 2022, ils sont 6 en 2024, pour un seul siège, une seule circonscription. Il est vrai que la dissolution de l’assemblée nationale a pris tout le monde de court.

 

@Assemblee_Nationale @Assemblee_Nationale

Traditionnellement depuis de nombreuses années RCF Lozère et La Lozère Nouvelle organisent un débat pour le premier tour des élections législatives. Et bien cette fois, cela n’a pas été possible.

Le contexte tendu, entre les candidats, et les délais de campagne réduits à peau de chagrin en ont décidé autrement.
Pour apporter quand même notre pierre à l’édifice du débat démocratique et offrir à nos auditeurs quelques pistes intellectuelles indispensables pour asseoir leur choix au moment du vote, nous avons donc convié les six candidats séparément.
Chacun leur tour, ils ont répondu à nos questions. Pendant une vingtaine de minutes, les candidats détaillent leur programme, et parlent de la Lozère, un territoire qu’ils aiment et pour lequel « ils veulent se battre ».

Bonne écoute et rendez-vous pour le débat du second tour.

 

 

LUC-ETIENNE GOUSSEAU

 

L'avocat mendois de 61 ans a remplacé Jean-François Pardigon à la tête de la fédération départementale en octobre 2023. Luc-Étienne Gousseau, 62 ans, se présente pour la première fois à une élection. Luc-Étienne Gousseau est né le 7 juin 1962 à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Il a fait ses études de droit à l’université Paris-Panthéon-Assas. Il s’est installé en 1995 en Lozère où il exerce le métier d’avocat. Depuis le 10 juillet 2023, il est délégué départemental du Rassemblement national. Marié depuis 1989, il est père de sept enfants.
« J’ai été nommé délégué départemental du RN le 10 juillet 2023. Je n’ai jamais vécu de la politique. Je viens de la société civile. Je suis encore en activité. Les ténors font leur tambouille. Moi, j’apporte quelque chose de nouveau. Le monde politique a besoin de gens d’expérience. Cependant, de nombreux parlementaires ne sont plus en contact avec le monde du travail depuis trop longtemps. J’estime que ce n’est pas normal », a déclaré le candidat sur RCF Lozère.

 

Débats / éditions spéciales Législatives 2024 en Lozère : Luc-Etienne Gousseau, RN

DJA ZIDOUN


Déjà candidat en 2022, Dja Zidoun a déposé sa candidature pour les élections législatives 2024. Âgé de 59 ans, il est paysan à Saint-Martin-de-Lansuscle. Sa suppléante est Zoé Usson. « Dans un climat surjoué de fausses peurs et de naïveté craintive, l’électron libre revient dans le cirque électoral, à bas coût certes, mais déterminé à porter son analyse critique. Face aux gros partis institutionnels dont les caisses débordent de l’argent du petit peuple, je fais le pari d’une campagne à zéro euro qui pourrait me mener à l’Assemblée nationale », souligne-t-il dans un courriel adressé à la presse en date du 15 juin.

Débats / éditions spéciales Législatives 2024 en Lozère : Dja Zidoun, Candidat Libre

PIERRE MOREL-A-L’HUISSIER


Le député sortant Pierre Morel-A-L’Huissier a présenté sa candidature pour les élections législatives 2024. Sa suppléante est Audrey Malaval. Il est candidat pour la cinquième fois.
Âgé de 65 ans, il a par le passé été maire de Fournels et conseiller général de la Lozère. Il occupe un siège au Palais Bourbon depuis 2002.
« J’ai décidé d’être candidat les 30 juin et 7 juillet prochains. Vous le savez, vous me connaissez, j’ai à cœur de défendre notre territoire rural qu’est la Lozère et pour lequel je me suis tant battu. Je le fais de manière libre et indépendante, en dehors de toute adhésion partisane et dans le respect de mes idées qui ont toujours été celles de la droite, du centre et des indépendants », a mentionné le député sortant au micro de RCF Lozère.

 

Débats / éditions spéciales Législatives 2024 en Lozère : Pierre Morel à l'Huissier, Divers Droite

MICHEL GUIRAL


Michel Guiral a été conseiller municipal d’opposition à Marvejols de 1989 à 2001 ; il a d’ailleurs conduit la liste Marvejols Autrement. Michel Guiral, âgé de 64 ans, est par ailleurs président du Conseil d’administration de la Carsat Languedoc-Roussillon.
Il est élu premier édile de Saint-Sauveur-de-Peyre en 2001 (où il travaillait comme postier). Il en est depuis 2017 le maire délégué. « Un engagement et une expérience qui me seront utiles pour défendre les intérêts de la Lozère en tant que nouveau député, pour un véritable changement et redonner à la politique des lettres de noblesse », déclare le candidat sur RCF Lozère.

 

Débats / éditions spéciales Législatives 2024 en Lozère : Michel Guiral, Resistons

SOPHIE PANTEL


Sophie Pantel, présidente socialiste du département de la Lozère, est la candidate du Nouveau front Populaire en Lozère. Son suppléant est le communiste Serge Gayssot. En cas d'élection, elle ne sera plus, de fait, présidente du département. « Jean-Louis Brun, maire de Naussac, me succèdera à la présidence du département » a déclaré Sophie Pantel sur RCF Lozère.
Âgée de 52 ans, Sophie Pantel est aussi présidente de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil). Elle a également été par le passé vice-présidente du conseil régional de Languedoc-Roussillon et maire du Pont-de-Montvert.

 

Débats / éditions spéciales Législatives 2024 en Lozère : Sophie Pantel, Nouveau Front Populaire

ANNIE SOUCHON


Annie Souchon (70 ans) est investie pour la quatrième fois en Lozère par Lutte ouvrière, le dernier véritable parti trotskiste de France. Le suppléant d’Annie Souchon : « Il s’agit de Thierry Fronty, il a 60 ans et il est mon suppléant aux élections législatives en Lozère pour la troisième fois, depuis 2012. Il travaille comme rédacteur infographe pour Le Figaro. On se connaît depuis vingt ans. On s’estime beaucoup. »
Pour la quatrième année consécutive, Annie Souchon, candidate Lutte ouvrière, se présente en Lozère. En 2012, elle avait obtenu 0,19 % des suffrages, soit 78 voix. En 2017, son score a augmenté légèrement pour atteindre les 0,49 %, soit 167 voix.

 

Débats / éditions spéciales Législatives 2024 en Lozère : Annie Souchon, Lutte Ouvrière
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don