Accueil
Le Vatican au chevet d'une Europe en crise
Partager

Le Vatican au chevet d'une Europe en crise

RCF,  -  Modifié le 20 octobre 2017
La semaine prochaine à Rome, le Vatican invite plusieurs responsables européens et religieux à repenser l'Europe, à l'heure où le Vieux Continent est en crise.
Le Cardinal Reinhard Marx - Pauline de Torsiac Le Cardinal Reinhard Marx - Pauline de Torsiac

L'Eglise veut repenser l'Europe

Le Vatican au chevet de l’Europe. Dans une semaine, du 27 au 29 octobre prochains, la COMECE, la commission des épiscopats de l’union européenne réunira à Rome des responsables politiques européens et de l’Eglise autour du thème "repenser l’Europe". Un sujet de taille à l’heure où le Vieux Continent est en crise et doit faire face à de nombreux défis.

Le pape François a prévu de s’adresser aux participants le samedi 28 octobre. Un pape argentin pour qui la dignité humaine doit être au cœur du projet européen. C’est le message qu’il avait déjà délivré en novembre 2014 devant les eurodéputés à Strasbourg.

Plus récemment, au mois de mai, à l’occasion des 60 ans du Traité de Rome, le Saint Père avait appelé les chefs d’Etat et de gouvernement des 27 à retrouver le chemin d’un véritable humanisme européen et les a invité à revenir aux idéaux des pères fondateurs de l’Europe.

Quel est plus précisément la vocation de ce congrès organisé par la COMECE ? Quel rôle doit ou peut jouer l’Eglise dans cette réflexion sur l’Europe ?  De passage en France, le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et président de la Comece, a répondu à ces questions, au micro de Pauline de Torsiac. Un entretien exclusif.

L'Eglise au chevet des communautés chrétiennes orientales

Cette semaine, à Rennes, s'est réuni l'Ordinariat des catholiques orientaux, pour sa session annuelle. L’occasion de s’intéresser à ces communautés chrétiennes dont certains membres ont été chassés de leur pays par Daech. Mgr Pascal Gollnisch est le vicaire général de l’Ordinariat des catholiques orientaux en France et directeur général de l’association l’Œuvre d’Orient. Au micro d’Etienne Pépin il revient sur le visage, la spiritualité et la réalité de la vie de ces chrétiens d'Orient, aujourd'hui en France.

Une grande enquête sur les protestants de France

A l’occasion des 500 ans de la Réforme, l’hebdomadaire ''Réforme'', en partenariat avec la Fédération protestante de France, a publié mercredi dernier les résultats d’une grande enquête. Réalisée par Ipsos, sept ans après une première, elle confirme que les protestants représentent désormais 3 % environ de la population française, soit deux millions de Français.

Parmi eux, 600 000 se disent protestants luthéro-réformés, 600 000 sont issus des diverses Églises évangéliques et 800 000 se présentent comme protestants autodéclarés. Des protestants qui ressemblent sociologiquement, à quelques nuances près, à l'ensemble des Français. Parmi les différences notables, un engagement associatif et public plus prononcé et plus encore, une pratique plus que deux fois supérieure à celles des catholiques. Décryptage avec Nathalie Leenhardt, directrice de la rédaction de ''Réforme''.

Semaine Missionnaire Mondiale: le témoignage d'un ancien de Fidesco

A l’occasion de la semaine missionnaire mondiale, on conclut notre série de portraits de missionnaires avec un ancien de Fidesco. Fidesco est une organisation catholique de solidarité internationale qui envoie des volontaires, dans les pays en développement pour mettre leurs compétences professionnelles au service d’aide aux populations locales. Jean-Baptiste Rousseau a passé deux ans en Zambie pour gérer une école technique dans la brousse. Une expérience qui a changé son cœur. Témoignage.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don