Accueil
Le synode des jeunes, mode d'emploi
Partager

Le synode des jeunes, mode d'emploi

RCF,  -  Modifié le 30 juin 2021
Le Point du Synode Le synode des jeunes, mode d'emploi
​Aujourd’hui s’ouvre à Rome le Synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. Etienne Pépin dresse le programme de cet événement unique pour l'Eglise.
podcast image par défaut

Le pape François a réuni autour de lui pendant un mois 267 pères synodaux (dont 4 évêques français), 23 experts, 49 auditeurs et, c’est une nouveauté, des jeunes… En tout, 36 jeunes du monde entier. Les pères synodaux veulent en effet se laisser interpeller par les jeunes…

Chaque jour c’est donc un jeune qui introduira le travail de l’Assemblée. Les 36 jeunes qui siégeront aux cotés des évêques pourront d’ailleurs parler librement et proposer des amendements. Une rencontre est aussi organisée pour les jeunes, samedi prochain au Vatican, par le pape et les pères synodaux.
 

Comment vont se dérouler les travaux pendant ce synode ?

Pendant un mois, les travaux du synode se dérouleront suivant le contenu de l’instrumentum laboris. Un document de synthèse de toutes les consultations depuis la convocation du pape le 6 octobre 2016. Une convocation qui s'est déroulée en trois parties :  un questionnaire en ligne, un séminaire international en septembre 2017 et la réunion pré-synodale avec des jeunes du monde entier en mars dernier. Il y a trois parties dans cet instumentum laboris : "l’Eglise à l’écoute de la réalité", "la foi et le discernement vocationnel", "les chemins de conversion pastorale et missionnaire".
 

Comment ça se passe un synode exactement ?

Le synode est un exercice de collégialité par excellence… Il est convoqué par le pape lorsqu’il souhaite être conseillé sur un thème particulier. Cette fois, il s’agit de la place des jeunes dans l’Eglise… Le Pape préside le synode, et il nomme des présidents délégués.

L’assemblée est dirigée par un secrétaire général. Ici c’est le cardinal Lorenzo Baldisseri. Il travaille avec un rapporteur général, le cardinal Sérgio da Rocha qui lui-même rédigera les conclusions des travaux. À la fin du synode, le 24 octobre prochain, un document final du synode sera présenté aux évêques. Il sera voté le 27 octobre avant d’être remis au pape. Habituellement, l’évêque de Rome rédige ensuite une exhortation apostolique post-synodale.
 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don