Accueil
Le printemps est arrivé !
Partager

Le printemps est arrivé !

Un article rédigé par Bernadette Humeau - RCF Anjou, le 23 mars 2022  -  Modifié le 23 mars 2022
Maison commune Le printemps est arrivé !

Peut être ne l’avez-vous pas remarqué mais le printemps est arrivé cette année le 20 mars, en 2011 et souvent au siècle dernier c’était le 21 mars, et il faudra attendre 2102 pour retrouver le printemps au 21 mars.

© Bernadette Humeau © Bernadette Humeau
Le printemps, en effet, n‘a pas de date fixe. Il a lieu entre le 19 et le 21 mars, la date est calculée par astronomes et mathématiciens car elle correspond au moment où notre soleil est parfaitement alignée avec l’Equateur : c’est l’équinoxe de printemps. 
Le jour dure aussi longtemps que la nuit, puis après cette date, cela bascule et pour nous, au Nord, les jours vont se rallonger. 
Cette année, l’équinoxe de printemps a été fixé au dimanche 20 mars 16h33 exactement. 
 

Une saison remplie de promesses 

 
La nature s’emballe à peu près à ce moment là. Les récoltes d’eau de bouleau commencent juste avant que les bourgeons ne débourrent avec la montée de la sève. Si vous avez la chance d’avoir un bouleau dans votre jardin, profitez en ! En effet, boire de l’eau de bouleau permet d’éliminer les toxines accumulées dans l’organisme l’hiver. Et c’est un goût très agréable.
Chaque saison a son charme mais le printemps c’est une période remplie de promesses. Avec le radoucissement de la température par à coups où alternent giboulées et grand soleil, c’est le renouveau de la nature, le bourgeonnement et la floraison, le réveil des animaux qui hibernent, le retour d’oiseaux migrateurs.
 

Le printemps a été fêté dans le monde antique...  

 
Dans la mythologie grecque, Perséphone symbolise le printemps. Enfermée dans les enfers, elle ne peut retrouver sa mère Déméter, la déesse de la nature, que quatre mois par an. Alors la déesse mère, pour fêter le retour de sa fille, reverdit les champs et couvre les arbres de bourgeons et de fleurs. (Chez les Grecs, c’était aussi la fin de la trêve hivernale car la trêve, dans ce monde civilisé, elle existait). 
 
Chez les Romains, c’est la déesse Maïa, déesse du printemps et de la fertilité, qui est fêtée avec la déesse Flore,  Flore dont le rôle consistait à protéger la fleuraison des céréales et des arbres fruitiers au départ, - donc la déesse des agriculteurs -. Et puis Rome lui a dédié 5 jours de fêtes, les Floralies, à la fois synonyme de fécondité et de plaisir. 
 

… il l’est toujours aujourd’hui

 
Au Japon c’est le moment du « Hanami", une coutume qui signifie « contempler les fleurs » et la floraison des cerisiers au Japon, le « sakura » attire des personnes du monde entier. La période est courte, le cerisier fleurit très vite et se fane très vite. 
On peut trouver cette séquence au parc oriental de Maulévrier bien sur.
 

La fête de l’enterrement de la sardine à Barcelone

 
En Amérique du Nord les Amérindiens fêtent la terre et les adolescents. 
En Iran, Norouz est la fête qui célèbre le nouvel an, lequel démarre avec le printemps. Aux Pays Bas, c’est la fête de la bulbe, des tulipes évidemment. 
A Murcie et à Barcelone, c’est la fête de l’enterrement de la sardine où l’on fait une procession puis de grands feux sur la plage et on célèbre le printemps et l’enterrement de la sardine en dégustant ensemble des sardines grillées. 
 

En Alsace du Nord, l’extraordinaire Schieweschlawe

 
En France, dans certaines régions comme dans l’Ain, les habitants vont cueillir des bouquets de jonquilles qui couvre le sol des sous-bois, c’est magnifique. 
Et pour terminer, je vous partage l’extraordinaire Schieweschlawe, le lancer de disque en Alsace du Nord.
Ce soir là, les jeunes mettent leur tige de chataignier dans un petit disque de hêtre de 10 cm, le disque est mis dans les braises d’un grand feu et quand les bords commencent à brûler, le lanceur prend sa tige avec laquelle il va décrire des ronds et arabesques dans l’air, puis frappe le disque sur une pierre plate qui fait office de tremplin. Le disque illumine le ciel de sa courbe  d’étincelles rougeoyantes.  C’est un spectacle magnifique. 
 
Et terminons par l'Anjou, on se ravit de regarder et d’humer les mimosas, les lilas fleurissent et donc, comme le conseille Marc Butruille dans sa chronique RCF "Rendez-vous au jardin", on va pouvoir planter les pommes de terre. Et bien sur on a les tulipes et le jasmin avec la plupart de nos arbres fruitiers.
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don