Accueil
Le marronnier du sapin de Noël
Partager

Le marronnier du sapin de Noël

RCF Anjou,  -  Modifié le 18 novembre 2020
Maison commune Le marronnier du sapin de Noël
La vente de sapin est autorisé à partir de vendredi, l’occasion d’en apprendre plus avant de le poser chez soi. A Saint Quentin en Mauges, le Sapin d’Anjou est devenu le premier producteur de la région, avec 65 ha qui sont consacrés. Et le sapin y est de plus en plus bio.
podcast image par défaut

Le sapin de Noel  concerne une grande partie de la population car cette année, encore plus que les autres, confinés que nous sommes dans notre intérieur nous avons envie de nous cocooner et de sentir l’odeur du sapin. Un peu de bonheur cela ne fait pas de mal.

Le sapin pour Noël 2020, c’est quoi l’idéal ? 
On peut bien sur construire son propre sapin de Noel avec des boites à oeuf, des bouts de palette et autres matériaux de récupération et cela sera très beau, bravo à ceux qui vont le faire !
Quant au sapin en plastique, dont l’empreinte écologique est de 8 kg, je crois désormais qu’on peut l’oublier car le plastique peut se recycler mais il restera toujours, et d’origine fossile : alors autant ne pas le générer  par un achat. 

Reste donc le sapin traditionnel, que le maire de Bordeaux ne veut plus, qu’en pensez-vous ? 
Il y a au moins deux informations en réponse : 
- s’il est coupé, en janvier il en sera fait du compost, et pendant sa croissance  il aura absorbé du CO2, 
- on peut l’acheter en pot, et à condition d’en avoir pris soin dans son salon, il reprendra racine ensuite à la campagne dans un bois ou dans votre jardin. 
 -et puis aujourd’hui dans notre région on peut acheter un sapin produit localement, qui évite ainsi le transport depuis le Morvan, le Jura ou le Danemark. En effet, le plus gros producteur de sapin de Noël pour la Loire Atlantique, la Vendée, et le Maine et Loire se trouve à St Quentin en Mauges. L’entreprise Le Sapin d’Anjou de Ludovic Brevet et son épouse gère 65 ha de champ de sapin et à raison de 8500 sapins à l’ha.
60000 d’entre eux sont livrés maintenant et d’ici le 10 décembre.

Le sapin bio existe-t-il ? 
Le sapin bio existe de plus en plus. Alors qu’il y a quelques années un sapin recevait une dizaine de traitement chimique, Le Sapin d’Anjou a réduit à un traitement par an et se concentre sur le désherbage mécanique régulier. Frédéric Merlet expérimente depuis 6 ans le sapin bio, sans glyphosate, il met plus longtemps à pousser et donc demande beaucoup de binage pour remplacer le traitement chimique, soit autant de temps pour 3 ha de sapin bio que pour 10 du sapin conventionnel. L’idée progresse et les ha de bio augmentent, c’est une bonne nouvelle. 

Comment choisir l’espèce et quand ? 
Un sapin pourrait aussi être une belle branche de houx mais si l’on veut rester sur le sapin, vous hésiterez entre le Nordman qui ne perd pas ses aiguilles, le Pugens appellé ainsi car il pique, c’est l’épicéa bleu, et l’épicéa qui sent si bon. Allez on se fait plaisir d’autant que la vente de sapins a été autorisé hier. Elle commencera vendredi. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don