Accueil
Le Billet d’humeur de Gérard FRERE sur RCF Bordeaux
Partager

Le Billet d’humeur de Gérard FRERE sur RCF Bordeaux

Un article rédigé par BR - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 1 mars 2017
«Des efforts de carême ? » Etre des artisans de paix dans nos propres familles, prier pour les vocations, veiller au dynamisme de nos communautés, ce pourraient être nos efforts de carême !
Adoration perpétuelle au Sacré Coeur de Bordeaux Adoration perpétuelle au Sacré Coeur de Bordeaux

Etre des artisans de paix dans nos propres familles, prier pour les vocations,  veiller au dynamisme de nos communautés, voilà ce que pourraient être nos efforts de carême !!!
Etre nous-mêmes des artisans de paix dans nos familles car il serait trop facile de s’en prendre constamment à notre société permissive quand des familles se décomposent d’elles-mêmes ou quand l’indifférence, qui est sans doute plus sournoise que la colère, y règne. Nous avons tous des exemples de mésententes, voire de ruptures au sein de nos propres familles et parfois nous avons tendance à critiquer sans chercher à maintenir ou recréer des liens… sans jamais avoir la certitude de réussir.
Prier pour les vocations est crucial et nous voyons bien que le synode lancé par notre diocèse pour faire de nous, laïcs, des disciples missionnaires a pour raison première le manque de prêtres.
Peut-être faut-il quand-même joindre l’action à la prière pour cultiver au sein de nos paroisses et de nos familles un terreau favorable aux vocations et en montrer la beauté !
Sans oublier de demander à Dieu de ranimer sans cesse la flamme de la vocation chez les ordonnés ou consacrés qui ont répondu à son appel sans deviner qu’ils seraient souvent saturés dans leur apostolat
Veiller au dynamisme et à l’ouverture bienveillante de nos communautés pour donner à ceux qui restent à la porte de nos églises l’envie de nous rejoindre. Lors de rassemblements paroissiaux récents avec déjeuner partagé, j’ai constaté que certains étaient intimidés à la simple idée de pousser la porte du lieu de rencontre. Accueil, sourire, partage, écoute prenaient alors toute leur importance avant même de se retrouver pour l’Eucharistie.
Comme effort de carême pourquoi donc ne pas chercher à résoudre une mésentente familiale, ou créer un groupe de prière pour les vocations et les ordonnés ou consacrés, ou dynamiser et ouvrir davantage nos communautés paroissiales ?
En ce mercredi des cendres, « n’ayons pas peur » de prendre quelques résolutions sous le regard de Dieu, des résolutions que nous tiendrons pour notre Eglise et pour les autres.

Gérard FRERE
Officier général en 2ème section, père de prêtre, engagé au sein des AFC.
RCF Gironde, 1er mars 2017

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don