Accueil
Le biais éditorial
Partager

Le biais éditorial

Un article rédigé par Père Jean Baptiste Edart - RCF Anjou,  -  Modifié le 12 mai 2021
Connaissez-vous le tropisme du biais éditorial ? C’est une forme subtile de manipulation de l’information dont l’objectif est de conduire les auditeurs à être confrontés à une problématique qui sinon serait passée inaperçue.
RCF Anjou - Père Jean-Baptiste Edart RCF Anjou - Père Jean-Baptiste Edart

Bien sûr cette exposition à une problématique mineure sera faite de telle manière à suggérer ce qu’il convient de penser. Lorsque cela se réalise dans une information plurielle où une diversité éditoriale existe, nous pouvons le comprendre. Les lecteurs du Figaro attendent autre chose que ceux du Monde. Lorsque cela concerne le service public, comme le montre Sami Biasoni dans une tribune sur le Figaro du 7 mai, cela pose problème.

Il en est de même quand, au sein de l’Église, un groupe de presse a un quasi-monopole de l’information, particulièrement à travers son quotidien. Pourquoi donc tel ou tel sujet est mis en avant alors que tel autre est tu ? Si certains thèmes par leur gravité ou leur écho dans la société demandent effectivement à avoir une exposition médiatique importante, d’autres font l’objet d’une exposition disproportionnée avec leur enjeu réel dans la société ou dans l’Église. Ce faisant, ce média fait un effet levier et contribue à leur développement. Par exemple, choisir de se faire systématiquement l’écho de problématiques marquant l’Église en Allemagne peut être un moyen subtil de vouloir susciter ces problématiques en France. Ce qui n’était qu’une problématique mineure ne concernant que très peu de personnes tend alors à devenir un sujet de préoccupation. C’est le même biais cognitif qui est mis en œuvre dans la publicité. Vous n’achetez pas le produit parce que vous êtes convaincus par la publicité, mais parce que celle-ci a créé en vous un sentiment de déjà-vu, de familiarité, qui vous rend le produit sympathique. Puisqu’on parle souvent de tel ou tel sujet c’est qu’il doit être important ! Et vous voilà manipulé.

Être disciple du Christ incite à avoir un regard libre et donc critique non seulement sur l’information, mais aussi sur la manière dont celle-ci est réalisée. Un sujet revient régulièrement dans votre journal ou à l’antenne ? Prenez du recul et interrogez-vous sur l’importance réelle du choix éditorial et sur la ligne choisie. Mieux : trouvez un autre média, d’un autre groupe de presse, qui vous apportera une vraie diversité.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

© RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Carte Blanche des pères Jean-Baptiste Edart et Matthieu Lefrançois

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don