Accueil
L'association 3AMIE reprend du service
Partager

L'association 3AMIE reprend du service

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Isère,  -  Modifié le 10 juin 2020
Après plus de deux mois de fermeture, l'association qui vient en aide aux mineurs étrangers isolés rouvre ses locaux. Une étape importante après un confinement difficile à vivre et à gérer.

Depuis 3 ans, 3AMIE, vient en aide aux jeunes migrants se trouvant dans un vide juridique et administratif: n'étant considérés ni comme mineurs, ni comme majeurs, ils ne peuvnt jouir d'aucun droit sur notre territoire. Cette aide fournie par l'association comprend, accompagnement mais aussi éducation puisqu'une scolarité est mise en place pour permettre à ces jeunes de trouver un travail, des liens sociaux et sociétaux mais aussi la "vie meilleure" qu'ils sont venus chercher en France. 
Régine Barbe est religieuse de la Compagnie de Marie de Notre Dame, elle est également la directrice de 3AMIE. Aujourd'hui, c'est avec fierté qu'elle peut dire que 64 jeunes ont pu intégrer par le biais de l'association un parcours scolaire... et ce n'est pas fini puisque d'autres projets devraient prochainement voir le jour.

L'élan, la vocation de 3AMIE ont été stoppés net au mois de mars avec le début de la crise sanitaire. Les membres de l'association ont alors dû s'organiser pour installer une continuité pédagogique, contruire un lien durable, fort, à distance avec les jeunes accueillis. C'est un course contre la montre qui a débuté quelques heures avant le confinement pour s'assurer que chacun aurait un toit, un endroit où dormir mais aussi le matériel adéquate pour suivre numérique les cours. Une période éprouvante pour l'équipe mais aussi frustrante, révolante puisque certains jeunes, souvent les plus précaires, les plus en difficulté cumulait plusieurs handicap: manque de moyens financiers, de solutions d'hébergement mais aussi une maitrise plus compliquée du français.

Depuis quelques jours, 3AMIE rouvre ses portes et accueille à nouveaux ses membres et bénéficiaires. Un soulagement pour Régine Barbe qui sait aujourd'hui que le suivi et l'accompagnement se fera de manière plus simple. Malgré tout, les horaires d'ouverture des locaux sont restreints et la distanciation imposée est parfois difficile à vivre. Il faut aussi reprendre contact avec certains jeunes perdus de vue, qui durant le confinement ont pu s'éloigner de la structure...


Malgré ce contexte inédit, frustrant, par bien des aspects, aujourd'hui 3AMIE s'efforce d'envisager l'avenir avec confiance et bienveillance envers ses bénéficiaires. Au delà des projets de formations qui s'apprêtent à voir le jour, l'association est aussi à la recherche de parrains: des hommes et femmes envieux d'aider, non pas financièrement, mais dans l'accompagnement quotidiens un jeune accueilli par 3AMIE: prendre des nouvelles, partager des temps de convivialité, être un nouvelle épaule sur laquelle de temps en temps se reposer.

Pour soutenir l'association notamment par le parrainage, rendez vous sur le site internet de l'association.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don