Accueil
L’Abeille Normandie a été baptisée au Havre
Partager

L’Abeille Normandie a été baptisée au Havre

Un article rédigé par Laurence Faure - RCF Haute-Normandie, le 27 juin 2022  -  Modifié le 27 juin 2022

C’est l’un des cinq navires de la flotte française des Abeilles et l’un des plus puissants remorqueurs au monde. La nouvelle Abeille Normandie, navire d’assistance et de sauvetage en haute mer, en poste et stationnée à Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais) depuis le 6 juin, a été baptisée au port maritime du Havre (Seine-Maritime) le 23 juin dernier. Parmi les officiels, Édouard Philippe, maire du Havre, ainsi que le préfet maritime de la Manche, Philippe Dutrieux.  
 

L'inauguration de l'Abeille Normandie ©Laurence Faure L'inauguration de l'Abeille Normandie ©Laurence Faure

Baptisé comme il se doit au champagne et en fanfare, le navire de sauvetage a, selon la tradition, été également béni par le P. Didier Roquigny, prêtre du diocèse du Havre et connaisseur du monde maritime : « Nous sommes très honorés, nous Église du Havre, a-t-il réagi, pour apporter notre contribution, avec la bénédiction de ce superbe navire (…) C’est une très belle fête pour la France, pour la Normandie et ici au Havre, pour toute la communauté maritime portuaire. »

Les Abeilles, affrétées par la Marine Nationale, participent, en état d’alerte permanent, aux opérations d’assistance et de sauvetage hauturier parmi les plus dangereuses, opérant parfois au creux de vagues pouvant atteindre seize mètres de hauteur.  

L’Abeille Normandie - ancien navire d’assistance pour plateformes pétrolières reconditionné, de construction norvégienne - prend la suite de l’Abeille Languedoc, qui aura accompli 43 ans de service. Cette dernière, qui opérait, comme l’Abeille Normandie désormais, en Manche et Mer du nord (principalement entre la frontière belge et les côtes de Fécamp), a notamment porté secours à 2195 migrants au large des côtes du Nord, depuis 2018.

« Un équipage de douze marins à son bord, 58 cabines et une capacité de sauvetage de 700 naufragés… Ou encore 91 mètres de long, 39 de hauteur et 22m de largeur, avec une capacité de traction de 280 tonnes »… sont quelques chiffres qui décrivent l’Abeille Normandie, rapportés sur place par le commandant Friant, qui a passé le relais au commandant Éric Piani le 23 juin dans la soirée.

Ce dernier nous explique que même le jour de son baptême au Havre, pas d’exception, l’impressionnant remorqueur pouvait être prêt en moins de quarante minutes en cas d’alerte.
« Nous sommes déjà en mission, explique le commandant de bord. Le bateau est toujours affrété et toujours paré à appareiller ». 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don