Accueil
L'ABBE BERNARD VAN VYNCT: "Noyé audjoûrdu"
Partager

L'ABBE BERNARD VAN VYNCT: "Noyé audjoûrdu"

RCF Namur,  -  Modifié le 21 décembre 2020
Emission spéciale RCF Sud Belgique L'ABBE BERNARD VAN VYNCT: "Noyé audjoûrdu"
Comment fêter Noël en 2020? Quelques mots d'éspérance pour ces temps difficiles...

Voici la traduction:

       Mes amis,
 
   Noël a toujours été, et pour tous, un grand jour de fête, que vous soyez chrétien ou non, d'ailleurs. Toute la famille se rassemble pour un grand dîner et chacun apporte un cadeau à partager aux autres invités. A la radio, comme sur RCF Sud Belgique, aussi, il y aura des chansons traditionnelles comme "Douce nuit" ou "Il est né le divin enfant".
   Mais nous le savons déjà bien, cette fois, Noël ne sera pas comme avant. Il ne sera pas possible de rassembler toute la famille, a fortiori si elle est composée de beaucoup d'enfants et de petits-enfants. Il ne sera pas possible de se retrouver à la veillée, le 24 décembre, alors que d'habitude, comme à Marche, nous sommes à plus de 500 personnes. Tout cela est bien triste !
  
   Pourtant, je voudrais vous parler de Noël avec un message d'espoir, malgré tout ce qui nous arrive ces derniers moments.
 
   Je me suis souvent interrogé pourquoi Noël était plus fêté que Pâques. Pourtant Pâques, c'est la plus grande fête pour les chrétiens ! Alors, d'où vient cet engouement pour Noël ?
    Parce qu'il me semble que cette fête raconte notre histoire à tous. L'histoire d'un enfant.
D'un enfant comme tous les enfants.
D'un enfant comme nous l'avons tous été.
Avec un père avec une mère. 
 
   Joseph et Marie se sont retrouvés sur les routes parce que le grand maître de ce temps-là, l'empereur César, voulait connaître le nombre d'habitants que comptait son immense pays. L'idée d'un puissant monarque. Mais Noël n'a rien de grandiose !
   Car c'est l'histoire d'un enfant qui naît dans une étable, qui n'était d'ailleurs qu'un trou, une grotte dans la colline, où les bergers conduisaient leurs brebis pour passer la nuit.
   St François qui, paraît-il a vu arriver gens et bêtes pour fêter la Minuit, a été le premier à rassembler une crèche vivante. Ainsi, il a vu l'enfant Jésus entre un bœuf et un âne.
   Dans la Bible, saint Luc nous raconte que les premiers à venir rendre honneur à ce petit bout là, n'étaient pas les grands, habitant les palais des rois, mais de petites gens avec leurs bêtes, que, d'ailleurs, on payait à la journée pour garder des troupeaux, même la nuit.
   Louis Dubois a écrit : "De la crèche à la croix, l'histoire de Dieu qui a choisi de devenir un homme pour dire à tous les hommes, quel prix ils ont aux yeux de Dieu. Je trouve cette formule très belle et très juste !
   Quand je songe à tout çà, je ne suis pas étonné que Jésus , sa vie durant, a été l'ami des petits et des humbles. Déjà, dans ses premiers jours, il était au milieu d'eux.
   Noël, c'est l'histoire de Dieu qui a choisi de se faire petit pour dire à toutes les petites gens : "Oui, le Seigneur vous aime tous ! Depuis la grotte de Bethléem jusqu'à la croix de Jérusalem. C'est l'histoire de Jésus, le Fils de Dieu, qui s'est montré l'ami des pauvres, des méprisés, des boiteux, des abandonnés sur le bord du chemin,... Parce que depuis le premier jour, il n'y avait qu'un peu de paille pour lui faire un berceau. Parce qu'il a fallu bien vite reprendre la route : les temps étaient incertains. Et parce qu'être fils de charpentier, dans un trou perdu comme Nazareth, ce n'était pas un métier de haute classe.
   Il nous dit là, notre Dieu, que la paille à la poutre tous les hommes, même les plus humbles, même les plus blessés dans leur cœur et dans leur corps, ne sont pas oubliés. Au contraire, il les aime comme son Fils.
   Noël, l'histoire de Dieu qui a choisi de devenir un homme, comme tous les hommes pour nous dire ce que nous valons à ses yeux !
 
   J'ai trouvé un beau texte de Jacques Brel. Oui, il a écrit ce texte sur Noël
 
   Dites une fois...
Dites, et si c'était vrai, s'il était vraiment venu au monde à Bethléem dans une étable
Dites, si c'était vrai, si les rois seraient vraiment venu au loin, de très loin, pour lui apporter l'or, de la mire èt l'encens.
Dites, si c'était vrai tout ce qu'ont écrit saint Luc, saint Matthieu, et les deux autres.
Dites, si c'était vrai l'histoire du mariage à Cana ou de Lazare.   
Dites, et si c'était vrai ce que les petits enfants racontent au soir avant d'ller coucher, vous savez quand ils récitent le "Notre Père" et le "Je vous salue, Marie "
Et si tout cela était vrai, je dirais oui !
Sûrement que je dirais oui, parce que tout çà, c'est tellement beau, quand on croit que c'est vrai.
 
   Bonne fête de Noël à vous et vos familles, malgré tout ce qui arrive ! 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don