Accueil
La Mairie de Marseille, nouveau propriétaire de l’Après M
Partager

La Mairie de Marseille, nouveau propriétaire de l’Après M

Un article rédigé par Samuel Azemard - Dialogue RCF (Aix-Marseille),  -  Modifié le 2 juin 2021
Benoit Payan l’a annoncé devant le parvis de l’Après M ce matin. Les anciens locaux de McDonald vont bien être rachetés par la Mairie. Une décision qui ravie les bénévoles.
Bénévoles et salariés du Macdonald's devenu l'Après M Bénévoles et salariés du Macdonald's devenu l'Après M

Depuis la liquidation judiciaire du McDonald du 14e arrondissement de Marseille le 12 décembre 2019, des habitants du quartiers ont investi le lieu pour le transformer en plateforme solidaire. Grâce à une distribution de colis alimentaires tous les lundis, l’Après M a nourri plus de 300 000 personnes depuis le premier confinement.

Sur Twitter, le maire de Marseille se réjouit de ce futur achat, « L’ancien McDonald’s de St-Marthe restera un lieu de solidarité, symbole des valeurs de notre ville ! ».

La ville acquéreur du McDonald 

« Nous sommes très reconnaissants de ce que vous êtes, de vous faites, de vous avez fait et de ce que vous ferez », Benoit Payan souligne l’action menée par les bénévoles de l’Après M.

Ce lieu devenu restaurant social continue ses maraudes, ses distributions de colis alimentaires et ses campagnes de mobilisations. Pour le Maire de Marseille, la Ville devait participer à ce projet social et solidaire.

« Le 9 juillet au conseil municipal je présenterai un rapport indiquant que la Ville se porte acquéreur du McDonald. » La Ville estime le montant de l’achat à 650 000€. L’objectif de l’acquisition reste le même : le restaurant social doit pouvoir créer de l’emploi, de la solidarité « les habitants du quartier prennent en main leur destin. »

Mais le chemin reste encore long, car la Mairie compte rester propriétaire des lieux sans forcément vendre les locaux à la société citoyenne immobilière de l’Après M créée pour l’occasion « le rôle de la Ville de Marseille n’est pas de faire des transactions immobilières, mais de sécuriser. C’est la puissance publique qui devient propriétaire ici. »

« Nous sommes l’Après M et nous avons les clefs ! »

« Je suis ravi de ce qui se passe, je crois que ça se voit, tout le monde a la banane. D’autant plus qu’on ne s’y attendait pas. » Badis, membre de l’équipe communication de l’Après M, est soulagé par cette annonce.

Il n’y croyait plus. Cette décision met fin à de longs mois de procédure et d’inquiétude. « C’est une très bonne nouvelle que nous soyons sous protectorat de la Mairie, on a l’assurance de ne pas se faire virer demain, de ne plus être dans une situation limite hors la loi. » 

Au moment de l’annonce, toute l’équipe de l’Après M s’est mise à scander « Nous sommes l’Après M et nous avons les clefs » pour crier leur joie.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don