Accueil
La loi séparatisme fait peser une forme de soupçons sur les croyants
Partager

La loi séparatisme fait peser une forme de soupçons sur les croyants

RCF Bordeaux, le 13 octobre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à (Gironde) "La loi séparatisme fait peser une forme de soupçons sur les croyants"

La loi séparatisme fait peser une forme de soupçons sur les croyants ! C’est le constat de Thierry le Gall, Pasteur et directeur du service pastoral du CNEF (Conseil National des Evangéliques en France) auprès des parlementaires. Il sera à Bordeaux samedi 15 octobre  pour donner deux conférences sur ce thème, un an après la mise en place de cette loi.

Le Pasteur Thierry le Gall Le Pasteur Thierry le Gall

Les relations des Eglises avec les autorités publiques ont-elles changé depuis la loi séparatisme ? Cela fait plus d’un an aujourd’hui que cette loi a été mise en place (24 août 2021), instaurant un contrôle plus accrue de ce qui se vit dans les assemblées  ainsi que les tenants et aboutissants financiers. Pour Thierry Le Gall, pasteur auprès des parlementaires pour les évangéliques en France, ces liens avec les autorités n’ont pas beaucoup changé... mais des soupçons se font jour.

Face à ce constat, le Conseil National des Evangéliques en France  (CNEF) a lancé des actions de formation et de professionnalisation pour les conseils d’administration des Eglises et pour les pasteurs, afin d’être plus en phase avec les nouvelles exigences. Un des aspects positifs de cette loi pour Thierry le Gall est une plus grande professionnalisation et une plus grande rigueur.

Le pasteur Thierry le Gall sera présent en Gironde ce samedi 15 octobre, à l’Eglise évangélique de Bordeaux ouest (16 avenue Henri Becquerel 33700 Mérignac), pour donner deux conférences sur le sujet.

14h30  : Les relations des Eglises et des associations chrétiennes avec les autorités publiques

17h : Comment vivre sa foi chrétienne dans une france laïque.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don