Accueil
La Ferrière-de-Flée « Tout doit être fait pour éviter une solution radicale» Pierre Ory préfet de Maine-et-Loire
Partager

La Ferrière-de-Flée « Tout doit être fait pour éviter une solution radicale» Pierre Ory préfet de Maine-et-Loire

Un article rédigé par Thomas Cauchebrais - RCF Anjou,  -  Modifié le 21 mai 2021
Dans l'affaire de l'église de la Ferrière-de-Flée, Pierre Ory, préfet de Maine-et-Loire prend position et annonce réunir bientôt tout le monde autour de la table pour trouver une solution.
2021 RCF Anjou - Eglise de la Ferrière-de-Flée - Pierre Ory 2021 RCF Anjou - Eglise de la Ferrière-de-Flée - Pierre Ory

Interrogé à propos de la possible déconstruction de l’église de la Ferrière-de-Flée sur la commune de Segré-en-Anjou-Bleu, le préfet de Maine et-Loire a déclaré qu'il « prenait cette affaire très au sérieux » et poursuit « je mesure bien tout ce que cela peut avoir de choquant de s'attaquer au patrimoine, qu'il soit religieux ou non.  En l'occurrence, cette église n'est pas classée, elle n'est donc pas protégée au titre des monuments historiques, même si elle comporte un élément protégé en son sein. Cette affaire renvoie à un enjeu plus vaste et qui n'est pas récent : la capacité des communes à entretenir le patrimoine religieux. En l’occurrence, sur cette affaire, je considère que tout doit être fait pour éviter une solution radicale donc j'ai demandé une analyse à l'architecte des bâtiments de France. Nous prendrons l'initiative d'une réunion de travail pour aborder toutes les options possibles sachant que la déconstruction serait la pire des solutions. Mais entre la déconstruction totale et une déconstruction partielle, il faut regarder toutes les hypothèses et ne pas se contenter de dire "on a pas les moyens donc on fait pas". Il faut que chacun arrive avec des propositions autour de la table avec l'objectif de préserver des éléments de patrimoine. Un patrimoine qui appartient à l'identité locale et je comprends très bien l'émotion que cela peut susciter ». Son interview complète à écouter ci-dessous.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don