Accueil
JO : le Pôle du Cheval et de l'Âne de Lignières espère accueillir une sélection
Partager

JO : le Pôle du Cheval et de l'Âne de Lignières espère accueillir une sélection

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 7 septembre 2023  -  Modifié le 9 septembre 2023
Emissions spéciales Des cavaliers hébergés à Lignières durant les Jeux Olympiques ?

Plus de 1 000 sites disposent du label "Centre de préparation aux Jeux" en France. Dans le Cher, le Pôle du Cheval et de l'Âne de Lignières met en avant ses arguments pour tenter d'attirer des cavaliers qui seront engagés aux Jeux Olympiques l'an prochain. Des contacts sont en cours avec des délégations.

Le département espère séduire une sélection (à gauche : Emmanuel Lagarde, à droite : Richard Boudet) © RCF - Guillaume Martin-Deguéret. Le département espère séduire une sélection (à gauche : Emmanuel Lagarde, à droite : Richard Boudet) © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Opération séduction ! Dans moins d'un an, ce sera le coup d'envoi des Jeux Olympiques de Paris. Si dans l'Indre, Châteauroux a la chance d'accueillir les épreuves de tir, le Cher veut aussi participer à la fête et espère héberger une délégation de sportifs durant la compétition. Plusieurs sites ont été labellisés "Centre de préparation aux Jeux" dans le département (CREPS, Palais des sports du Prado, Stade VTT de Sancerre...), mais c'est l'équitation qui semble être la meilleure chance du Cher avec le Pôle du Cheval et de l'Âne de Lignières : « Ce lieu est unique » explique Richard Boudet, vice-président du Cher en charge des sports. « Avec des infrastructures réunies sur un même lieu : une carrière olympique, des carrières de détente, tout ça en Toubin et Clément, c'est le sol olympique. Il y a le parcours de cross et un hippodrome, ce qui est un plus pour les cavaliers. »

 

Le sol de la carrière du Pôle de Lignières est en Toubin et Clément comme pour les épreuves des JO © RCF - Guillaume Martiin-Deguéret.

L'argument de l'hippodrome


Toutes les infrastructures réunies au même endroit, et donc un hippodrome avec une piste de 1 600 mètres, c'est l'un des atouts du site, qui sera bien utile aux cavaliers pour leurs entraînements : « Sur le concours complet, vous avez un parcours de cross qui va faire 6 000 mètres, il faut que les chevaux aient du fond et de la vitesse » détaille Emmanuel Lagarde, directeur de la société des courses de Lignières. « Il faut que les chevaux aient un endroit où ils puissent galoper vite, sans se blesser. Sur l'hippodrome, ils pourront le faire tranquillement, sur une piste dont on connaît la distance, où l'on va pouvoir maîtriser la vitesse. On pourra également mettre des obstacles ou non, en fonction des besoins. On a toute cette souplesse. »

 

Des chalets pour l'hébergement sur le site, dans le cadre calme de la campagne berrichonne © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

 

Préparation à la normande ou à la berrichonne ?


Avec ses 140 hectares et ses 236 couchages, le Pôle du Cheval et de l'Âne de Lignières peut accueillir plusieurs délégations en même temps. Le tout dans un cadre tranquille de campagne pas trop loin de Versailles, où auront lieu les épreuves : « Quand on emmène des chevaux sur des concours, il n'est pas rare que l'on fasse entre 8 h et 12 h de camion » assure Richard Boudet. « 2 h ce n'est rien, c'est la porte à côté ! En plus, quand les chevaux vont être ici, ils ne vont jamais monter dans un camion, parce qu'ils ont tout sur place ». De quoi éviter « des risques d'accidents pour faire monter et descendre les chevaux dans les camions » confirme Emmanuel Lagarde.


Le Pôle du Cheval et de l'Âne est en concurrence avec des sites en Normandie, comme le Pôle international du cheval Longines - Deauville (Calvados), le Pôle hippique de Saint-Lô (Manche) ou encore le Haras national du Pin (Orne). Lignières est déjà en contact avancé avec la sélection néo-zélandaise. La réponse devrait être connue dans les prochains jours.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don