Accueil
​Image, un mot qui fait rêver les petits comme les grands
Partager

​Image, un mot qui fait rêver les petits comme les grands

RCF,  -  Modifié le 12 septembre 2018
Tous les jours Jean Pruvost nous parle d'un mot qui fait l'actualité.
Fanny Cohen Moreau Fanny Cohen Moreau

Pour les petits, parfois de manière amusante, quand on dit à un enfant qu’il a été « sage comme une image », ce qui fait d’ailleurs proposer par les verbicrucistes cette définition pour faire deviner le mot image : « symbole de la sagesse », ou encore « modèle pour un enfant ». Mais en fait c’est un mot qui remonte presque à la nuit des temps…

Tout part en fait d’un radical latin im- qui en l’occurrence se retrouve dans imitari, imiter. De là est né le mot imago, la représentation de quelque chose, en somme une imitation de la réalité. Et de ce mot imago, décliné en imaginem, est né bien sûr le mot image en français au XIIe siècle, mais aussi imagier dès 1260 puis, bien plus tard en 1829, l’imagerie, qui va prendre un sens technique, celui de la fabrication et du commerce des images.

Tout cela avant la photographie et l’on sait le rôle très important que jouera par exemple l’imagerie d’Épinal, cette ville du département des Vosges, où se fabriquèrent dès la fin du XVIIIe des images populaires qui se vendaient dans la France entière, des images un peu naïves aux couleurs crues  sur des sujets variés mais connus : par exemple des actes héroïques de la France, des images pieuses, des devinettes, des personnages de roman à succès. Ces images très appréciées furent très répandues et au sens figuré l’image d’Épinal a de fait vite désigné une représentation schématique d’une réalité plus complexe qu’il n’y paraît. L’image d’Épinal est devenue alors  synonyme de cliché optimiste. Mais si les images font toujours le régal des enfants, la médecine s’est aussi emparée du mot.

On pense à l'imagerie médicale, l'IRM, qui est donc l’Imagerie par résonance magnétique et qui est entrée dans notre vocabulaire en 1970. Dans le fond si on dit aujourd’hui « passer une IRM », une radiographie indolore, on n’imaginerait guère dire passer une imagerie. Ainsi, d’un côté, reste l’image au sens poétique du terme, qui ouvre l’imaginaire, l’imagination, et de l’autre l’image au sens scientifique, par résonance magnétique nucléaire.

Mais l’image préférée, c’est peut-être la belle image quen tout petit, nous donnait, notre l’institutrice il y a bien longtemps !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don