Accueil
"Ils disent et ne font pas" (Mt 23, 1-12)
Partager

"Ils disent et ne font pas" (Mt 23, 1-12)

RCF,  -  Modifié le 2 mars 2021
Prière du matin "Ils disent et ne font pas" (Mt 23, 1-12)
"Ils disent et ne font pas" Méditation de l'évangile (Mt 23, 1-12) par le père Sébastien Antoni Chant final: "Le serviteur" par Célébratio
David-Zawila-UNSPLASH David-Zawila-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples,
et il déclara :
« Les scribes et les pharisiens
enseignent dans la chaire de Moïse.
Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire,
faites-le et observez-le.
Mais n’agissez pas d’après leurs actes,
car ils disent et ne font pas.
Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter,
et ils en chargent les épaules des gens ;
mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens :
ils élargissent leurs phylactères
et rallongent leurs franges ;
ils aiment les places d’honneur dans les dîners,
les sièges d’honneur dans les synagogues
et les salutations sur les places publiques ;
ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.
Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi,
car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner,
et vous êtes tous frères.
Ne donnez à personne sur terre le nom de père,
car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux.
Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres,
car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ.
Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
Qui s’élèvera sera abaissé,
qui s’abaissera sera élevé. »
 
Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni

L’hypocrisie… tout le monde la rejette, évidemment… tout en pactisant avec elle… ah la la la nos incohérences et nos contradictions ont la peau dure ! Mais de quoi parle-t-on en disant « hypocrisie » ? Qu’entendons-nous par-là ? L’hypocrisie que vise Jésus dans ce texte n’est pas seulement « je ne dis pas ce que je pense, je ne pense pas ce que je dis. » L’hypocrisie dans ce passage de l’Évangile se joue à un autre niveau que la simple duplicité du quotidien… Cette hypocrisie est une réelle division qui nous sépare du noyau dur de ce que nous sommes. Un écart violent qui fait que je ne vis pas ce que je crois ! Et ce gap, cet écart, Dieu lui-même ne peut le dépasser, car Jésus, la Parole de vie, ne peut l’incarner dans notre vie à notre place. Sans que nous y consentions.
Ce qui rend la parole vivante, opérante, efficace celle qui ébranle notre intelligence, qui nous met en route qui nous pousse a l’amour ne se fait pas sur commande ! Passer de la répétition des formules de nos catéchismes ou même des paroles de l’Évangile est à la portée de tout le monde, et n’exige rien de la foi, de l’adhésion. Celui qui annone et répète des mots qui finalement ne changent rien à sa vie, ont les mots justes mais l’envergure d’un simple perroquet qui ne comprend rien à ce qu’il rabâche… Et c’est cela le drame ! L’échec de notre vie de foi bien sûr mais de notre vie tout court.
Le temps du Carême est ce temps favorable pour en prendre conscience, si nous en sommes là, mais pour chacun c’est le temps de réduire cet écart plus ou moins profond entre ce que l’on vit et ce que l’on croit. Il y a une direction un outil peut-être, pour essayer d’avancer dans cette direction, si nous le voulons… Jésus nous le souffle à l’oreille aujourd’hui : « Vas-y, toi aussi, de la tête aux pieds. Dans le cambouis du monde. Non pas parce que c’est bien, mais parce que c’est là que ma parole prend chair, donne souffle, devient autre chose que des mots ». C’est mots de Marion Muller Collard mis dans la bouche de Jésus, nous aideront peut-être à reprendre conscience de la bonne direction à prendre pour grandir en cohérence et donc en paix intérieure.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don