Accueil
Haute-Savoie : le débat de l'entre-deux-tours vu par le référent d'En Marche
Partager

Haute-Savoie : le débat de l'entre-deux-tours vu par le référent d'En Marche

Un article rédigé par Victor Vasseur - RCF Haute-Savoie,  -  Modifié le 4 mai 2017
C’était "une rixe", "un pugilat", "un combat de boxe" pour la presse. Hier soir, le débat entre les deux finalistes de la présidentielle a réuni 15,1 millions de téléspectateurs.
2017 RCF Haute-Savoie - Victor Vasseur 2017 RCF Haute-Savoie - Victor Vasseur

2h30 d’invectives dans un climat tendu. Retour sur ce débat télévisé et sur la future campagne pour les élections législatives avec Guillaume Gibouin, référent du mouvement en Marche en Haute-Savoie. Il est notre invité de 7h22 et 12h07 ce jeudi 4 mai. 

Ce débat, c’était comment ?

Je l’ai trouvé assez pitoyable. Avec une Marine Le Pen qui était dans le mensonge, dans l’intox et parfois même dans l’insulte. Dans un débat de second tour de l’élection présidentielle, les français méritent mieux. On aurait aimé avoir deux projets l’un face à l’autre, mais celui de Marine Le Pen, on ne l’a pas bien vu.

 
La campagne pour les législatives débutera juste après le second tour dimanche. Quand est ce que l’on connaitra les candidats en Marche en Haute-Savoie ?

On avait envisagé avant le premier tour d’annoncer les noms avant le second tour, mais les arbitrages ont été reportés compte tenu de la gravité de la situation. Rien n’est gagné et il faut encore rassembler.
En Haute-Savoie, on aura à la fois des élus locaux et des personnes qui viennent de la société civile.

"Nous sommes capables d’aller gagner des circonscriptions"

Vous pensez avoir une majorité en juin prochain ?

Je ne doute pas. Ce sera très important d’avoir cette majorité. Emmanuel Macron en a besoin car il a l’exigence de réussir ce quinquennat. Il y a une soif de renouvellement.

Est-ce que vos candidats pourront peser face à des élus implantés dans le territoire ?

Oui. Vous savez quand on regarde la circonscription de Lionel Tardy et celle de Bernard Accoyer, Emmanuel Macron est très largement en tête au premier tour de l’élection présidentielle. Nous sommes capables d’aller gagner des circonscriptions.   
 

Pour écouter l’intégralité de l’interview :

Une dernière réunion publique est organisée ce jeudi soit à 20 heures espace Martin Luther King à Annemasse, en présence de Christian Dupessey, le maire PS, et Loïc Hervé, sénateur-maire UDI de Marnaz.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don