Accueil
Football à Bourges : objectif National 1 (H) et Ligue 2 (F) d'ici trois ans
Partager

Football à Bourges : objectif National 1 (H) et Ligue 2 (F) d'ici trois ans

Un article rédigé par RCF - RCF en Berry,  -  Modifié le 12 avril 2019
La cité de Jacques Cœur n'existe plus sur la carte du ballon rond depuis bien longtemps. La mairie souhaite changer la donne et fixe le cap d'un projet footballistique à Bourges.

DES FORCES DIVISÉES

Ils sont huit clubs de football à Bourges, soit autant de forces éparpillées dans différentes structures. Evoluant à différents niveaux mais végétants dans les divisons inférieurs, les clubs berruyers ne tirent plus l'affiche depuis bien longtemps et sont condamnés à quelques exploits sporadiques, comme le 5 janvier dernier où le Bourges Foot avait réussi à regarder l'Olympique Lyonnais droit dans les yeux, pour un 32e de finale de Coupe de France joué à guichet fermé dans un stade Jacques Raimbault plutôt habitué à sonner creux.

UN PROJET AMBITIEUX

Pour changer la donne, la mairie a réuni les présidents des deux clubs phares de la ville, le Bourges Foot (N3) et le Bourges 18 (N3) pour les faire travailler sur un projet commun. La ligne est claire : objectif National 1 pour les hommes et Ligue 2 pour les femmes d'ici trois ans. Si le cap peut sembler ambitieux, Nathalie Bonnefoy, maire adjointe délégué aux sports assume : "Bourges a toutes les capacités pour réaliser ce projet à travers l'ensemble des clubs et surtout des bénévoles qui oeuvre toute la saison pour les jeunes et pour faire vivre la passion foot à Bourges". 

LE FOOTBALL CLUB DE BOURGES EN SOUVENIR

Ce 5 janvier 2019 à pu avoir un air de madeleinne de Proust pour certains et rappeler les belles heures du FC Bourges. Un club, issu de la fusion du Racing Club de Bourges et du Foyer Sportif Saint-François en 1966, qui, sans jamais être un club incontournable du championnat de France, avait su tirer son épingle du jeu, en évoluant à plusieurs reprises dans la deuxième division nationale. Le ballon rond à Bourges était alors placé sur la carte. De là à imaginer un retour à  ces années dorées ? "Pourquoi pas" répond Nathalie Bonnefoy. "Chacun rêve de retrouver un match Bourges-Bordeaux, nous avions fait ça au Stade Alfred Depège, nous avions eu beaucoup de monde, c'était une belle époque". Une époque qui avait vu les berruyers l'emporter 1 but à zéro. Les girondins s'appelait alors, Deschamps, Lizarazu ou encore Dugarry. De quoi laisser rêveur.

RASSEMBLER, SANS LAISSER PERSONNE SUR LA TOUCHE

L'idée d'un club fort à Bourges est donc relancé. Si la manière pourrait prendre différentes formes (fusion, création d'un nouveau club...) Nathalie Bonnefoy veut un projet qui rassemble l'ensemble des clubs berruyers, sans laisser de monde sur la touche : "l'important c'est que chaque licencié, chaque bénévole, chaque passionné de foot puisse adhérer a un vrai projet". Un projet que la municipalité veut accompagner : "la mairie soutiendra par ses infrastructures et ses financements pour permettre un projet footballistique à Bourges", soutient la délégué aux sports.

Reste plus qu'à observer ça des tribunes. Si politiques, structures et négociations auront un rôle important, la vérité se jouera sur le rectangle vert, où le tableau d'affichage est impitoyable.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don