Accueil
Élections : Quelles mesures après le couac dans la distribution des professions de foi dans le Puy-de-Dômes
Partager

Élections : Quelles mesures après le couac dans la distribution des professions de foi dans le Puy-de-Dômes

Un article rédigé par Thomas Loret, RCF Puy-de-Dôme - RCF Puy de Dôme,  -  Modifié le 23 juin 2021
Bon nombre d'électeurs n'ont pas reçu les programmes des candidats aux élections régionales et départementales. Un problème national qui touche aussi le Puy-de-Dôme.

La distribution de la propagande électorale dans les boîtes aux lettres a du plomb dans l'aile cette année. Et le Puy-de-Dôme ne fait pas exception. De nombreux électeurs disent ne pas avoir reçu tous les documents pour les aider à faire leur choix pour les régionales et les départementales.

Mais alors, où se situe le grain de sable dans le rouage de la distribution ? « Il y a eu un marché public national et deux distributeurs ont été retenus : La Poste et Adrexo. Nous sommes sur la zone d'Adrexo » commence Philippe Chopin, préfet du Puy-de-dôme qui a fait remonter les difficultés au Ministère de l'Intérieur.

Recadrer les responsabilités

Le préfet qui tient à « recadrer » les responsabilités de chacun. « La Préfecture a la charge de la mise sous pli des professions de foi pour les régionales. Et les collectivités s'occupent de la mise sous pli pour les départementales au nom de l'état », précise Philippe Chopin.

A priori aucun problème à ce niveau-là, le dernier pli ayant été terminé le 8 juin (le 1er tour a eu lieu le 20 juin). « Comme on les a fait partir au compte-goutte, mécaniquement une grande majorité des plis est partie avant », ajoute Philippe Chopin.

Un constat pour quelle solutions ?

Le Préfet précise avoir convoqué les représentants locaux d'Adrexo pour leur rappeler leurs engagements contractuels : « Ils ont évoqué leur difficultés, notamment un manque de personnel ». Excuses insuffisantes pour le représentant de l'état qui estime qu'Adrexo a remporté librement le marché.

Le Préfet du Puy-de-Dôme a par ailleurs mis en place une cellule de suivi de la distribution placée sous le pilotage des sous-préfet d’arrondissement en lien avec le prestataire ADREXO qui a remporté ce marché public national pour le Puy-de-Dôme.

La société de distribution qui devra désormais rendre régulièrement des comptes sur la distribution en vue du second tour à partir de ce mercredi soir. « On pourra notamment faire des corrélations avec les remontées des associations des maires », a prévenu Philippe Chopin.

L'arrondissement d'Ambert par exemple fait partie de ceux qui ont fait le plus de remontées négatives concernant la distribution. Les difficultés seront difficilement résolues en moins d'une semaine, c'est pourquoi les propagandes électorales sont disponibles sur le site du Ministère de l'Intérieur. Un fait inédit pour une élection.

https://programme-candidats.interieur.gouv.fr/elections-departementales-2021/index.html

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don