Accueil
Eglise verte
Partager

Eglise verte

RCF,  -  Modifié le 25 septembre 2018
Chaque mardi Cyrille Frey vous propose sa chronique sur l'écologie.
podcast image par défaut

Eglise verte, c’est un projet œcuménique, porté par la conférence des évêques côté catholique, et les grandes fédérations protestantes et orthodoxes, qui consiste à proposer aux paroisses, aux communautés chrétiennes, une démarche écologique concrète, progressive, à leur échelle. Le but est de rendre la vie paroissiale ou communautaire la plus attentive possible à la Création, aussi bien sur le plan pratique avec une attention à l’énergie, aux déchets, à la végétation, que dans la prière.

C’est bien une démarche à la fois spirituelle et incarnée. En tant que communauté. Ça ne se fait pas seul. Pour démarrer, il faut l’accord du prêtre ou du pasteur bien sûr, et un petit groupe. Ensuite on va sur le site egliseverte.org où se trouve le document diagnostic. Ce diagnostic, bien sûr il n’est pas là pour juger mais plus pour faire prendre conscience de toutes les portes d’entrée possibles dans cette démarche. On choisit librement par quel thème on va se lancer.

Parmi les thèmes possibles pour Eglise verte, il y en a un qui vous est cher c’est la biodiversité ! En effet, parce que c’est peut-être le point sur lequel un vrai réseau d’Eglise verte peut porter des fruits significatifs. Il peut former ce qu’on appelle une trame verte, c’est-à-dire un maillage d’espaces tout simples mais accueillants pour les oiseaux, chauves-souris, papillons… proches les uns des autres et qui permettent à la vie sauvage de circuler, fuir le danger, échanger des gènes, et ça c’est vital. Même en ville ! Il y a souvent des oiseaux ou des chauves-souris, des espèces protégées dont on peut prendre soin. D’ailleurs, quand on entreprend des travaux de rénovation pour l’énergie, il faut y faire attention, ce serait bête en voulant être écolo de porter atteinte à la biodiversité !

Ce terme de label bio quelquefois il gêne et ça se comprend. Je préfère « chemin ». Tout ça ce n’est pas une petite déco par concession à l’air du temps. C’est un appel à remettre le souci de la Création dans nos prières et dans nos engagements, en réponse à la clameur de la Terre et des pauvres. Que nous communautés chrétiennes suivions ce chemin aura d’abord valeur de témoignage. Toutes ces petites lampes peuvent finir par convertir le monde. C’est un peu comme la sainteté, chacun est appelé, là où il se trouve, et avec le souffle de l’Esprit. On peut se retrouver porté, emmené, plus loin peut-être qu’on imaginait aller.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don