Accueil
Eclatec : une entreprise engagée dans la transition énergétique
Partager

Eclatec : une entreprise engagée dans la transition énergétique

Un article rédigé par Magali Santulli - RCF Lorraine Nancy, le 2 septembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à Eclatec : une entreprise engagée dans la transition énergétique

Située à Maxéville, dans l’agglomération de Nancy, Eclatec conçoit des solutions d'éclairages publics LED. Créée en 1927, Eclatec est aujourd’hui pleinement investie dans les enjeux de demain : économies d’énergies, sobriété énergétique, villes connectées… Mais l’entreprise doit faire face à de nombreux défis, notamment l’augmentation des coûts des énergies et les problématiques de recrutement.

David Lelièvre est président du comité de direction d'Eclatec // © Magali Santulli David Lelièvre est président du comité de direction d'Eclatec // © Magali Santulli

 

Créée en 1927, Eclatec conçoit les solutions d'aujourd'hui et de demain pour l’éclairage LED des voiries publiques et privées. “Nous travaillons également sur des éclairages sportifs et de l’éclairage dit industriel. C’est-à-dire l’éclairage des aéroports ou des grandes aires de stockage”, indique David Lelièvre, président du comité de direction d'Eclatec. Située à Maxéville, dans l’agglomération de Nancy, Eclatec compte 180 salariés. “Tout est conçu et assemblé chez nous. Sur nos meilleures années - ce qui est le cas actuellement - nous sommes entre 230 et 250 000 luminaires produits par an”. 

 

Un savoir-faire reconnu en France

Fonctionnalité et design sont les maîtres-mots des réalisations d’Eclatec. L’entreprise collabore avec la métropole du Grand Nancy, la communauté de communes du Bassin de Pompey, la ville de Paris… “Nous avons une réalisation remarquable qui se déploie à Mâcon. Le centre-ville historique est en train d’être requalifié avec des luminaires que nous avons réalisés spécialement pour eux”. Eclatec a aussi conçu deux produits pour la ville d'Avignon. “Nous avons collaboré dans le cadre de l’éclairage du tramway, et nous leur avons proposé des luminaires pour la partie historique classée à l’intérieur des remparts”. Ce sont également des luminaires signés Eclatec qui éclairent l'ensemble du nouveau centre d'entraînement du Paris-Saint-Germain.  

 

Développement à l’international 

A l’international, Eclatec a notamment travaillé avec la ville de Budapest. “Nous avons également de belles opérations au Moyen-Orient. Nous participons actuellement à un concours pour éclairer l’équivalent du quartier de la Défense à Abidjan, en Côte d’Ivoire”. Aujourd’hui, l’export représente 10% du chiffre d’affaires d’Eclatec. “Ce n’est pas suffisant. Nous avons pour ambition de nous développer à l’international en nous implantant directement dans d’autres pays”. L’entreprise possède déjà depuis une dizaine d’années une agence aux Pays-Bas. “L’activité y marche très bien, alors que nous sommes sur le territoire de la société Philips. C’est bien la preuve que nous pouvons performer ailleurs qu’en France”. 

 

Réfléchir aujourd’hui aux enjeux de demain 

Eclatec est aujourd’hui pleinement investie dans les enjeux de demain. “Avec l’éclairage LED, on peut diviser sa consommation énergétique par quatre, voire par cinq”. L’activité de l’entreprise est boostée depuis quelques années, face aux problématiques de transition énergétique. Les villes, notamment, commencent à investir de plus en plus dans l’éclairage intelligent. “Nous préférons parler d’éclairage connecté. Cela permet par exemple de programmer des luminaires pour que l’éclairage baisse automatiquement à certaines heures de la nuit. Nous avons également développé Wizard, une application pour smartphone. Elle permet de piloter un luminaire à distance et de suivre sa consommation énergétique”. Certains luminaires proposent même de s’allumer seulement lorsqu’ils détectent une présence.  

 

Encore des défis à surmonter 

Eclatec recrute, mais elle est aujourd'hui confrontée à des difficultés pour trouver de la main-d'œuvre. Et ce, sur tous les postes. “Que ce soit technicien ou ingénieur, nous avons du mal à recruter des gens motivés et compétents”. Pour certains postes qui ne demandant pas de qualification particulière, l’entreprise fait le pari de former elle-même ses collaborateurs. L’autre principale préoccupation de David Lelièvre désormais, c’est la facture énergétique. “Il est très compliqué d’avoir des perspectives avec de telles augmentations de prix”. 

 

Fonctionnalité et design sont les maîtres-mots des réalisations d’Eclatec.
Fonctionnalité et design sont les maîtres-mots des réalisations d’Eclatec.
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

image par défaut
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
3 questions à

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don