Accueil
DOCUMENT - Nice accompagne la reconstruction des patients "Covid long"
Partager

DOCUMENT - Nice accompagne la reconstruction des patients "Covid long"

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur,  -  Modifié le 27 avril 2021
Les patients "Covid long" ont des symptômes plusieurs mois après leur contamination. Cela concerne 1 personne sur 10 selon l'OMS. La ville de Nice a décidé de les accompagner gratuitement.
Une séance de sport "Covid long" dans un centre AnimaNice ce 27 avril - Photo: S. C-G Une séance de sport "Covid long" dans un centre AnimaNice ce 27 avril - Photo: S. C-G

Récupérer de la capacité respiratoire pour faire à nouveau son footing, arrêter d'être essouflé lors d'une banale discussion, avoir l'esprit embrouillé. Ces handicaps, ce sont ceux des malades atteints de symptômes du Covid depuis plusieurs mois. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 1 personne sur 10 est concernée. En France, la prise en charge de ces patients n'est pas automatique.

La ville de Nice explique qu'il y a pourtant une demande. Ces patients "ont une grosse fatigue, on les aide à récupérer une qualité de vie, il y a un suivi psychologique" explique Barbara Prot, conseillère municipale subdéléguée à la prévention et l'éducation à la santé. Et attention aux clichés, "il y a tous les profils" chez les personnes atteintes du Covid long. 34 ans... 38 ans... 48 ans... Tous les âges et tous les profils sont représentés. Aussi inquiétant que la perte de capacités physiques, la ville de Nice constate des atteintes sur la mémoire: des "cerveaux embrumés". La demande est donc là, dans toute sa diversité.

Un programme de prise en charge de 12 semaines 

Pour participer, il suffit de s'inscrire (coordonnées en bas de page). Est prévu une évaluation de la condition physique et un entretien motivationnel en début et fin de programme ainsi qu’un entretien individuel avec un psychologue et un diététicien. Puis sur 12 semaines, 24 séances d’activité physique, en groupe de 6, axées prioritairement sur l’amélioration de la fonction cardio-respiratoire. "L'idée c'est qu'au bout de 12 semaines les  participants continuent en autonomie" prévient Barbara Prot.

Pascaline habite Nice, elle a eu le Covid deux fois: l'année dernière au mois de mars et le 15 janvier de cette année. "Je cours mais j'ai des brûlures. Je ne cours plus comme avant, je suis essoufflé". Avant le Covid, Pascaline faisait Nice Beaulieu pour son footing. "Là, j'ai des difficultés, il faut que je m'arrête à plusieurs reprises" mais fini les randonnées qui font plus de 200, 300 mètres de distance. Rajoutez à cela des médicaments pour la douleur. Pascaline veut à tout pris aller de l'avant pour à nouveau courir comme avant: "si je peux aller jusqu'à Cap d'Ail, pourquoi pas !" dit-elle. 

Et puis il y a Eve, 60 ans, infirmière en EHPAD. Depuis 13 mois, elle souffre de Covid long, n'arrive plus à se concentrer. "Je ne suis plus la personne que j'étais" explique cette cadre qui est d'une famille de médecins. Son témoignage: 

Les patients niçois souhaitant bénéficier de ce programme peuvent s’inscrire par téléphone ou courriel : 06.13.05.35.73 / sportsante@ville-nice.fr
 Ils devront obligatoirement présenter une prescription médicale d’activité physique adaptée délivrée par leur médecin traitant ou spécialiste ainsi qu’un certificat d’absence de contre-indication à la pratique sportive.
Vous êtes médecin ? Vous pouvez contacter la ville de Nice par ce mail dédié. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don