Accueil
Dictée de la fête diocésaine
Partager

Dictée de la fête diocésaine

Un article rédigé par RCF - RCF Charente,  -  Modifié le 2 juin 2018
​Fête Diocésaine du 2 juin 2018 « Dictée printanière »
podcast image par défaut

Fête Diocésaine du 2 juin 2018

« Dictée printanière »

Une pensée faite pierre

Même amputée d’une tour, elle a toujours fière allure, la vieille dame de pierre posée sur son promontoire calcaire derrière ses remparts abaissés.

Il y a fort longtemps, des hommes ont construit là, la maison de Dieu et l’ont choisie pour abriter le siège de l’évêque, successeur des apôtres. Elle est donc Cathédrale et chose plus rare, Cathédrale romane, donc chargée de mille et un symboles, dont certains sont aujourd’hui oubliés. (Fin des scolaires - de 12 ans)

Néanmoins, l’essentiel est toujours compréhensible. Ici est schématisé le monde, tel que pensé au Moyen Âge. Ici est montrée l’histoire de l’Eglise de Dieu. Ici est indiquée la voie pour rejoindre le Père.

Promeneur, admire sa façade, admires-en l’harmonie. Presque sans modification, elle a miraculeusement traversé les siècles. La sculpture dessinée y a précédé la bande dessinée. La partie centrale montre l’Ascension du Christ dans une mandorle. L’ensemble de la façade annonce son retour en gloire à la fin des temps pour séparer ceux qui regardent vers lui et ceux qui s’en détournent. (Fin des juniors 12-18 ans)

Entrons ! Il ne reste rien des murs entièrement peints racontant la Bible. Il faut dire que cette Cathédrale a tout connu : de l’accueil des pauvres pèlerins à la visite des rois en passant par le culte de l’Être Suprême.

Si tu avances jusqu’à la table de communion, tu verras, au-dessus de la cathèdre, à la place d’un Chrisme, le symbole asinien du blason de notre évêque.

Les restaurations, parfois hasardeuses, n’ont pas altéré son auguste sérénité. La blancheur actuelle de la nef inspire contemplation, recueillement et intériorité. Elle est le bâtiment le plus visité d’Angoulême.

Voulez-vous savoir l’âge de cette vieille dame ? Calculez : elle sera ennéacentenaire dans dix ans !

Bernard BALUTEAU

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don