Accueil
Département : les élus votent une taxe additionnelle de séjour
Partager

Département : les élus votent une taxe additionnelle de séjour

Un article rédigé par Cédric Bonnefoy - RCF Haute-Loire, le 21 juin 2022  -  Modifié le 5 février 2024

Réunis en assemblée plénière, les élus du conseil départemental viennent de voter une taxe additionnelle de séjour. Autre point à l’ordre du jour : la rénovation des ponts de Bas-en-Basset de Langeac. 

Le Département veut continuer à investir pour développer le tourisme. Le Département veut continuer à investir pour développer le tourisme.

Le conseil départemental s’est réuni en ce début de semaine autour de la présidente Marie-Agnès Petit pour une nouvelle assemblée. Plusieurs points importants étaient à l’ordre du jour. Parmi eux, la création d’une taxe additionnelle de séjour. 

60.000 euros par an

 

Cette nouvelle taxe est destinée aux touristes en vadrouille sur le département. Elle va venir s’ajouter à la taxe de séjour déjà payé aux intercommunalités. Son montant : « 10 centimes d’euros » indique Marie-Agnès Petit, la présidente du conseil départemental, invitée ce matin sur notre antenne. Avec cette taxe additionnelle, les élus espèrent récolter « 60.000 euros par an ». 


Si ce choix a été fait, ce n’est pas seulement une volonté du conseil départemental. C’est le fruit d’un travail en commun avec les prestataires. « Ils sont d’accord pour la création de cette taxe ». Cette dernière doit permettre à la collectivité de financer d’autres projets touristiques assure l'exécutif départemental. Une nécessité pour répondre à une clientèle exigeante qui demande des prestations de plus en plus qualitatives.

336 millions d’euros d’investissement


Autre dossier à l’autre du jour, et pas des moindres : l’investissement. Le conseil départemental doit faire face à de grosses dépenses sur les routes. Un plan sur plusieurs années vient d’être adopté. Son montant : 336 millions d’euros sur la période 2022-2027. Jugé « ambitieux » par Marie-Agnès Petit, il doit permettre à la collectivité de faire face à ces dépenses. 


Parmi les gros chantiers : les deux ponts de Bas-en-Basset et de Langeac. Vétustes, ils ont besoin d’un lifting. Problème : le coût particulièrement important. Dans un premier temps, la collectivité souhaite réaliser les travaux en deux temps, un pont après l’autre. Finalement, « les deux » seront rénovés en même temps. « Tout devrait démarrer à l’automne 2023 » conclut Marie-Agnès Petit. 


Deux réunions publiques sont prévues, le 30 juin prochain à Bas-en-Basset. Début juillet à Langeac. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don