Accueil
[DÉCOUVERTE] La vie de château à Fléville-devant-Nancy
Partager

[DÉCOUVERTE] La vie de château à Fléville-devant-Nancy

Un article rédigé par Magali Santulli - RCF Lorraine Nancy, le 4 août 2022  -  Modifié le 4 août 2022

Une façade Renaissance, un donjon féodal, un Jardin remarquable… Le château de Fléville-devant-Nancy est une petite pépite lorraine à découvrir. Propriété de la famille de Lambel depuis plus de 200 ans, ce château, qui a traversé les siècles, est toujours habité par son actuel propriétaire et sa famille. Souvent comparé à Azay-le-Rideau pour la pureté de ses lignes, l’édifice entièrement meublé est ouvert au public tout l’été.

Le château de Fléville-devant-Nancy est souvent comparé à celui d'Azay-le-Rideau // © Magali Santulli Le château de Fléville-devant-Nancy est souvent comparé à celui d'Azay-le-Rideau // © Magali Santulli

 

A Fléville-devant-Nancy, le château actuel date de 1533. Sa façade, typique de la première Renaissance française, est parcourue en totalité par un balcon unique en son genre qui reflète l'influence italienne sur la Renaissance lorraine. Le château est adossé à un donjon féodal de 1320. Haut de trente mètres, il est unique en Lorraine. Du château féodal, il reste également les douves asséchées. Souvent comparé à Azay-le-Rideau pour la pureté de ses lignes, le château de Fléville est l'un des rares châteaux lorrains épargnés par Richelieu sur ordre de Louis XIII à l'issue de la guerre de Trente Ans

 

Faire preuve d’audace 

Le château de Fléville a été racheté par le général d’empire Alexandre de Lambel en 1812. Il est passé de génération en génération, et c’est aujourd’hui un autre Alexandre de Lambel qui y vit, avec son épouse Laure et leur trois enfants. Et lorsqu’on lui demande s’il possède toujours un titre de noblesse, Alexandre de Lambel sourit : “Je suis comte, mais depuis la Révolution française, c’est surtout un titre honorifique”. Et lorsque l’on veut savoir à quoi ressemble la vie de château, il tempère : “C’est une vie sans doute un peu différente de ce que l’on peut imaginer. Il faut beaucoup de passion, de temps et d’audace pour investir et mettre en valeur ce monument, pour l’ouvrir et le partager avec le public. Nous devons sans cesse trouver des idées nouvelles, pour donner envie aux visiteurs de venir et de revenir”. 

 

Stanislas Leszczynski, hôte de ces lieux 

Classé Monument Historique, le château est ouvert au public depuis 1954. “Notre famille met tout en œuvre pour valoriser et animer le château”, affirme Alexandre de Lambel, de toute évidence fier de ce bel héritage. Dix-sept pièces meublées se découvrent lors de visites guidées d’environ une heure. “Nous fonctionnons avec deux guides-conférencières que nous embauchons pendant la saison touristique”. Lors de ce parcours, le visiteur peut découvrir les boiseries Renaissance, la chapelle, le Salon XVIIIème siècle avec ses tapisseries au Chinois, des chambres à l'atmosphère intimiste, la Salle de justice ou la Salle du chevalier dans le donjon. On retrouve également la Chambre de Stanislas Leszczynski. “Le duc de Lorraine est venu en juillet 1758 pour animer une réunion politique. A l’époque, les châteaux avaient toujours une chambre réservée pour la venue éventuelle d’un prince régnant. Les visiteurs peuvent découvrir cette chambre restée en l’état”. 

 

Un parc romantique de vingt hectares 

Parmi les autres pièces remarquables à découvrir : la Salle des États de Lorraine. “Elle a été complètement refaite au XIXe siècle. C’est un hommage à l’histoire de notre région. On y retrouve sur les murs les blasons de Lorraine. Cette salle et son mobilier sont également classés”. A l’extérieur, la cour d’honneur se découvre, ornée de vases rocaille. Le visiteur est également invité à déambuler, à l’ombre des arbres, dans les allées du parc de vingt hectares. Classé Monument Historique, ce parc était initialement un jardin à la française, mais il a été partiellement transformé en jardin romantique. “On y retrouve de nombreux éléments, dont un jardin labellisé “Jardin remarquable”, une Orangerie du XVIIIème siècle, un étang, un pont art nouveau, un belvédère…”. Pour achever votre visite, n’oubliez pas de faire un détour gourmand par le petit atelier de chocolaterie. 

 

https://www.chateaudefleville.com/informations-pratiques

 

Comme Agathe et Gabriel, les enfants ont la possibilité de se déguiser gratuitement. Comme Agathe et Gabriel, les enfants ont la possibilité de se déguiser gratuitement.
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don