Accueil
Complot ou opportunisme
Partager

Complot ou opportunisme

Un article rédigé par Père Jean Baptiste Edart - RCF Anjou,  -  Modifié le 26 mai 2021
Dimanche dernier, une connaissance m’a envoyé un lien renvoyant vers une vidéo de Pierre Barnerias, réalisateur du pseudo reportage très contestable intitulé « Hold-up » visant à dénoncer la politique sanitaire du gouvernement et suggérant l’existence d’un complot politique visant à réduire nos libertés. Cette hypothèse du complot revient facilement de nos jours.
RCF Anjou - Père Jean-Baptiste Edart RCF Anjou - Père Jean-Baptiste Edart

Le complot, ou la tendance à croire au complot, est, me semble-t-il le fruit de la perception d’un décalage entre notre appréhension de la réalité et ce que notre raison nous dit de cette réalité. Je donne un exemple. Certaines personnes estiment que la disproportion entre le faible nombre de décès et les mesures sanitaires mises en place par l’autorité est le signe d’un complot. En effet, si une donnée manque pour comprendre une situation, c’est qu’on nous cache quelque chose, surtout si une autorité supérieure, l’Etat par exemple, est en jeu. Un biais cognitif très puissant se met en place, tout étant interprété ensuite à la lumière de cette croyance. L’interprétation sera, bien sûr, toujours cohérente, au risque parfois de déformer la réalité pour la faire correspondre à notre interprétation. C’est ainsi que Monsieur Barnérias identifie à tort certificat électronique de décès et tous les certificats de décès qui existent habituellement sous forme papier. Sa colère contre l’autorité et son souci de trouver des justificatifs à sa théorie du complot l’empêchent de voir la réalité telle qu’elle est et alimente son discours.

Peut-on parler de complot ? Je ne le crois pas. Par contre, parler d’opportunisme me semblerait adéquat. Il est tentant de profiter d’une situation de crise pour faire avancer tel ou tel projet politique, par exemple celui de l’euthanasie, les médias étant pendant ce temps-là occupés ailleurs. A nous de savoir rester maître de notre destin sans nous laisser emporter par la colère qui aveugle et nous empêche de voir les vrais combats.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

© RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Carte Blanche des pères Jean-Baptiste Edart et Matthieu Lefrançois

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don