Accueil
​Bourges : La CGT demande des renforts à l'EHPAD de Taillegrain
Partager

​Bourges : La CGT demande des renforts à l'EHPAD de Taillegrain

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry,  -  Modifié le 13 novembre 2020
Le syndicat dénonce un sous-effectif dans l'établissement avec des conséquences pour les soignants dans ce contexte sanitaire.
RCF - La CGT veut des renforts à Taillegrain RCF - La CGT veut des renforts à Taillegrain

Les EHPAD sont en première ligne face à la pandémie que nous traversons, hébergeant des personnes âgées et donc vulnérables face au Coronavirus. La situation dans ces établissements peut donc se compliquer rapidement quand des cas Covid sont détectés. C'est le cas à l'EHPAD de Taillegrain à Bourges, où le virus circule beaucoup plus que lors de la première vague au printemps dernier.

Ces derniers jours, plusieurs cas de coronavirus ont été détectés parmi les résidents (34 cas dont 4 décès) et le personnel soignant. Face à ce contexte de crise, les professionnels ont du mal à s'en sortir, d'autant qu'avec l'épidémie, tout prend plus de temps : "On court toute la nuit... on fait des soins qui ne sont plus de qualité !" confie une aide-soignante de Taillegrain. "Je suis toute seule dans mon service pour m'occuper des patients, alors que j'ai aussi des cas Covid et je passe la nuit toute seule dans mon bâtiment sur deux étages" répond une autre aide soignante de l'établissement, lassée par la situation et qui craint des contaminations croisées entre soignants et patients"Il y a du personnel qui se déplace. Ils ont été dans le service Covid et ils vont ensuite dans les autres services [...] donc ils peuvent colporter le virus dans les autres services."

"Une demande qu'on fait depuis des années"

Une situation difficile que la CGT met sur le compte d'un manque d'effectif à l'EHPAD de Taillegrain. Le syndicat a lancé trois droits d'alerte en une semaine et demande à la direction des renforts : "C'est une demande qu'on fait depuis des années sur l'établissement de Taillegrain" insiste Armelle Paris, déléguée CGT à l'hôpital de Bourges. "Aujourd'hui avec la période de Covid, les prises en charge des patients sont plus importantes, différentes, et demandent plus de temps pour pouvoir s'occuper d'eux. On demande du renfort... de mettre des aides-soignantes supplémentaires dans chaque bâtiment et du personnel infirmier de manière à ce qu'il n'y ait pas de glissements de tâches et  pouvoir ainsi s'occuper des patients correctement."

D'après la direction, entre la première semaine d'octobre et celle de novembre, "l'absentéisme pour les soignants de Taillegrain a doublé" en partie à cause du Covid.

La direction indique de son côté que pour faire face à la crise elle a commencé à renforcer les services de Taillegrain depuis une dizaine de jours : "On continue à réaliser ce renfort" assure Elisabeth Velon, directrice des soins à l'hôpital de Bourges. "Des renforts d'aides soignants, des renforts d'infirmiers... Là, on est en train de trouver une organisation qui va démarrer en début de semaine pour un renfort également de nuit en terme d'aides soignants sur la structure", annonce Elisabeth Velon, avant de conclure : "C'est difficile... on ne peut pas dire autrement."

Une réunion entre la direction, la CGT et le personnel de Taillegrain pourrait avoir lieu prochainement.

Reportage

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don