Accueil
Attentats de Paris et Bruxelles: les enquêteurs mettent un nom sur le commanditaire
Partager

Attentats de Paris et Bruxelles: les enquêteurs mettent un nom sur le commanditaire

Un article rédigé par Jean-Baptiste Le Roux - RCF,  -  Modifié le 9 novembre 2016
Il s’appelle Oussama Atar. Il est considéré comme un vétéran du jihad. Dans les enquêtes des attentats de Paris et Bruxelles, son nom revient à plusieurs reprises.

Oussama Atar, ou Abou Ahmed, son nom de guerre. Derrière ces patronymes se cache un vétéran du jihad, et sans doute le commanditaire des attentats de Paris, le 13 novembre et de Bruxelles, le22 mars derniers. Cet homme, un belgo-marocain, a été condamné en 2005 à dix ans de prison en Irak pour être entré illégalement sur leur territoire. Passé par plusieurs prisons américaines, où il a gagné son aura dans le monde jihadiste, il a été relâché en 2012 suite aux actions conjointes de sa famille, de plusieurs députés belges et d’Amnesty International.

Depuis, les enquêteurs estiment qu’il agit depuis Raqqa, la capitale du groupe autoproclamé Etat islamiste en Syrie. Les forces de police et de renseignement affirment aujourd’hui qu’Oussama Atar possède de nombreuses connexions avec les attentats de Paris et de Bruxelles. Selon Le Monde, c’est lui qui aurait recruté les deux kamikazes irakiens qui auraient actionné leur ceinture d’explosif devant l’enceinte du Stade de France, dans la soirée du 13 novembre.

Oussama Atar est également un cousin des deux logisticiens du dramatique attentat, Khaled et Ibrahim El Barkaoui, qui se sont fait exploser à Bruxelles, le premier à l’aéroport, le second dans le métro de Maelbeek. Il est aussi le grand frère de Yassine Atar, interpellé en possession d’une clé de l’appartement de Shaerbeek, qui a servi de planque pour les terroristes.

Toutefois, les enquêteurs affirment qu’Oussama Atar n’est pas le seul cerveau de ces attentats. L’enquête est donc encore loin d’être résolue.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don