Accueil
Antibes : une recyclerie ouvre une boutique 0 déchet
Partager

Antibes : une recyclerie ouvre une boutique 0 déchet

Un article rédigé par Laura Vergne - RCF Nice Côte d'Azur, le 28 novembre 2022  -  Modifié le 4 décembre 2023
L'info de la Côte d'Azur Antibes : une recyclerie ouvre une boutique 0 déchet

À Antibes, dans les Alpes-Maritimes, une recyclerie va ouvrir une boutique 0 déchet, début décembre. Il y aura des articles créés à partir de déchets recyclés. Le but : dépolluer la nature.

Recyclerie de Joko Peltier à Antibes - Photo : RCF Nice Côte d'Azur Recyclerie de Joko Peltier à Antibes - Photo : RCF Nice Côte d'Azur

Au 534 route de Nice à Antibes, sur le bord de la route, on peut apercevoir une cabane en bois bleu. Devant, une petite cours avec des sacs de bouchons, un vieux canoë et une ancienne grosse radio noire. Tous ces objets, Joko Peltier, les as trouvés dans la nature, "on trouve tellement tout dans les océans et sur la terre" assure-t-il. Aujourd'hui, faute de place, Joko Peltier va ouvrir une boutique dans sa recyclerie. 

 

"Ce qui m'a fait prendre conscience de tout ça, ce sont les inondations de 2015, j'ai vu tous les déchets ramenés par la mer" explique-t-il. Il y a deux ans, cet ancien restaurateur a ouvert une recyclerie, après avoir rejoint l'association Project rescue ocean Antibes.

 

Pour sa boutique, il est parti d’un constat, "chaque déchet a une valeur". Parmi les déchets qu’il retrouve le plus : des cigarettes. 600 litres de mégots, répartis dans des fûts. En partenariat avec l'association Recyclop, il se sert des mégots pour chauffer les maisons, "l'année dernière, on a fait 73 kilos de mégots, cela permet de chauffer un foyer de quatre personnes", s'enthousiaste Joko. 

 

 

 Joko Peltier devant sa recyclerie - RCF Nice Côte d'Azur
Joko Peltier devant sa recyclerie - RCF Nice Côte d'Azur

 

 

Il y a aussi des bouchons en plastique. Il en a 800 litres. Pour les revaloriser, il travaille avec plusieurs associations qui les transforment en bijoux, en toupie, en clé USB... Différents objets prêts à être vendus pour un franc six sous. 

 

Des déchets recyclés, mais aussi des objets retrouvés, "le pire, ce sont les lunettes de soleil en pleine saison", assure-t-il, il en a tout un tableau dans sa recyclerie. Il accepte aussi tous les objets que quiconque souhaite se débarrasser.  

 


Même si sa boutique ouvre en décembre prochain, pas question de donner du papier cadeau pour Noël, à la place, ce sera des wraps en cire d’abeille.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don