Accueil
Aluminium
Partager

Aluminium

RCF,  -  Modifié le 27 mars 2018
Pascal Hausherr Pascal Hausherr

Une taxe sur l’aluminium et voilà l’économie en débat, jadis on aurait évoqué l’or, mais là, il s’agit bien d’un autre métal, pas vraiment précieux, mais extrêmement utilisé et donc vital dans l’économie. Eh bien, mettons le cap sur son continent lexical. D’où vient-il ?

En fait, si aujourd'hui, même dans nos cuisines, on se sert de feuilles d'aluminium, ce mot que tout le monde connaît ne livre pas ses secrets dans sa forme même. Eh bien sûr nos dictionnaires du Grand siècle ne nous aident en rien, si j’entends dire en effet un guide dire à Versailles que Louis XIV aimait l’aluminium, il y a un problème. Parce que ce métal blanc et léger, bon conducteur d’électricité, extrêmement abondant dans la nature sous forme d’oxyde et tiré de la bauxite, n’a été découvert en réalité qu’au début du XIXe siècle, et n’est attesté dans notre langue qu’en 1813.

Traduit de l’anglais sous la forme tout d’abord d’aluminon, c’est en 1819 qu’on l’appellera aluminium. En fait si on observe de très près ce mot, on y repère ce qu’on appelle la terre d’alun, en anglais alumina, d’où notre aluminium. L’alun fut de fait très utilisé dès le IIIe siècle en Égypte, la terre d’alun bénéficiant d’exploitation de gisements parce que l’alun – un sulfate d’aluminium -  permettait de fixer les couleurs, d’où son usage dans la teinture et la peinture. Cette terre fut même ne source de revenus pour les États pontificaux. Et pour revenir à l’alumine, elle est tirée d’un des principaux minerais d’aluminium, la bauxite, qu’on appelle bauxite, tout simplement parce qu’au départ, c’est aux Beaux-de-Provence, que vers 1847 on découvrit ce type de gisement. En fait, l’aluminium est le métal le plus abondant de notre écorce terrestre, et en tant que métal employé dans l’industrie, c’est après le fer, celui qu’on utilise le plus sous forme de très nombreux alliages.

Aujourd'hui, l'aluminium est utilisé partout, pour nos casserolaes, nos vérandas... ce n'est pas un métal rare. Mais en réalité, c'est seulement après 1850 que l’aluminium n’a plus été un « métal précieux », mais un métal industriel. Et puis le voilà, si courant qu’il entre même  dans notre littérature avec entre mille autres exemples Colette évoquant dans Belles saisons, les « légères remorques d’aluminium » des bicyclettes, en 1941. Ou Le Clézio éoquant « des rideaux d’aluminium fermant leur paupières électroniques »… Plein de charmes en définitive l’aluminum…
 
 
 
 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don