Accueil
Alpes-Maritimes: le préfet veut sauver l'agriculture dans la Plaine du Var
Partager

Alpes-Maritimes: le préfet veut sauver l'agriculture dans la Plaine du Var

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 12 décembre 2023  -  Modifié le 12 décembre 2023

Conserver une agriculture durable et souveraine: le préfet des Alpes-Maritimes veut redonner un peu de souveraineté alimentaire à la Plaine du Var, trop souvent la proie des promoteurs immobiliers. En 1950, il y avait 3871 hectares d'espaces agricoles. En 2023, il reste 350 hectares dans cette vallée fertile. Hugues Moutouh liste des mesures pour endiguer cette dégringolade. 

Des terres agricoles des Alpes-Maritimes - Photo RCF Des terres agricoles des Alpes-Maritimes - Photo RCF

Il a reçu les agriculteurs ce mardi 12 décembre. Le préfet des Alpes-Maritimes s'inquiète de la souveraineté des Alpes-Maritimes qui fond comme neige au soleil, passant de 70% à 1% désormais. Une catastrophe. Il faut dire que l'agriculture n'a guère de place à se faire dans la Plaine du Var: cette terre fertile est la proie de projets en béton. 

 

 

Des mesures sont prévues "dans les prochaines semaines" annonce le préfet Hugues Moutouh "après un diagnostic partagé avec les collectivités départementale et métropolitaine".

 

 

1 - Définir des zones agricoles prioritaires sur 271 hectares de terres très riches mais qui ne sont pas exploitées. "Une façon d'enrayer la spéculation" explique Hugues Moutouh. 

 

2 - Un périmètre pour protéger les espaces naturels boisés sera créé. 

 

3 - Donner la possibilité au préfet de contraindre les propriétaires de terrains agricoles soit à exploiter, soit à céder à des fins agricoles. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don