Accueil
ALPAR : "On espère monter un vrai supermarché de 800m² cette année"
Partager

ALPAR : "On espère monter un vrai supermarché de 800m² cette année"

RCF Haute-Savoie,  -  Modifié le 7 janvier 2019
Le premier supermarché participatif et coopératif de Haute-Savoie a ouvert à Meythet ! 250 personnes ont adhéré au projet, et sont maintenant coopérateurs.

Yves Debacker, un des coopérateurs de la première heure, et membre de la gouvernance du supermarché, nous reçoit au 7, rue du Vieux Moulin à Meythet, devant les portes du supermarché Alpar. Pour adhérer à ce véritable modèle d'économie circulaire, "il faut acheter une part sociale, et travailler 3 heures par mois minimum". "Une cotisation de 5 euros par an est obligatoire" explique Yves Debacker.

3 heures minimum par mois, bénévolement, et dans un souci de partager des bons moments, tout en consommant local et bon. "Tenir la caisse, se mettre en rayon, recevoir les commandes des fournisseurs, faire la comptabilité et organiser les plannings de travail" sont les différentes tâches auxquelles le coopérateur doit se tenir. 

A l'intérieur du supermarché, on trouve de tout. Des pâtes, des boissons, des laitages, des fruits et des légumes. Certains produits sont bios, d'autres non, mais garantis circuits courts. "On parle d'un modèle inclusif plutôt qu'élitiste" explique Yves Debacker. "Tout le monde doit se nourrir correctement, donc ce qui n'est pas bio est raisonné". Conséquence, une gamme bio et une gamme non bio pour quasiment chacun des produits présentés. "On arrive à des tarifs compétitifs" se réjouit le coopérateur. 

Néanmoins, notre guide d'un jour préfère relativiser. "On ne sera jamais moins chers que les moins chers". Un jour peut-être, Yves Debacker en est convaincu. "Quand on sera 500, on aura davantage de moyens pour acheter à des prix plus intéressants, tout en payant correctement les producteurs". "On a une marge fixe de 20% sur tous les produits" rappelle le bénévole. 

L'ambition du supermarché Alpar, c'est de ressembler à un vrai supermarché ! "On espère monter un vrai supermarché de 700 à 800m² cette année ou l'année prochaine" conclut Yves Debacker.      

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don