Accueil
A Saumur, ils ont créé un studio de musique dans une cave troglodytique
Partager

A Saumur, ils ont créé un studio de musique dans une cave troglodytique

Un article rédigé par Marion Bastit - RCF Anjou, le 13 mars 2023  -  Modifié le 13 mars 2023
Reportages A Saumur, ils ont créé un studio de musique dans une cave troglodytique

Installés à Saumur depuis 2021, Olivier et Laure Slabiak, un couple de musiciens, ont créé un studio d'enregistrement dans une cave troglodytique. Ils ont été séduits par l'acoustique du lieu.

Tous deux musiciens, Olivier et Laure Slabiak ont ouvert un studio d'enregistrement dans une cave troglodytique à Saumur. ©RCF Anjou Tous deux musiciens, Olivier et Laure Slabiak ont ouvert un studio d'enregistrement dans une cave troglodytique à Saumur. ©RCF Anjou

A Saumur, un couple de musiciens a créé un studio de musique dans une cave troglodytique. Ouvert à l’automne 2021, le studio BirdLand a déjà permis à une demi-douzaine d’albums de voir le jour.

 

Olivier et Laure Slabiak ont quitté Paris au printemps 2021 pour venir s’installer dans une maison troglodytique à Saumur. Ils ont décidé de transformer la cave voisine en studio d’enregistrement.

 

Six mètres sous plafond

 

Dès le départ, Olivier Slabiak, musicien et compositeur, a eu le coup de cœur pour cette cave troglodytique à l’acoustique exceptionnelle. « Il y a une réverbération qui est naturelle, mais qui n’est pas dérangeante », constate-t-il.

 

Le studio BirdLand est installé dans une ancienne maison troglodytique de six mètres sous plafond. ©RCF Anjou

 

« Déjà, le tuffeau est une pierre absorbante, explique-t-il. Ensuite, l’irrégularité des murs fait que les mauvaises fréquences ne circulent pas ici. Et puis il y a six mètres de hauteur. Tout ça fait que l’acoustique est vraiment très très bonne. »

 

Une acoustique exceptionnelle

 

C’est là que sa femme Laure Slabiak, alias Blaubird, a enregistré son deuxième album, "Le ciel est partout", sorti en novembre 2022. « C’est incroyable, parce qu’il y a une acoustique naturelle extrêmement riche et vibrante », raconte-t-elle.

 

« D’habitude, quand on enregistre dans des studios, le son est très ouaté pour que les instruments ne se gênent pas les uns les autres, et on est obligé d’être toujours dans un micro, alors qu’ici, on peut jouer avec l’acoustique de la pièce. »

 

Le studio BirdLand a déjà permis à une demi-douzaine d'albums de voir le jour. ©RCF Anjou

 

« Venant du monde du classique, j’ai été particulièrement sensible au fait de pouvoir chanter avec la pièce, avec la résonnance et avec mon corps », apprécie-t-elle.

 

Un cadre très inspirant

 

Au-delà de l’acoustique, le cadre a également séduit les musiciens. « On n’est pas enfermés comme à Paris, où quand on sort du studio, c’est compliqué de se changer les idées et de trouver l’inspiration, alors qu’ici, on trouve l’inspiration partout », constate Olivier Slabiak.

 

Il apprécie « le fait de pouvoir sortir et d’aller au bord de la Loire, le fait de pouvoir se poser dans la cour, au milieu de la pierre. La qualité du silence est assez incroyable », ajoute-t-il. Enfin, pas toute l’année.

 

Les oiseaux s'invitent au micro

 

« Le studio donne sur cette cour où les oiseaux viennent se reproduire, donc on a eu des bébés choucas, des bébés faucons, des bébés chouettes, et on entend souvent les bébés piailler pour réclamer à manger », raconte Olivier Slabiak.

 

Le studio BirdLand donne sur une cour où des oiseaux viennent se reproduire. ©RCF Anjou

 

« Sur l’enregistrement de l’album de Blaubird, il y a un des titres où on a gardé les oiseaux, qu’on entend piailler à la fin de la chanson », confie-t-il. Ils ont donc baptisé leur studio BirdLand ("le pays des oiseaux" en français), ce qui est aussi un hommage à un club de jazz new-yorkais.

 

En plus de leur studio, Laure et Olivier Slabiak ont créé leur propre label de musique, baptisé Elles et O Records. Outre Blaubird, ils ont déjà signé avec deux autres artistes dont Nicolas Vidal. Son premier single, "Va vivre ta vie", est sorti le 10 mars 2023.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don