Accueil
A la découverte du tir à l'arc à cheval
Partager

A la découverte du tir à l'arc à cheval

RCF Loir-et-Cher, le 3 août 2022  -  Modifié le 3 août 2022

Les championnats de France d’équitation de Lamotte-Beuvron, c’est aussi l’occasion de découvrir des disciplines équestres, moins connues que le concours de saut d’obstacles ou le dressage. RCF Loir-et-Cher a rencontré Nicolas et Marien Blot, un père et son fils, pratiquant tous les deux le tir à l’arc à cheval.

Tir à l'arc à cheval Tir à l'arc à cheval

Le tir à l’arc à cheval est une discipline qui, comme son nom l’indique, allie tir à l’arc et équitation. La discipline est issue de la tradition asiatique et est reconnue par la FFE, la Fédération Française d’Equitation. Voici comme est définie cette épreuve : “L’objectif est de tirer dans un temps déterminé, des flèches en mouvement dans une ou plusieurs cibles en ligne droite ou sur un parcours de chasse vallonné, sur une piste encadrée. L’esthétisme du geste et la difficulté d’allier vitesse et précision en font tout le charme. La symbolique de l’arc et du cheval conjuguée, est très forte.”

Dans la famille Blot, presque tout le monde s’est mis au tir à l’arc à cheval. Le père et les deux fils. Ce sont d’ailleurs eux qui ont mis en place cette discipline dans leur centre équestre du Vieux Château à Nouan-le-Fuzelier. L’aîné de la fratrie pratiquait en fait le tir à l’arc d’un côté et l’équitation de l’autre mais après avoir vu des vidéos de cette discipline alliant les deux, il a voulu essayer. De fil en aiguille, son père et son frère s’y sont mis aussi.

Pour Nicolas et Marien, ces championnats de France de tir à l’arc à cheval étaient une première. Nous avons rejoint la petite famille sur la piste où se déroulait la première épreuve de Poney Club 3, celle où Marien s’est engagé. Sous l'œil attentif de son père, le jeune garçon a fait ses passages un à un. D’abord au pas, puis au trot et finalement au galop. Avec, évidemment, les conseils de dernière minute de Nicolas.

Nicolas et Marien Blot, avec leur poney Quel
Nicolas et Marien Blot, avec leur poney Quel

Mais alors quel attrait à cette discipline pour les Blot ? Nicolas explique que c’est “une discipline qui est atypique mais qui est ludique, où le cheval travaille en liberté. Le cheval se fait plaisir et nous on se fait plaisir sur le cheval”. “L’impression d’être un peu Robin des bois !” résume-t-il.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don