Accueil
A Angers, la Fé2A cherche des volontaires pour héberger des étudiants sans toit
Partager

A Angers, la Fé2A cherche des volontaires pour héberger des étudiants sans toit

Un article rédigé par Marion Bastit - RCF Anjou - RCF Anjou,  -  Modifié le 26 août 2020
A Angers, des centaines d’étudiants sont encore sans logement pour la rentrée. La fédération étudiante des associations de l'Anjou (Fé2A) appelle les Angevins à les héberger gratuitement.
Pixabay - A Angers, la Fé2A appelle tous ceux qui ont une chambre, un lit ou un canapé à héberger un étudiant sans logement à la rentrée. Pixabay - A Angers, la Fé2A appelle tous ceux qui ont une chambre, un lit ou un canapé à héberger un étudiant sans logement à la rentrée.

A l’approche de la rentrée, des centaines d’étudiants sont toujours sans logement à Angers. Pour les aider, la fédération étudiante des associations de l’Anjou (Fé2A) cherche des volontaires prêts à les héberger pour une nuit ou plus.

Lancé dimanche 23 août dans la soirée, le site internet « Un lit pour une nuit » a reçu 50 demandes d’hébergement en 24 heures, ce qui n’étonne pas Linh Nguyen, 1ère vice-présidente de la Fé2A.

Appel à tous les Angevins

« Depuis plusieurs années, ce problème de logement s’aggrave à Angers, constate-t-elle. Etant donné que le nombre d’étudiants augmente encore cette année, mais que le nombre de logements n’augmente pas, forcément, l’écart se creuse. »

Faute de logements durables, la Fé2A lance un appel à tous les Angevins qui ont une chambre, un lit ou même un canapé pour héberger ces jeunes, gratuitement, de manière temporaire.

Un lit pour une nuit, une semaine ou plus

« C’est vraiment pour des étudiants qui n’ont pas encore de logement pour la rentrée et qui n’ont pas de solution de secours, comme de dormir chez un copain par exemple », précise Linh Nguyen.

« Ça peut être vraiment juste pour dépanner pendant une nuit, comme pour une semaine voire plus, poursuit-elle. Ça peut aller jusqu’à deux mois, puisque le dispositif dure jusqu’au 31 octobre. »

Une pénurie qui dure deux mois

En effet, cette pénurie de logements concerne essentiellement les deux premiers mois de cours. « C’est vraiment la période où il y a énormément d’étudiants qui arrivent à Angers, qui ne sont pas encore sûrs de leur projet d’études. Ils prennent un logement, par garantie, ce qui sature le peu de logements qu’on a. »

« A partir d’octobre, on a beaucoup d’étudiants qui vont se réorienter, partir, constate Linh Nguyen. Ce sont surtout des élèves de première année, qui ne savent pas forcément où ils en sont, qui vont abandonner au bout de deux mois, ce qui va libérer des logements. »

Familles et retraités ouvrent leur porte

La Fé2a a reçu 25 propositions d’hébergement en 24 heures, surtout dans des familles ou chez des retraités. Si vous êtes étudiant à Angers et que vous n’avez pas où dormir à la rentrée, ou que vous voulez accueillir gratuitement un étudiant angevin, rendez-vous sur le site internet hebergement.fe2a.fr

Ecouter le reportage : 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don