Accueil
"Emmaüs, c’est un lieu d’accueil et d’activité qui nous permet de gagner nos vies dignement"
Partager

"Emmaüs, c’est un lieu d’accueil et d’activité qui nous permet de gagner nos vies dignement"

Un article rédigé par Anne-Charlotte de Becdelièvre - RCF Savoie, le 26 janvier 2024  -  Modifié le 26 janvier 2024
Vitamine C, en Savoie 70 ans après l'appel de l'abbé Pierre, ne pas laisser la misère devenir habitude

70 ans après le célèbre appel lancé par l'abbé Pierre sur les ondes, la communauté Emmaüs de Savoie veut marquer le coup ! L'association organise une matinée de commémoration le 3 février devant l'hôtel de ville de Chambéry afin d'interpeller élus et habitants. Témoignages de compagnes et compagnons, de salariés et de bénévoles recueillis depuis les locaux de la communauté à La Motte Servolex. 

anniversaire des 40 ans de la communauté en 2022 , réalisation du tag par le collectif de la Maise @Communauté Emmaüs 73 anniversaire des 40 ans de la communauté en 2022 , réalisation du tag par le collectif de la Maise @Communauté Emmaüs 73

Si l'homme était sur le devant de la scène en 2023 avec la sortie de plusieurs livres et d'un film, le message de l'abbé Pierre est, lui aussi, toujours d'actualité. La communauté Emmaüs commémore cette année, les 70 ans de l'appel lancé par son fondateur sur les ondes de radio Luxembourg, qui avait entraîné une mobilisation générale en faveur des sans-abris.

Pierre Limagne fût le responsable de la première communauté en Savoie en 1982. "Le nombre de personnes dans la rue depuis 54 a clairement augmenté, il y a eu encore des morts cette année. Le combat est loin d’être fini !” C’est pourquoi les compagnes et compagnons, les salariés et les bénévoles ont souhaité marquer le coup. Ils seront le samedi 3 février, pendant le marché, sur la place de l’Hôtel de ville pour interpeller la population et les élus, entourés d’associations partenaires comme le Secours Catholique, la Cantine Savoyarde et d’autres. Isabelle est bénévole depuis 6 ans, elle a participé à l’organisation de cette journée. “Nous distribuerons une soupe pour le symbole. On s’habitue à la misère et ce n’est pas normal, c’est pour ça que nous serons là.

Enregistrement avec la communauté d'Emmaüs à La Motte Servolex@Emmaüs73

Aujourd’hui une cinquantaine de compagnes et de compagnons sont accueillis sur le site de La Motte Servolex. En plus du lieu de vie, c’est leur lieu de travail avec la salle des ventes et les locaux d’Emmaüs Vêtements, l’entreprise d’insertion créée en 1985. 


Une équipe pilotait l’esprit Emmaüs avec le père Eugène quand je suis arrivé en 81, raconte Paul Limagne, c’était un bâtisseur, c’est lui qui a aussi imaginé l’église du Sacré Coeur à Chambéry. En 82, nous étions deux salariés et une dizaine de compagnons. C’était un pari risqué à l’époque surtout que le père Eugène avait un sacré caractère. Mais tout s’est finalement bien passé ! La force d’Emmaüs c’est de créer cette rencontre entre deux mondes, celui des gens marginalisés avec celui des gens dit insérés.

Salle des vente @RCF Savoie /Anne-Charlotte de Becdelièvre

L’abbé Pierre a fait plusieurs passages à La Motte Servolex


Paul Limagne l’a croisé plusieurs fois lors de ses passages en Savoie “Il avait beaucoup de respect pour les jeunes responsables, il nous encourageait à nous engager tout en disant qu’il fallait tenir bon car le métier était difficile. C’est quelqu’un qui a beaucoup inspiré mon parcours.

La directrice d’Emmaüs Vêtements, Brigitte Moine a rencontré l’abbé Pierre lors d’une visite d’atelier à La Motte. “J’ai été marqué par son regard perçant, ses mains chaudes.

Cédric se souvient parfaitement du jour où il a posé son sac dans la communauté “c’était un lundi, le 9 janvier 1995 à 13h30. Je me souviens bien de l’abbé Pierre dans son fauteuil roulant à la fin de sa vie. Il nous causait, on est resté un moment avec lui. Je vois toujours son image devant moi.”

D’autres ne l’ont jamais croisé comme Riadh, compagnon depuis septembre 2022 “On sent toujours son odeur. Dans les photos, partout. On se dit toujours qu’ici on n’est pas chez nous, pas chez vous, on est chez l’abbé Pierre.

 

Abbé Pierre lors de l'inauguration à La Motte Servolex @Emmaüs 73

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don