Accueil
100 ans des soeurs de l'Immaculé Conception de Ouagadougou : Une présence en Savoie
Partager

100 ans des soeurs de l'Immaculé Conception de Ouagadougou : Une présence en Savoie

Un article rédigé par Anne-Charlotte de Becdelièvre - RCF Savoie, le 15 décembre 2023  -  Modifié le 15 décembre 2023
Vitamine C, en Savoie Les soeurs de l'Immaculé Conception de Ouagadougou, au service de la population

La congrégation des soeurs de l'Immaculée Conception de Ouagadougou a été fondée en 1924 par le missionnaire savoyard, Mgr Joanny Thévenoud. Depuis 2014, une communauté de trois religieuses est installée sur les hauts de Chambéry. En 2021, une nouvelle communauté a intégré le presbytère de Grésy-sur-Aix. Un témoignage des liens forts qui existent toujours entre la Savoie et le Burkina Faso.

Les deux communautés savoyardes des soeurs de l'Immaculé Conception de Ouagadougou ©SICO Les deux communautés savoyardes des soeurs de l'Immaculé Conception de Ouagadougou ©SICO

Marquer les 100 ans de la congrégation des soeurs de l'Immaculé Conception de Ouagadougou en Savoie n'est pas une erreur. En effet, c'est peu de temps après son arrivée au Burkina Faso que le père Joanny Thévenoud fonde l'institut. "Au début, il a créé un ouvroir" raconte soeur Thérèse Raya Sawadogo, une communauté de femmes qui se réunissaient sous la direction de religieuses, "Il rachetait même les filles pour leur donner la liberté de choisir leur conjoint. Parmi celles qui étaient en formation, deux ont choisi de devenir religieuses." Malgré les inquiétudes, c'est ainsi que naît l'institut, premier du pays, formé uniquement d'africaines. En 2022, la congrégation comptait 455 soeurs et une trentaine de novices. 

 

Arrivée des SICO en Savoie

 

Soeurs de l'Immaculée Conception de Ouagadougou en mission en Savoie

En 2014, une première communauté composée de trois soeurs rejoint la Savoie et s'installe sur la paroisse Ste Claire et St François de Sales sur les Hauts de Chambéry. Accueillies d'abord par les soeurs de St Joseph de Chambéry, Soeur Thérèse et soeur Thérèse Raya ont passé 10 mois avec le soeurs de l'Alliance qui ont quitté le diocèse juste avant l'été. "Elles ont beaucoup aidé à notre inculturation" reconnaît soeur Thérèse qui est très investit sur la paroisse avec les équipes funérailles tout comme dans l'accueil des familles qui demandent le baptême pour leurs enfants. "Notre charisme, c'est que là où nous sommes, nous allons selon le besoin du milieu." Aussi, il y a des religieuses infirmières, des enseignantes mais aussi sur les activités paroissiales. 

"Je me souviens que soeur Thérèse avait froid quand elle est arrivée. Depuis presque dix ans de collaboration, nous apprenons à nous connaître. Nous venons chacun de culture différente mais nous nous retrouvons dans une vraie vie fraternelle. Cette différence est devenue une richesse." indique Jean Duquenois, diacre sur la paroisse qui travaille avec soeur Thérèse au service d'évangélisation des malades. 

"Soeur Thérèse a orienté nos actions vers les plus fragiles" ajoute Solange Cornier du service des funérailles, "elle fait le choix des gens les plus simples". 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don