Accueil
Pas-à-Pâques
Sanctuaire Montligeon

Pas-à-Pâques

Du mercredi 14 février 2024 (mercredi des Cendres) au dimanche 31 mars 2024 (dimanche de Pâques), vivez le Carême avec le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon, avec chaque matin une courte méditation de la Parole de Dieu et une résolution à vivre au cours de la journée. 

Partager
S'abonner

Episodes

  • ©Domaine public_Gustave Doré

    "Chacun se détournera de sa conduite mauvaise" (Jon 3, 8)

    21 février 2024
    Ce temps de méditation vous est proposé par Guy-Berthier

    Extrait du livre de Jonas à méditer :

    La parole du Seigneur fut adressée à Jonas :
    « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne,
    proclame le message que je te donne sur elle. »
    Jonas se leva et partit pour Ninive,
    selon la parole du Seigneur.
    Or, Ninive était une ville extraordinairement grande :
    il fallait trois jours pour la traverser.
    Jonas la parcourut une journée à peine
    en proclamant :
    « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! »
    Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu.
    Ils annoncèrent un jeûne,
    et tous, du plus grand au plus petit,
    se vêtirent de toile à sac.
    La chose arriva jusqu’au roi de Ninive.
    Il se leva de son trône, quitta son manteau,
    se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre.
    Puis il fit crier dans Ninive
    ce décret du roi et de ses grands :
    « Hommes et bêtes, gros et petit bétail,
    ne goûteront à rien,
    ne mangeront pas et ne boiront pas.
    Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac,
    on criera vers Dieu de toute sa force,
    chacun se détournera de sa conduite mauvaise
    et de ses actes de violence.
    Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne se repentira pas,
    s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère ?
    Et alors nous ne périrons pas ! »

    En voyant leur réaction,
    et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise,
    Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.

    – Parole du Seigneur.

    Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
  • Saint Jean de la Croix ©Domaine public

    "Le Seigneur entend ceux qui l'appellent..." (Ps 33, 18)

    20 février 2024
    Ce temps de méditation vous est proposé par Guy-Berthier

    Extrait du livre des Psaumes à méditer :

    Magnifiez avec moi le Seigneur,
    exaltons tous ensemble son nom.
    Je cherche le Seigneur, il me répond :
    de toutes mes frayeurs, il me délivre.

    Qui regarde vers lui resplendira,
    sans ombre ni trouble au visage.
    Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
    il le sauve de toutes ses angoisses.

    Le Seigneur regarde les justes,
    il écoute, attentif à leurs cris.
    Le Seigneur affronte les méchants
    pour effacer de la terre leur mémoire.

    Le Seigneur entend ceux qui l’appellent :
    de toutes leurs angoisses, il les délivre.
    Il est proche du cœur brisé,
    il sauve l’esprit abattu

    Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
  • L'Esprit saint ©Domaine public

    "Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint" (Lv 19, 2)

    19 février 2024
    Ce temps de méditation vous est proposé par Guy-Berthier

    Extrait du livre du Lévitique à méditer :

    Le Seigneur parla à Moïse et dit :
    « Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël.
    Tu leur diras :
    Soyez saints,
    car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint.

    Vous ne volerez pas, vous ne mentirez pas,
    vous ne tromperez aucun de vos compatriotes.
    Vous ne ferez pas de faux serments par mon nom :
    tu profanerais le nom de ton Dieu.
    Je suis le Seigneur.

    Tu n’exploiteras pas ton prochain, tu ne le dépouilleras pas :
    tu ne retiendras pas jusqu’au matin la paye du salarié.
    Tu ne maudiras pas un sourd,
    tu ne mettras pas d’obstacle devant un aveugle :
    tu craindras ton Dieu.
    Je suis le Seigneur.

    Quand vous siégerez au tribunal,
    vous ne commettrez pas d’injustice ;
    tu n’avantageras pas le faible,
    tu ne favoriseras pas le puissant :
    tu jugeras ton compatriote avec justice.
    Tu ne répandras pas de calomnies contre quelqu’un de ton peuple,
    tu ne réclameras pas la mort de ton prochain.
    Je suis le Seigneur.

    Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur.
    Mais tu devras réprimander ton compatriote,
    et tu ne toléreras pas la faute qui est en lui.
    Tu ne te vengeras pas.
    Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple.
    Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    Je suis le Seigneur. »

    – Parole du Seigneur.

    Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
  • Sermon sur la montagne ©Domaine public

    "Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche..." (Mc 1, 15)

    18 février 2024
    Ce temps de méditation vous est proposé par Guy-Berthier

    Extrait de l'Évangile de Jésus Christ selon saint Marc à méditer :

    Il est écrit dans Isaïe, le prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour ouvrir ton chemin. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.

    Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, en reconnaissant publiquement leurs péchés.

    Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. » En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain.

    10 Et aussitôt, en remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »

    Aussitôt l’Esprit pousse Jésus au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient.

    Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

    Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
  • ©Domaine public_Caravage

    "Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin du médecin.." (Lc 5,32)

    17 février 2024
    Ce temps de méditation vous est proposé par Don Axel de Perthuis

    Extrait de l'Évangile de Jésus Christ selon saint Luc à méditer :

    En ce temps-là,
    Jésus sortit et remarqua un publicain
    (c’est-à-dire un collecteur d’impôts)
    du nom de Lévi
    assis au bureau des impôts.
    Il lui dit :
    « Suis-moi. »
    Abandonnant tout,
    l’homme se leva ; et il le suivait.
    Lévi donna pour Jésus une grande réception dans sa maison ;
    il y avait là une foule nombreuse de publicains et d’autres gens
    attablés avec eux.
    Les pharisiens et les scribes de leur parti récriminaient
    en disant à ses disciples :
    « Pourquoi mangez-vous et buvez-vous
    avec les publicains et les pécheurs ? »
    Jésus leur répondit :
    « Ce ne sont pas les gens en bonne santé
    qui ont besoin du médecin,
    mais les malades.
    Je ne suis pas venu appeler des justes
    mais des pécheurs,
    pour qu’ils se convertissent. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.
    – Parole du Seigneur.

    Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
  • ©Domaine public_Maître d'Alkmaar

    "Est-ce là le jeûne qui me plaît ?" (Is 58, 5).

    16 février 2024
    Ce temps de méditation vous est proposé par Don Axel de Perthuis

    Extrait du livre du prophète Isaie à méditer :

    Ainsi parle le Seigneur Dieu :
    Crie à pleine gorge ! Ne te retiens pas !
    Que s’élève ta voix comme le cor !
    Dénonce à mon peuple sa révolte,
    à la maison de Jacob ses péchés.
    Ils viennent me consulter jour après jour,
    ils veulent connaître mes chemins.
    Comme une nation qui pratiquerait la justice
    et n’abandonnerait pas le droit de son Dieu,
    ils me demandent des ordonnances justes,
    ils voudraient que Dieu soit proche :
    « Quand nous jeûnons,
    pourquoi ne le vois-tu pas ?
    Quand nous faisons pénitence,
    pourquoi ne le sais-tu pas ? »
    Oui, mais le jour où vous jeûnez,
    vous savez bien faire vos affaires,
    et vous traitez durement ceux qui peinent pour vous.
    Votre jeûne se passe en disputes et querelles,
    en coups de poing sauvages.
    Ce n’est pas en jeûnant comme vous le faites aujourd’hui
    que vous ferez entendre là-haut votre voix.
    Est-ce là le jeûne qui me plaît,
    un jour où l’homme se rabaisse ?
    S’agit-il de courber la tête comme un roseau,
    de coucher sur le sac et la cendre ?
    Appelles-tu cela un jeûne,
    un jour agréable au Seigneur ?

    Le jeûne qui me plaît, n’est-ce pas ceci :
    faire tomber les chaînes injustes,
    délier les attaches du joug,
    rendre la liberté aux opprimés,
    briser tous les jougs ?
    N’est-ce pas partager ton pain avec celui qui a faim,
    accueillir chez toi les pauvres sans abri,
    couvrir celui que tu verras sans vêtement,
    ne pas te dérober à ton semblable ?
    Alors ta lumière jaillira comme l’aurore,
    et tes forces reviendront vite.
    Devant toi marchera ta justice,
    et la gloire du Seigneur fermera la marche.
    Alors, si tu appelles, le Seigneur répondra ;
    si tu cries, il dira : « Me voici. »

    – Parole du Seigneur.

    Ce temps de méditation vous est proposé par montligeon.org
  • ©Philippe de Champaigne_ Musée de Picardie

    "Je mets devant toi la vie ou la mort, la bénédiction..." (Dt 30,19)

    15 février 2024
    Ce temps de méditation vous est proposé par Don Axel de Perthuis

    Extrait du livre du Deutéronome à méditer :

    Moïse disait au peuple :
    « Vois ! Je mets aujourd’hui devant toi
    ou bien la vie et le bonheur,
    ou bien la mort et le malheur.
    Ce que je te commande aujourd’hui,
    c’est d’aimer le Seigneur ton Dieu,
    de marcher dans ses chemins,
    de garder ses commandements, ses décrets et ses ordonnances.
    Alors, tu vivras et te multiplieras ;
    le Seigneur ton Dieu te bénira
    dans le pays dont tu vas prendre possession.
    Mais si tu détournes ton cœur,
    si tu n’obéis pas,
    si tu te laisses entraîner
    à te prosterner devant d’autres dieux
    et à les servir,
    je vous le déclare aujourd’hui :
    certainement vous périrez,
    vous ne vivrez pas de longs jours
    sur la terre dont vous allez prendre possession
    quand vous aurez passé le Jourdain.
    Je prends aujourd’hui à témoin contre vous
    le ciel et la terre :
    je mets devant toi la vie ou la mort,
    la bénédiction ou la malédiction.
    Choisis donc la vie,
    pour que vous viviez, toi et ta descendance,
    en aimant le Seigneur ton Dieu,
    en écoutant sa voix, en vous attachant à lui ;
    c’est là que se trouve ta vie, une longue vie
    sur la terre que le Seigneur a juré de donner
    à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob. »

    – Parole du Seigneur.

    Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
  • ©Domaine public_Rembrandt

    "Revenez à moi de tout votre cœur !" (Jl 2, 12).

    14 février 2024
    Ce temps de méditation vous est proposé par Don Axel de Perthuis

    Lecture du livre du prophète Joel à méditer :

    Maintenant – oracle du Seigneur –
    revenez à moi de tout votre cœur,
    dans le jeûne, les larmes et le deuil !
    Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements,
    et revenez au Seigneur votre Dieu,
    car il est tendre et miséricordieux,
    lent à la colère et plein d’amour,
    renonçant au châtiment.
    Qui sait ? Il pourrait revenir,
    il pourrait renoncer au châtiment,
    et laisser derrière lui sa bénédiction :
    alors, vous pourrez présenter offrandes et libations
    au Seigneur votre Dieu.
    Sonnez du cor dans Sion :
    prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle,
    réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte,
    rassemblez les anciens,
    réunissez petits enfants et nourrissons !
    Que le jeune époux sorte de sa maison,
    que la jeune mariée quitte sa chambre !
    Entre le portail et l’autel,
    les prêtres, serviteurs du Seigneur,
    iront pleurer et diront :
    « Pitié, Seigneur, pour ton peuple,
    n’expose pas ceux qui t’appartiennent
    à l’insulte et aux moqueries des païens !
    Faudra-t-il qu’on dise :
    “Où donc est leur Dieu ?” »

    Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays,
    il a eu pitié de son peuple.

    – Parole du Seigneur.

    Ce temps de méditation vous est proposé par montligeon.org

Vous avez parcouru 8 épisodes sur 8

Une émission en partenariat avec Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon

Le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon est un lieu d’espérance, de réconfort, de paix. Situé dans le diocèse de Séez (Orne), au cœur du parc naturel du Perche et à 150 km de Paris, le sanctuaire de Montligeon est le centre mondial de prière pour les défunts. Chaque année, des milliers de pèlerins viennent y chercher réconfort et espérance. On y vient du monde entier pour confier les âmes du purgatoire à Notre-Dame Libératrice.

Retrouvez la chronique Pas-à-Pâques pendant les quarante jours du Carême du lundi au vendredi à 7 h 08 et le week-end à 9 h 15.

Retrouvez Sanctuaire normand à Montligeon, présenté par Bénédicte de Saint-Germain une fois par mois le mardi à 19 h 15 et le samedi à 10 h 15.

en savoir plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don