Accueil
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon

Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon

Le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon est un lieu d’espérance, de réconfort, de paix. Situé dans le diocèse de Séez (Orne), au cœur du parc naturel du Perche et à 150 km de Paris, le sanctuaire de Montligeon est le centre mondial de prière pour les défunts. Chaque année, des milliers de pèlerins viennent y chercher réconfort et espérance. On y vient du monde entier pour confier les âmes du purgatoire à Notre-Dame Libératrice.

Retrouvez la chronique Pas-à-Pâques pendant les quarante jours du Carême du lundi au vendredi à 7 h 08 et le week-end à 9 h 15.

Retrouvez Sanctuaire normand à Montligeon, présenté par Bénédicte de Saint-Germain une fois par mois le mardi à 19 h 15 et le samedi à 10 h 15.

Tous les épisodes

Sanctuaires normands avec N.-D. de Montligeon ©RCF

La résurrection des corps, partie 01

21 mai 2024
Quand les chrétiens professent leur foi. Tous les dimanches à la messe, ils proclament : "Je crois en la résurrection de la chair", c'est-à-dire en la résurrection des corps. Chacun retrouvera donc, à la fin des temps, le corps qu'il a eu sur la terre. Quand on regarde la résurrection du Christ, qui est le principe de notre résurrection, on voit que le Christ est ressuscité. Mais on n'a pas exactement tous les détails.


On ne sait pas ce qui s'est passé pendant la nuit de la Résurrection. Et scientifiquement, on ne sait pas comment ça peut se passer. Donc la foi ne répond pas à cette question du comment ça va se passer ?
Don Pierre Gazeau est chapelain au sanctuaire de Montligeon. Il fait le point au micro de Bénédicte de Saint-Germain pour RCF Orne, Calvados-Manche.
Perdre un ami

Perdre un ami

23 avril 2024
Laisser des amis derrière soi doit être triste et amer, même si de manière mystérieuse, nous restons en contact avec eux. Mais les avons-nous vraiment perdus ? Les réponses de Don Thomas Lapenne, chapelain au sanctuaire de Montligeon.
Vitraux Montligeon, Louis Barillet 1920 ©Sanctuaire de Montligeon

Le purgatoire, mort ou vivant, nous sommes tous concernés...

31 mars 2024
Le Purgatoire est un temps donné, offert, pour se purifier avant la grande rencontre avec Dieu, comme le promet la foi chrétienne. Pour Don Paul Denizot, ce temps si décrié, voir moqué, esit une grâce essentielle faite à chacun de nous. Le recteur du sanctuaire de Montligeon partage cette conviction dans un court ouvrage, "Le Purgatoire dans tous ses états" paru aux Editions des Béatitudes.
©Domaine public_Fra Angelico

"La mort et la vie s’affrontèrent en un combat prodigieux..."

31 mars 2024
Ce temps de méditation vous est proposé par le père Charles Lenoir

Extrait de la messe de Pâques à méditer :

Au commencement,
Dieu créa le ciel et la terre.
La terre était informe et vide,
les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme
et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux.

Dieu dit :
« Que la lumière soit. »
Et la lumière fut.
Dieu vit que la lumière était bonne,
et Dieu sépara la lumière des ténèbres.
Dieu appela la lumière « jour »,
il appela les ténèbres « nuit ».
Il y eut un soir, il y eut un matin :
premier jour.

Et Dieu dit :
« Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux,
et qu’il sépare les eaux. »
Dieu fit le firmament,
il sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament
et les eaux qui sont au-dessus.
Et ce fut ainsi.
Dieu appela le firmament « ciel ».
Il y eut un soir, il y eut un matin :
deuxième jour.

Et Dieu dit :
« Les eaux qui sont au-dessous du ciel,
qu’elles se rassemblent en un seul lieu,
et que paraisse la terre ferme. »
Et ce fut ainsi.
Dieu appela la terre ferme « terre »,
et il appela la masse des eaux « mer ».
Et Dieu vit que cela était bon.

Dieu dit :
« Que la terre produise l’herbe,
la plante qui porte sa semence,
et que, sur la terre, l’arbre à fruit donne,
selon son espèce,
le fruit qui porte sa semence. »
Et ce fut ainsi.
La terre produisit l’herbe,
la plante qui porte sa semence, selon son espèce,
et l’arbre qui donne, selon son espèce,
le fruit qui porte sa semence.
Et Dieu vit que cela était bon.
Il y eut un soir, il y eut un matin :
troisième jour.

Et Dieu dit :
« Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel,
pour séparer le jour de la nuit ;
qu’ils servent de signes
pour marquer les fêtes, les jours et les années ;
et qu’ils soient, au firmament du ciel,
des luminaires pour éclairer la terre. »
Et ce fut ainsi.
Dieu fit les deux grands luminaires :
le plus grand pour commander au jour,
le plus petit pour commander à la nuit ;
il fit aussi les étoiles.
Dieu les plaça au firmament du ciel
pour éclairer la terre,
pour commander au jour et à la nuit,
pour séparer la lumière des ténèbres.
Et Dieu vit que cela était bon.
Il y eut un soir, il y eut un matin :
quatrième jour.

Et Dieu dit :
« Que les eaux foisonnent
d’une profusion d’êtres vivants,
et que les oiseaux volent au-dessus de la terre,
sous le firmament du ciel. »
Dieu créa, selon leur espèce,
les grands monstres marins,
tous les êtres vivants qui vont et viennent
et foisonnent dans les eaux,
et aussi, selon leur espèce,
tous les oiseaux qui volent.
Et Dieu vit que cela était bon.
Dieu les bénit par ces paroles :
« Soyez féconds et multipliez-vous,
remplissez les mers,
que les oiseaux se multiplient sur la terre. »
Il y eut un soir, il y eut un matin :
cinquième jour.

Et Dieu dit :
« Que la terre produise des êtres vivants
selon leur espèce,
bestiaux, bestioles et bêtes sauvages
selon leur espèce. »
Et ce fut ainsi.
Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce,
les bestiaux selon leur espèce,
et toutes les bestioles de la terre selon leur espèce.
Et Dieu vit que cela était bon.

Dieu dit :
« Faisons l’homme à notre image,
selon notre ressemblance.
Qu’il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel,
des bestiaux, de toutes les bêtes sauvages,
et de toutes les bestioles
qui vont et viennent sur la terre. »
Dieu créa l’homme à son image,
à l’image de Dieu il le créa,
il les créa homme et femme.
Dieu les bénit et leur dit :
« Soyez féconds et multipliez-vous,
remplissez la terre et soumettez-la.
Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel,
et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. »
Dieu dit encore :
« Je vous donne toute plante qui porte sa semence
sur toute la surface de la terre,
et


Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
©Domaine public_Fra Angelico

"Il est descendu aux enfers." (Symbole des Apôtres)

30 mars 2024
Ce temps de méditation vous est proposé par le père Charles Lenoir

LE SAMEDI SAINT, L'EGLISE DEMEURE AUPRÈS DU TOMBEAU DANS LE SILENCE
POUR LA VEILLÉE PASCALE, VOIR AU DIMANCHE DE PÂQUES


Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
Vitraux Montligeon, Louis Barillet 1920 ©Sanctuaire de Montligeon

Le purgatoire, est-ce bien nécessaire à Dieu pour nous aimer?

30 mars 2024
Il y a dans le purgatoire, l'idée de pouvoir réparer ses péchés. Mais dans la mesure où la miséricorde divine, l’amour de Dieu, est immense, pourquoi ne peut-il pas « effacer l’ardoise » ? Don Paul Denizot tente de répondre à cette question dans "Le Purgatoire dans tous ses états". Un ouvrage synthétique paru chez EDB, rédigé avec la complicité de Bénédicte de Saint Germain
Vitraux Montligeon, Louis Barillet 1920 ©Sanctuaire de Montligeon

Le purgatoire, entre attente et éternité

29 mars 2024
Le paradis sera le temps de l'éternité dans un face-à-face, un coeu-à-coeur avec le Créateur. Mais avant cela, pour bon nombre de personnes, selon la foi chrétienne, il faudra passer du temps au purgatoire. Mais combien? Début de réponse avec Don Paul Denizot, recteur du sanctuaire de Montligeon et auteur du "Purgatoire dans tous ses états" paru chez Edb.
©Domaine public_ Raphaël

"Pour nous, le Christ est devenu obéissant, jusqu’à la mort..." (Ph. 2, 8-9)

29 mars 2024
Ce temps de méditation vous est proposé par le père Charles Lenoir

Extrait du livre des Phillipiens méditer :

Le Christ s’est anéanti,
prenant la condition de serviteur.
Pour nous, le Christ est devenu obéissant,
jusqu’à la mort, et la mort de la croix.
C’est pourquoi Dieu l’a exalté :
il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom.
Le Christ s’est anéanti,
prenant la condition de serviteur

Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
Vitraux Montligeon, Louis Barillet 1920 ©Sanctuaire de Montligeon

Le purgatoire commence ici-bas.

28 mars 2024
De toutes les perspectives que nous propose la foi chrétienne une fois mort, le purgatoiree est sans doute la plus mal comprise. Mieux saisir en quoi consiste cette étape de notre vie chrétienne est l'objet du livre publié par Don Paul Denizot "Le purgatoire dans tous ses états".
©Domaine public_Léonard de Vinci

"Ce jour-là sera pour vous un mémorial... "(Ex. 12, 14)

28 mars 2024
Ce temps de méditation vous est proposé par le père Charles Lenoir

Extrait issu du livre de l'Exode à méditer :

En ces jours-là, dans le pays d’Égypte,
le Seigneur dit à Moïse et à son frère Aaron :
« Ce mois-ci
sera pour vous le premier des mois,
il marquera pour vous le commencement de l’année.
Parlez ainsi à toute la communauté d’Israël :
le dix de ce mois,
que l’on prenne un agneau par famille,
un agneau par maison.
Si la maisonnée est trop peu nombreuse pour un agneau,
elle le prendra avec son voisin le plus proche,
selon le nombre des personnes.
Vous choisirez l’agneau d’après ce que chacun peut manger.
Ce sera une bête sans défaut, un mâle, de l’année.
Vous prendrez un agneau ou un chevreau.
Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour du mois.
Dans toute l’assemblée de la communauté d’Israël,
on l’immolera au coucher du soleil.
On prendra du sang,
que l’on mettra sur les deux montants et sur le linteau
des maisons où on le mangera.
On mangera sa chair cette nuit-là,
on la mangera rôtie au feu,
avec des pains sans levain et des herbes amères.
Vous mangerez ainsi : la ceinture aux reins,
les sandales aux pieds,
le bâton à la main.
Vous mangerez en toute hâte :
c’est la Pâque du Seigneur.
Je traverserai le pays d’Égypte, cette nuit-là ;
je frapperai tout premier-né au pays d’Égypte,
depuis les hommes jusqu’au bétail.
Contre tous les dieux de l’Égypte j’exercerai mes jugements :
Je suis le Seigneur.
Le sang sera pour vous un signe,
sur les maisons où vous serez.
Je verrai le sang, et je passerai :
vous ne serez pas atteints par le fléau
dont je frapperai le pays d’Égypte.

Ce jour-là
sera pour vous un mémorial.
Vous en ferez pour le Seigneur une fête de pèlerinage.
C’est un décret perpétuel : d’âge en âge vous la fêterez. »

– Parole du Seigneur.

Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
Vitraux Montligeon, Louis Barillet 1920 ©Sanctuaire de Montligeon

Le purgatoire, une réponse chrétienne aux questions de l'homme

27 mars 2024

Si le lieu du purgatoire est une idée chrétienne, les questionnements métaphysiques qu'il recouvre se retrouvent dans de très nombreuses croyances et spiritualités. Il en est ainsi de l'aspiration à la purification après la mort ou bien encore de la conviction qu'il est encore possible après la mort de sauver les défunts. Explications de Don Paul Denizot, il est l'auteur du Purgatoire dans tous ses états, paru aux Editions des Béatitudes.

©Domaine public_Le Prophète Isaïe

"Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours..." (Is 50, 7)

27 mars 2024
Ce temps de méditation vous est proposé par le père Charles Lenoir

Extrait du livre du prophète Isaie à méditer :

Le Seigneur mon Dieu m’a donné le langage des disciples,
pour que je puisse, d’une parole,
soutenir celui qui est épuisé.
Chaque matin, il éveille,
il éveille mon oreille
pour qu’en disciple, j’écoute.
Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille,
et moi, je ne me suis pas révolté,
je ne me suis pas dérobé.
J’ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient,
et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe.
Je n’ai pas caché ma face devant les outrages et les crachats.
Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours ;
c’est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages,
c’est pourquoi j’ai rendu ma face dure comme pierre :
je sais que je ne serai pas confondu.
Il est proche, Celui qui me justifie.
Quelqu’un veut-il plaider contre moi ?
Comparaissons ensemble !
Quelqu’un veut-il m’attaquer en justice ?
Qu’il s’avance vers moi !
Voilà le Seigneur mon Dieu, il prend ma défense ;
qui donc me condamnera ?

– Parole du Seigneur.

Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
Sanctuaires normands avec N.-D. de Montligeon ©RCF

Où sont nos défunts ?

26 mars 2024
Voilà, tout est fini. Nous rentrons du cimetière où un proche vient d'être enterré. Il va falloir faire face à son absence. Le temps passe et les traces de sa présence s'estompent. Souvent, nous nous demandons où il est. Qu'est il devenu ? Et c'est très flou dans nos têtes. C'est justement pour répondre à cette question que nous rencontrons aujourd'hui pour Sanctuaire normand Don Thomas Lapenne, chapelain à Montligeon.
Vitraux Montligeon, Louis Barillet 1920 ©Sanctuaire de Montligeon

Le purgatoire, antichambre du Paradis... et non pas de l'enfer!

26 mars 2024

Dans l'imaginaire collectif, le purgatoire est un lieu parcouru de flammes incandescentes où les hommes médiocres expient leurs péchés. Pas de quoi susciter l’enthousiasme ! Pourtant, il faut rappeler à l'image de Dante que le purgatoire est le lieu de l'Espérance. C'est ce qu'on (re)découvre dans Le purgatoire dans tous ses états de Don Paul Denizot, paru chez EdB

©Domaine public_Vassil

"Maintenant le Fils de l’homme est glorifié..."(Jn 13, 31-32)

26 mars 2024
Ce temps de méditation vous est proposé par le père Charles Lenoir

Extrait de l'Évangile de Jésus Christ selon saint Jean à méditer :

En ce temps-là,
au cours du repas que Jésus prenait avec ses disciples,
il fut bouleversé en son esprit,
et il rendit ce témoignage :
« Amen, amen, je vous le dis :
l’un de vous me livrera. »
Les disciples se regardaient les uns les autres avec embarras,
ne sachant pas de qui Jésus parlait.
Il y avait à table, appuyé contre Jésus,
l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait.
Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus
de qui il veut parler.
Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus
et lui dit :
« Seigneur, qui est-ce ? »
Jésus lui répond :
« C’est celui à qui je donnerai la bouchée
que je vais tremper dans le plat. »
Il trempe la bouchée,
et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote.
Et, quand Judas eut pris la bouchée,
Satan entra en lui.
Jésus lui dit alors :
« Ce que tu fais, fais-le vite. »
Mais aucun des convives ne comprit
pourquoi il lui avait dit cela.
Comme Judas tenait la bourse commune,
certains pensèrent que Jésus voulait lui dire
d’acheter ce qu’il fallait pour la fête,
ou de donner quelque chose aux pauvres.
Judas prit donc la bouchée, et sortit aussitôt.
Or il faisait nuit.

Quand il fut sorti, Jésus déclara :
« Maintenant le Fils de l’homme est glorifié,
et Dieu est glorifié en lui.
Si Dieu est glorifié en lui,
Dieu aussi le glorifiera ;
et il le glorifiera bientôt.

Petits enfants,
c’est pour peu de temps encore
que je suis avec vous.
Vous me chercherez,
et, comme je l’ai dit aux Juifs :
“Là où je vais,
vous ne pouvez pas aller”,
je vous le dis maintenant à vous aussi. »

Simon-Pierre lui dit :
« Seigneur, où vas-tu ? »
Jésus lui répondit :
« Là où je vais,
tu ne peux pas me suivre maintenant ;
tu me suivras plus tard. »
Pierre lui dit :
« Seigneur, pourquoi ne puis-je pas te suivre à présent ?
Je donnerai ma vie pour toi ! »
Jésus réplique :
« Tu donneras ta vie pour moi ?
Amen, amen, je te le dis :
le coq ne chantera pas
avant que tu m’aies renié trois fois. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Pour suivre "Pas à Pâques" durant tout le Carème inscrivez-vous sur montligeon.org
Vitraux, Louis Barillet 1920 ©Sanctuaire de Montligeon

Le purgatoire, un cadeau de Dieu si mal aimé

25 mars 2024

On n'en parle plus. Le purgatoire est passé sous silence et pourtant ce passage - éventuel - après la mort et avant d'atteindre le paradis a une place essentielle dans la foi chrétienne. Pour Don Paul Denizot, auteur du Purgatoire dans tous ses états (Edition des Béatitudes), il est urgent de le réhabiliter.

Vous avez parcouru 16 épisodes sur 78

Afficher plus