Accueil
[Évangile du dimanche] Pour toi, qui est Jésus ?

[Évangile du dimanche] Pour toi, qui est Jésus ?

RCF, le 23 août 2023  -  Modifié le 27 août 2023
Enfin une Bonne Nouvelle [Évangile du dimanche] Pour toi, qui est Jésus ? (Mt 16, 13-20)

Jésus se disait-il qu'il était le messie ? Dans l'évangile de ce dimanche, il demande à ses disciples : "Pour vous qui suis-je ?" Une question que chacun est invité à se la poser, selon le Père Jean-Marie Ploux, prêtre de la Mission de France. Jésus lui-même s'est certainement posé la question de son identité...

"Les évangiles n’ont été écrits que pour répondre à cette question : Qui est Jésus ? Quelle est son identité ?" ©Unsplash "Les évangiles n’ont été écrits que pour répondre à cette question : Qui est Jésus ? Quelle est son identité ?" ©Unsplash

 

Évangile du dimanche 27 août (Mt 16, 13-20)

Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » 
Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. » Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ.

Source : AELF

 

 

Qui est Jésus ?

 

Au cœur de l’évangile de ce dimanche, l’identité de Jésus. Pour Jean-Marie Ploux, "les évangiles n’ont été écrits que pour répondre à cette question : Qui est Jésus ? Quelle est son identité ?" Pour le prêtre, auteur du livre "L'Évangile au-delà des malentendus" (éd. Bayard, 2020), "c’est certainement une question que Jésus lui-même s’est posée".

 

 

 

→ À LIRE : L'énigme de l'identité de Jésus

 

 

 

Jésus savait-il qu’il était le Messie ? 

 

Pour les chrétiens, Jésus est le descendant de David, le Messie que les Juifs attendaient. Or, explique Jean-Marie Ploux, au temps de Jésus, "les attentes des juifs étaient très différentes les unes des autres". Selon "les groupes et les courants d’interprétation du judaïsme", certains attendaient un prophète, d’autres un sauveur. D’autres encore un messie, "le descendant de David qui allait libérer Israël de l’oppression romaine et le libérer de la pression de la culture grecque qui pesait sur Israël depuis trois siècles". Quand on lit les évangiles, "on s’aperçoit… que tout le monde est déçu !"

 

 

 

→ À LIRE : Les Juifs attendent-ils le messie ?

 

 

 

Dans la Bible, les mots comme "messie", "fils de l’homme", "fils de Dieu" ou "fils de David" nous renseignent finalement assez peu sur l’identité du Christ. Car "tous", souligne Jean-Marie Ploux, font l’objet de "malentendus" ou sont sujet à "questionnement". Et quand, au moment du baptême de Jésus, une "voix" retentit et dit : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie" (Mt 3, 17), "tout le problème, estime le prêtre, est de savoir ce qu’il faut comprendre !"

 

 

 

C’est en rencontrant les gens, en les écoutant, en priant beaucoup, que lui-même va comprendre son identité profonde…

 

 

 

L'identité de Jésus : "ça se joue dans son humanité"

 

Au chapitre 15 de l’évangile de Matthieu, Jésus dit qu’il n’a "été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël". Mais il opère un miracle pour la fille d’une païenne, une femme cananéenne. Un texte qui fait croire à une conversion, ou pour le moins une évolution de Jésus. Pour Jean-Marie Ploux, Jésus a "fait une expérience spirituelle certainement très singulière, très étonnante et sans doute unique au moment de son baptême". Mais "c’est en rencontrant les gens, en les écoutant, en priant beaucoup, que lui-même va comprendre sur quel chemin il est engagé et quelle est la vocation à laquelle il est appelé, et son identité profonde…"

 

Cette identité, "ça se joue dans son humanité", souligne le prêtre. On a tendance à croire que parce qu’il est le fils de Dieu, Jésus savait tout à l’avance… "Et en fait c’est tellement faux !", s'exclame Jean-Marie Ploux. Il rappelle d’ailleurs que le baptême de Jésus, dans l’évangile de Matthieu est suivi par les tentations (au chapitre 4), "qui commencent toutes par : Si tu es le fils de Dieu". Ce qui est une véritable mise à l’épreuve de son identité et de ce que signifie être le fils de Dieu. "Ce que Jésus va dire, conclut Jean-Marie Ploux, et ce qu’est la révélation, c’est que le fils de Dieu est serviteur."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don