Accueil
Personnes âgées et santé mentale, par Anne-Gaël Guiol

Personnes âgées et santé mentale, par Anne-Gaël Guiol

Un article rédigé par Anne-Gaël Guiol - RCF, le 16 février 2024  -  Modifié le 12 mars 2024

Selon le baromètre des Petits Frères des Pauvres, plus de 500 000 personnes âgées sont en situation de “mort sociale", un chiffre qui a doublé en 4 ans. Un isolement qui impacte la santé des séniors. Les conséquences sont nombreuses: un sommeil perturbé, des niveaux accrus de cortisol, le déclin cognitif ou encore une augmentation de la dépression. Anne-Gaël Guiol attire notre vigilance sur un enjeu collectif. 

Personnes agées et santé mentale ©DR Fondation Falret Personnes agées et santé mentale ©DR Fondation Falret

Parmi cette population, l’isolement les guette bien souvent…

La situation des seniors

Et bien commençons par quelques chiffres : une étude de l'INSEE, publiée en 2021, constate qu’environ 1 million et demi de personnes âgées de plus de 75 ans en France souffrent d'isolement social sévère ou modéré, soit près de 12 % de cette population, ce qui est préoccupant sur le plan humain et sociétal.

Le baromètre des Petits Frères des Pauvres utilise même un terme terrible en constatant que plus de 500 000 personnes âgées sont en situation de “mort sociale”. Des chiffres en hausse constante, puisqu’entre 2017 et 2021, le nombre d'aîné isolés des cercles familiaux et amicaux a plus que doublé.

Particulièrement concernée par l’isolement

Ce sont des facteurs ou des événements qui influent sur l’isolement des personnes âgées. D’abord la retraite, qui crée une séparation avec le réseau professionnel et engendre souvent une baisse de revenus qui peut impacter les sorties et donc la vie relationnelle.

On pense aussi à la perte de son conjoint ou d’amis, à la dégradation de la santé qui peut rendre plus difficiles les déplacements, ce qui peut engendrer une perte d’autonomie et donc toujours plus d’isolement.

Impact sur leur santé mentale 

Pour rester au beau fixe, la santé mentale de chacun d’entre nous, a besoin de liens sociaux, amicaux, familiaux. Être seul, se sentir seul est, de fait, un premier signe de dégradation de notre santé mentale.

Les conséquences de la solitude sur la santé sont nombreuses : un sommeil perturbé, des niveaux accrus de cortisol (l’hormone du stress), le déclin cognitif en raison du manque de stimulation, et une augmentation de la dépression.

J’ajouterai une donnée taboue. Selon le rapport 2020 de l’observatoire national du suicide, les
décès par suicide des personnes âgées de 75 ans ou plus représentent 20 % de l’ensemble des décès par suicide, tandis que cette tranche d’âge ne constitue pourtant que 9 % de l’ensemble de la population.

Des solutions déjà mises en œuvre

Et bien, nous avons tous dans notre entourage des personnes âgées, il faut donc commencer par être vigilants ! Par ailleurs, des aides au maintien à domicile (l’Apa entre autres) sont en place… Pour le détail, je vous renvoie notamment au site des Petits Frères des Pauvres, très complet sur le sujet. De nombreuses associations proposent également des visites pour rompre l’isolement ou encore des séjours de vacances.


Et puis il y a des initiatives qui méritent d’être connues ! Je pense par exemple aux dispositifs d’habitat inclusif. Parfois intergénérationnels, ils proposent l’autonomie d’un logement avec le partage d’espaces communs dans un esprit de solidarité et de mixité des âges et des parcours de vie... Il s’agit là d’un enjeu qui nous concerne tous !


L’isolement des personnes âgées visé par La Croix rouge
Portail national d’information pour les personnes âgées et leurs proches
L’AFFIL, association francilienne pour favoriser l’insertion par le logement : vivre en
habitat inclusif et en résidence intergénérationnelle (vidéo)
Baromètre solitude et isolement des personnes âgées en France en 2021, par Les
Petits Frères des Pauvres

Rompre l’isolement des personnes âgées
Habitat et Humanisme

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don