Accueil
Prendre conscience que nous avons tous une santé mentale pour la préserver
Partager

Prendre conscience que nous avons tous une santé mentale pour la préserver

Un article rédigé par Anne-Gaël Guiol, Melchior Gormand - RCF, le 5 septembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale Prendre conscience que nous avons tous une santé mentale pour la préserver

Il faut commencer par considérer que la santé mentale est importante et qu’il ne faut pas la négliger. Retrouvons Anne-Gaël Guiol, psychologue et directrice à l'Œuvre Falret pour cette deuxième chronique "Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale".

© Pexels de Pixabay © Pexels de Pixabay

Voici quelques chiffres très éclairants sur le comportement des Français par rapport à leur santé.

 

Nous sommes 69 % à nous préoccuper régulièrement de notre santé physique mais seulement 53 % à penser à notre santé mentale. Et quand nous y pensons, c’est que nous-mêmes ou que l’un de nos proches n’allons pas bien.
Donc, on a le réflexe d’aller chez le médecin pour prendre soin d’un corps qui s’essouffle, et pour éviter qu’il fasse mal, qu’il devienne douloureux, dysfonctionnel mais quand il s’agit d’entretenir notre santé mentale, c’est une autre affaire.

 

Agir pour la santé mentale, c’est déjà commencer par considérer que la santé mentale est importante et qu’il ne faut pas la négliger.

 


La santé physique est clairement un impératif mais elle ne suffit pas pour faire de nous des êtres en bonne santé. L’autre dimension fondamentale, c’est la santé mentale. Il faut la voir comme un capital santé, que chacun possède, et dont il faut prendre soin pour maintenir l’équilibre, car notre santé mentale évolue tout au long de l’existence avec des hauts et des bas.

 


Certaines histoires de vie conduisent à un état de fragilité parfois temporaire mais parfois aussi chronique. Les catastrophes naturelles, les guerres, les épidémies ont également un impact réel et durable. Tout dernièrement, c’est la pandémie COVID qui a dégradé l’état de santé mentale des Français. Sans parler des incendies liés au réchauffement climatique ou la guerre en Ukraine.

 


Beaucoup expérimentent en ce moment le fait que leur équilibre est perturbé, notamment les jeunes. C’est de cette façon qu’un grand nombre de personnes a pris conscience de l’importance de la santé mentale - et de sa fragilité - et exprime le besoin d’être davantage informé.

 

Chacun d’entre nous peut rencontrer des problèmes de santé mentale dans sa vie. Avoir un trouble psychique est une expérience ordinaire, courante, néanmoins très difficile pour les personnes et leur entourage. 
Les problèmes de santé mentale sont répandus. S’ils ne doivent pas être banalisés, ils doivent être acceptés comme quelque chose de naturel, dont il ne faut pas rougir. Parler de santé mentale, ça n’a rien de fou !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don