Accueil
Bébé autonome à table, c’est possible ?
Partager

Bébé autonome à table, c’est possible ?

Un article rédigé par Maud de Bourqueney - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 3 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
C'est Que du Bonheur La diversification menée par l'enfant avec Manon Brzostek

Connaissez vous la DME ou Diversification menée par l’enfant ? L’idée est de laisser de l’autonomie au bébé dès ses premiers contacts avec les aliments, en lui donnant sous forme de gros morceaux mous à attraper. Une pratique avec quelques règles à connaître.

 

Image par <a href="https://pixabay.com/fr/users/bule-1025945/?utm_source=link-attribution&utm_medium=referral&utm_campaign=image&utm_content=767693">bule</a> de <a href="https://pixabay.com/fr//?utm_source=link-attribution&utm_medium=referral&utm_campaign=image&utm_content=767693">Pixabay</a> Image par bule de Pixabay

Vers 4 à 6 mois, un bébé ne boit plus seulement du lait. Il passe à cette phase étonnante de la diversification. Papa et/ou maman lui prépare des purées et des compotes pour lui faire découvrir de nouvelles saveurs. Mais ce format des purées n’est pas le seul qui existe pour la diversification. 

 

Vous avez peut-être entendu parler de la diversification menée par l’enfant ! La DME, c’est laisser le bébé manger tout seul des aliments avec les doigts. Ces morceaux sont gros pour qu'il puisse les attraper et mous pour qu'ils puissent les écraser.

 

Manon Brzostek, orthophoniste à Marseille, formatrice en DME et auteur du livre « Brocolis, sardines et spaghettis, la DME devient souple et accessible », aux éditions Eyrolle, nous décrit le principe :

 

L’idée de l’autonomie à table, c’est de se dire que l’enfant est capable de se nourrir seul à partir de moment où il atteint un certain nombre de pré-requis. 

 

Quels sont les pré-réquis ? 

 

  •  Le bébé doit pouvoir rester en position assise avec un minimum d’aide. En général, cette phase intervient autour de 6 mois.

 

 

  • Il sait attraper les objets et les amener à la bouche.

 

 

Quelle évolution ? 

 

La taille des morceaux évoluera avec ses compétences. Au bout de quelques mois, la taille pourra être plus petite puisque le bébé aura la capacité d’attraper plus petit en mettant sa main en forme de pince.

 

Quels avantages ? 

 

L’autonomie de l’enfant à table lui permet de:

  • Développer sa motricité fine
  • Utiliser ses capacités
  • Avoir un sentiment de réussite 
  • Profiter de découvertes sensorielles
  • Stimuler son intérêt pour la nourriture
  • Manger en même temps que le reste de la famille

 

Stop aux idées reçues

 

  • Non, il n’y a pas besoin de dents pour commencer la DME :

 

En réalité dans la mastication, c’est plus la langue et la mâchoire qui travaillent que les dents  (Manon Brzostek)

 

  • Attention, la diversification menée par l’enfant n’est pas la seule voie. Elle ne fonctionne pas avec tous les enfants reconnaît Manon Brzostek :

 

Il y a des enfants pour qui la DME va être la voie royale  et d’autres qui vont avoir besoin d’un changement progressif au niveau des textures.

 

  • Si vous choisissez de changer de méthode, pas de panique non plus. Selon Manon Brzostek, l’idée qu’un enfant nourri avec des purées risquerait d’avaler tout rond un aliment présenté en morceaux est un mythe :

 

Le cerveau répond aux informations sensorielles (purée ou morceau) et adapte la réponse motrice (déglutir ou mastiquer)

 

  •  Contrairement aux idées reçues, les enfants en DME auront rapidement envie d’utiliser des couverts, même s'ils ont commencé par manger avec les doigts. Manon Brzostek le constate avec les enfants qu’elle accompagne. Ils ont souvent envie d’imiter leurs parents.

 

 

Et le risque d’étouffement ?

 

C’est la peur principale des parents quand ils entendent parler de la DME pour la première fois : l’étouffement.

 

En réalité, plusieurs mécanismes corporels entrent en jeu pour protéger l’enfant : le réflexe nauséeux qui lui permet de recracher quand le morceau le gêne ou bien la toux si jamais le morceau est mal descendu.

 

Quelles astuces pour bien démarrer ?

 

  • Il ne faut pas se mentir. En DME, l’enfant en met un peu partout. Ne pas hésiter à bien s’équiper (drap au sol, bavoirs spéciaux, etc)

 

  • En cas d’appréhension et parce que c’est toujours utile, vous pouvez aussi suivre une formation aux gestes de premiers secours.

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

C'est que du bonheur l'émission sur la parentalité
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
C'est Que du Bonheur

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don