Accueil
Euthanasie, 20 ans de modèle belge : évolution et réflexions des professionnels de santé

Euthanasie, 20 ans de modèle belge : évolution et réflexions des professionnels de santé

Un article rédigé par Bénédicte Minguet et Antoinette Dehin - RCF Liège, le 28 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Hors champ Euthanasie, 20 ans de modèle belge

L'euthanasie est un sujet controversé qui suscite de nombreux débats à travers le monde. La Belgique est l'un des rares pays à avoir légiféré sur cette pratique, permettant ainsi aux patients en fin de vie de choisir leur destin. C'est, accompagnés de professionnels de terrain, médecins et psychologue que Bénédicte Minguet et Michel Dupuis explorent ces 20 années d'expérience belge en matière d'euthanasie. Par leurs témoignages, ils mettent en lumière l'évolution, les aspects concrets et les réflexions éthiques qui émergent autour de ce dernier soin.

Photo d'illustration : montage RCF Liège, sources : CANVA Photo d'illustration : montage RCF Liège, sources : CANVA

L’euthanasie peut-elle être considérée comme un soin ?

 

Je n’en peux plus docteur, faites-moi dormir ! 

 

Etre à l’écoute des patients requiert une qualité de relation, de dialogue, mais aussi de l’information, un partage de représentations pour préciser le sens que l’on donne à la vie.

 

Le temps du mourir est confrontant, et le rendez-vous pris avec la mort tout autant.  Aujourd’hui l’expérience démontre que la pratique de l’euthanasie ne dénature pas la philosophie des soins palliatifs et s’appuie sur un ensemble d’outils qui permettent de respecter la volonté des patients.

 

L'euthanasie en Belgique : une législation avant-gardiste 


Depuis l'entrée en vigueur de la loi sur l'euthanasie en 2002, la Belgique est devenue un modèle pour d'autres pays qui envisagent de légaliser cette pratique.

Trois lois encadrant la fin de vie ont été promulguées, dont l'une d'elle dépénalise « l'acte, pratiqué par un tiers, qui met intentionnellement fin à la vie d'une personne à la demande de celle-ci ». 

La législation belge autorise l'euthanasie dans des conditions strictes, notamment la souffrance physique ou psychique insupportable, la demande volontaire, réfléchie et répétée du patient, ainsi que la consultation obligatoire de plusieurs médecins.

 

L'évolution de la pratique de l'euthanasie depuis 20 ans 


Au fil des années, le nombre de cas d'euthanasie en Belgique a augmenté de manière significative. Selon les statistiques, il y a eu une augmentation régulière du nombre d'euthanasies déclarées depuis l'adoption de la loi. Cela peut s'expliquer par une meilleure connaissance de la législation et une plus grande acceptation sociale de cette pratique.

 

Les réflexions des professionnels de santé


L'expérience belge en matière d'euthanasie a permis aux professionnels de santé d'acquérir une expertise unique dans ce domaine. Les médecins, les infirmiers et les autres acteurs de la santé ont été amenés à réfléchir sur les aspects éthiques, juridiques et pratiques liés à l'euthanasie. Certains soutiennent cette pratique en mettant l'accent sur l'autonomie du patient et le soulagement de la souffrance, tandis que d'autres émettent des préoccupations quant à d'éventuels abus et à l'impact sur la relation médecin-patient.

 

Dans cette émission Hors champ, Bénédicte Minguet, docteur en psychologie, reçoit autour d'elle :

  • Docteur Corinne van Oost, médecin en soins palliatifs à la clinique d’Ottignies et auteure de "Médecin catholique, pourquoi je pratique l'euthanasie" (2014) et "L'euthanasie au seuil des soins palliatifs" (2022),
  • Docteur Marie-Magdeleine Amory médecin spécialisé en soins continus et en soins palliatifs au CHC, 
  • Régine Bertolini, psychologue clinicienne dans un service d'oncologie et dans la prise en charge des traumas au CHC.

 

Ensemble et avec Michel Dupuis, ils reviennent sur ces années de pratique au plus près de la souffrance des patients et sur les questions que la pratique de l'euthanasie pose :

 

Quels sont les droits et les devoirs pour chacune des parties, désormais, qui permettent d’ouvrir le dialogue et les pratiques autour de la fin de vie ?

En quoi consiste la formulation et l'accompagnement des demandes d'euthanasie ?

Comment a lieu concrètement la réalisation de ce dernier soin ?

Quels sont les enjeux éthiques de l'écoute de la souffrance ? 

 

Les défis et les perspectives


Bien que la Belgique ait réalisé des progrès significatifs en matière de législation sur l'euthanasie, des défis subsistent. Certains professionnels de santé estiment qu'il est nécessaire d'améliorer la formation médicale en matière de soins palliatifs afin de garantir que toutes les options de fin de vie soient envisagées. De plus, la question de l'euthanasie chez les mineurs et les personnes atteintes de troubles psychiatriques reste un sujet délicat.

 

La réflexion autour de la fin de vie continue 


Le modèle belge de l'euthanasie a ouvert la voie à d'autres pays qui réfléchissent à légaliser cette pratique. L'expérience de la Belgique au cours des 20 dernières années offre des leçons précieuses pour comprendre les enjeux liés à l'euthanasie.

Il est essentiel de continuer à engager des discussions approfondies sur cette question complexe, en tenant compte des réflexions des professionnels de santé et des droits des patients en fin de vie.

 

Découvrez l'émission Hors champ "Euthanasie, 20 ans de modèle belge" disponible à la réécoute ci-dessus ou en cliquant ici. 

 

 

Ouvrage de référence pour cette émission :

L’euthanasie au seuil des soins palliatifs, 20 ans de modèle belge aux Editions Academia, 2022 de Corinne van Oost avec Jean Bauwin et la contribution de Marie-Magdeleine Amory et Régine Bertolini. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don