Accueil
La santé mentale, un essentiel à ne pas oublier

La santé mentale, un essentiel à ne pas oublier

Un article rédigé par Sandrine Broutin, Anne-Gaël Guiol, Manuel Marey - RCF, le 3 juillet 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale La santé mentale, un essentiel à ne pas oublier

Parce que nous n'avons pas encore fait le tour de la santé mentale, Sandrine Broutin, Anne-Gaël Guiol et Manuel Marey de la Fondation Falret nous donnent une bonne piqûre de rappel.

© Soprt / Pixabay © Soprt / Pixabay

La santé mentale est au cœur de tout. Elle est une condition fondamentale au bien-être d’un individu, et même d’une société, et en même temps, elle est la résultante de différents facteurs. Des facteurs qui sont à la fois environnementaux et individuels. Il y a donc de nombreux éléments à prendre en compte pour la comprendre et pour la préserver. En tout cas, la santé mentale concerne tout le monde, du plus jeune au plus âgé, et elle n’est pas seulement affaire de maladie. 

 

 

Il faut en parler, car on en parle trop peu

 

Mais nous avons tous une santé mentale. Nous n’y pensons que quand ça ne va pas. Et puis, une grande partie des Français associent la santé mentale à des éléments négatifs. C’est pour cela qu’il faut informer davantage nos concitoyens. Il y a toujours beaucoup de tabous autour des troubles psychiques. On n’ose pas demander de l’aide. Et on ferme aussi les yeux, on préfère ignorer que notre santé mentale évolue tout au long de notre existence. Tout n’est pas aussi stable qu’on aime à le croire. La santé mentale, c’est fragile. 

 

 

Il faut prendre soin de notre santé mentale

 

Non seulement elle est essentielle mais surtout, elle n’est pas moins importante que la santé physique. Répétons-le encore : sans une bonne santé mentale, il n’y a pas de bonne santé générale. Notre rapport à la vulnérabilité doit changer. Si l’on se casse un bras, il est évident qu’on ira consulter. Pour un mal-être, de la détresse, pour des angoisses ou des blocages, il faudrait avoir ce même réflexe. Car sans écoute, sans soutien adapté, sans traitement, les troubles psychiques entraînent des complications ; ils peuvent s’aggraver jusqu’à parfois en devenir handicapants. 

 

C’est très dur de s’en relever seul, sans aide. Notre société continue à mettre de la honte et de la pudeur là, où justement, il y a de la force et du mérite à chercher du soutien. Les problèmes de santé mentale sont très répandus. Concernant les dépressions par exemple, on estime que près d’une personne sur cinq en a souffert ou en souffrira au cours de sa vie. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, c’est la première cause de morbidité et d’incapacité dans le monde.

 

La dépression n’est pas une maladie anodine. Et sortir de la dépression n’est pas une question de volonté. Les "secoue-toi, arrête de t’écouter" sont des injonctions qu’on entend beaucoup. Cela part souvent d’une bonne intention mais pour la personne qui est sujette à des épisodes de dépression ou d’anxiété, c’est très culpabilisant. Quand la souffrance est là, qu’elle vous habite au quotidien, il n’est pas question de volonté. C’est la bienveillance de l’entourage, son écoute et son soutien qui aideront la personne à demander de l’aide à des professionnels.

 

 

De l'espoir

 

Un message d’espoir pour ceux qui souffrent, ou qui voient un des leurs souffrir. Connaître un problème de santé mentale n’est pas une fatalité. Ce n’est pas pour toute la vie. C’est vrai que ça chamboule tout et qu’il faut revoir ses projets mais rien n’est figé. La santé mentale évolue. Les symptômes aussi et ils peuvent s’atténuer. On peut se rétablir. On peut aller mieux et vivre une vie satisfaisante !

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don