Accueil
“Journalists Matter” : la nouvelle campagne du Conseil de l’Europe pour la sécurité journalistique
Partager

“Journalists Matter” : la nouvelle campagne du Conseil de l’Europe pour la sécurité journalistique

Un article rédigé par BB - RCF Alsace, le 9 janvier 2024  -  Modifié le 18 janvier 2024
Le Grand Entretien · RCF Alsace · Lorraine Nancy · Jerico Moselle “Journalists Matter” : le Conseil de l’Europe pour la sécurité journalistique

La dégradation continue de la liberté de presse en Europe est une réalité et il faut la combattre. C'est en partant de ce constat que le Conseil de l'Europe a lancé cette campagne 'Journalists Matter'. Une opération à destination de tous les Etats membres.

© RCF Alsace © RCF Alsace

"Journalists Matter", "les journalistes comptent". Voilà qui résume en quelques mots la conviction du Conseil de l’Europe qui a lancé fin 2023 sa toute nouvelle campagne de protection des journalistes et des professionnels des médias. Le défi est de taille, à l’image de la durée de l’opération qui s’étale jusqu’en 2027.

 

Quatre piliers d’action

En réalité, depuis 2016, il existe déjà une recommandation du Conseil des ministres sur le sujet. Pourtant, l’opération devenait nécessaire car la situation des médias en Europe se complique. C’est ce que révèle la plate-forme en ligne du Conseil de l’Europe. Elle recense les cas d’atteinte à l’indépendance journalistique parmi les pays membres. En 2023 par exemple, 199 alertes ont été relevées. Pourtant, 85 d’entre elles sont restées sans réponse, c’est-à-dire sans mesure effective de la part des pays concernés.

Pour agir, quatre volets d’actions ont été définis pour combattre la violation des libertés journalistiques. La ‘protection’ englobe des mesures concrètes pour favoriser la sécurité des journalistes. Le pilier ‘poursuite’ concerne le volet judiciaire, accompagné d’éventuelles ‘sanctions’. Enfin, la promotion du travail journalistique, pour rappeler que ce travail est garant d’une démocratie européenne et nationale. La campagne « journalists matter » vise donc un changement d’attitude au sein des sociétés européennes. Un travail en profondeur, qui ne peut avoir lieu que si les Etats membres et les citoyens européens y prennent part.

Le Conseil de l’Europe souhaite définir des plans d’action nationaux par le biais de recommandations, terrain sur lequel il lui est possible d’agir. En formant par exemple les forces de l’ordre à la question des atteintes à la liberté de la presse. Où par la mise en place de ‘hotlines’, des lignes téléphoniques réservées aux professionnels dans le besoin. Enfin, les cadres législatifs nationaux devraient idéalement être revus au cas par cas, en invitant les Etats à relire leur propre législation voire à l’adapter. Sûrement l’objectif le plus difficile à atteindre.


Avec les acteurs de la région, prenez le temps de découvrir en longueur et en nuances l'actualité du moment. Tous les jours dans le 18/19 en région


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don