Accueil
Chantal Prévot: "C'est une quête de chineuse d'histoires"
Partager

Chantal Prévot: "C'est une quête de chineuse d'histoires"

Un article rédigé par Simon Marty - RCF,  -  Modifié le 19 février 2021
L'Invité de la Matinale Chantal Prévot: "C'est une quête de chineuse d'histoires"
L'historienne compile dans son livre "Mystères de Paris" (éd. Cerf) les légendes urbaines liées à l'histoire de la capitale.
Clara Gabillet Clara Gabillet

Vous êtes-vous déjà demandé s’il y avait vraiment un crocodile dans les égouts de Paris, ou que voulait dire les lettres "MACL" sur certains bâtiments de la capitale ? Toutes ces légendes urbaines, l’historienne Chantal Prévot les a compilées dans "Mystères de Paris" (éd. Cerf). Elle pose sur ces rumeurs un regard historique. 

Des mythes liés à l'histoire

Ces mythes disent beaucoup de notre histoire. "Lorsqu’on se penche sur ces rumeurs urbaines, on se rend compte qu’elles prennent racine dans des traumatismes de la ville. On se rend compte que les Parisiens ont vécu des histoires très lourdes et qu’il a fallu les exorciser avec des légendes", affirme Chantal Prévot. Selon l’historienne, la légende urbaine est liée à un fait historique. Souvent elle disparaît pendant un temps puis revient à l’aune d’un nouvel événement.

Des lettres mystérieuses sur les façades des bâtiments

Parmi les mystères qui composent le livre de Chantal Prévot, il y a ces quatre lettres : "MACL", inscrites sur certaines façades de bâtiments. Dans les années 1780, "certains Parisiens ont cru que ça voulait dire 'Marie-Antoinette cocufie Louis' alors qu’en fait ça veut dire 'maison assurée contre les incendies'", ce qui permettait aux volontaires de savoir qu’ils obtiendraient une prime en éteignant l’incendie. 

Notre-dame au cœur des légendes

Il y a aussi une légende née des ferrures de Notre-Dame de Paris, cathédrale omniprésente dans les mythes de la capitale. "Elles étaient tellement belles que les gens estimaient que ce n’était pas humain donc on va inventer une histoire d’un jeune homme à qui on confie ce travail mais il n’y arrive pas donc il va pactiser avec le diable. Le diable va faire les ferrures et ce jeune homme a ensuite deux cornes", raconte Chantal Prévot. 

Ces histoires ne sont qu’un échantillon des mystères qui composent son ouvrage. Chantal Prévot les trouve "assez basiquement, en se promenant dans Paris. C’est des heures dans Paris et tout d’un coup on lève le nez. C’est une quête de chineuse d’histoires", explique-t-elle. Les légendes sélectionnées sont celles qu’elle a préférées.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
L'Invité de la Matinale

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don