Accueil
Bretagne : les hommes gagnent 15 % de plus que les femmes
Partager

Bretagne : les hommes gagnent 15 % de plus que les femmes

Un article rédigé par Claire le Parc - RCF Bretagne, le 7 mars 2024  -  Modifié le 8 mars 2024

Ce 8 mars, c'est la journée internationale des droits des femmes. L'occasion, pour l'Insee Bretagne, de publier une nouvelle étude sur l'égalité entre les hommes et les femmes dans la région et ses départements. Et le constat est sans appel. En Bretagne, comme ailleurs, les inégalités perdurent. 

©pixabay ©pixabay

"En Bretagne, comme ailleurs, les inégalités entre femmes et hommes perdurent", l'Insee Bretagne pose le constat en introduction. Pour cette nouvelle étude, l'Institut propose un panorama complet touchant à la démographie, l'éducation, les conditions de vie, l'emploi et les salaires. Mais, pour la première fois, l'Insee livre une analyse de niveau départemental. Objectif : constituer un outil de référence pour accompagner les dynamiques locales en faveur de l'égalité femmes-hommes. 

Moins de femmes aux postes de dirigeants

Des femmes qui sont plus nombreuses en Bretagne. Selon les données de 2020, elles représentent 51 % de la population. Tous âges confondus, la région compte près de 100 000 femmes de plus. Malgré leur forte présence, les inégalités restent donc marquées dans divers domaines. Bien que plus diplômées, les femmes sont, par exemple, moins représentées sur le marché du travail. En Bretagne leur taux d'activité s'établit à 73 % contre 76 % pour les hommes (un écart de 3 points plus faible qu'au niveau national). Très présentes dans les métiers de l'aide à la personne et de la santé, elles occupent moins souvent des postes de dirigeants dans les entreprises privées. Les femmes ont, par ailleurs, davantage recours au temps partiel que les hommes. 

L'écart de revenu salarial entre les femmes et les hommes reste également une réalité. En Bretagne, les femmes gagnent en moyenne 24 130 euros de salaire net équivalent temps plein. C'est 15 % de moins que les hommes. Un écart un peu moins marqué dans les départements des Côtes-d'Armor et du Morbihan. En revanche, les inégalités salariales sont plus prononcées pour les cadres et augmentent avec l'âge. 

Les femmes à la tête d'une famille monoparentale plus touchées par la pauvreté

Des disparités qui s'observent aussi dans les conditions de vie. Si les femmes de 25 à 49 ans vivent moins souvent seules, l'écart se réduit et s'inverse avec l'âge. A partir de 65 ans, elles sont deux fois plus nombreuses à vivre seules. Autre constat : les femmes à la tête d'une famille monoparentale sont plus touchées par la pauvreté que les hommes dans la même situation familiale. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don