Accueil
Temps spirituel (Rennes)
Temps Spirituel

Temps spirituel (Rennes) - page 2

Chaque jour, RCF Alpha vous propose un moment hors du temps, un moment pour découvrir la parole de Dieu, un moment pour prier.

Le temps spirituel de RCF Alpha vous offre la chance de vivre un temps de communion en union de prière avec la communauté des auditeurs de RCF Alpha, grâce à la lecture et au commentaire de l'Evangile du jour. Le temps spirituel de RCF Alpha s'adresse à tous, chrétiens ou non et vous permet de vivre quotidiennement un temps de méditation pour démarrer la journée.

Partager
S'abonner

Episodes

  • Temps Spirituel

    Evangile du 19 Avril Nathalie DAVAULT

    19 avril 2024
    Jean 6,52-59 – Vendredi 19/04/2024
    Dans l’Evangile de mardi, la foule demandait un signe.

    Aujourd’hui, Jésus dit qu’il est le signe, le chemin, et que nous sommes appelésà vivre ce chemin : « De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. »

    Les textes lus depuis le début de la semaine nous invitent à nous interroger sur notre union à Dieu Père par Jésus Fils de Dieu, sur le sens de notre pratique religieuse et de notre participation à l’eucharistie.

    A la fin de son Evangile, Jean écrit : « Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre.

    Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Filsde Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom. »
    Cet extrait résume je pense ce que Jean souhaite nous transmettre et que nousavons abordé au cours de cette semaine. Jésus est le Christ, le Fils de Dieu.

    C’est le Christ qui nous ouvre le chemin vers Dieu Père. C’est par le Christ que nous sommes enfants du Père, frères et sœurs.
    Ainsi que le dit ce refrain que nous chantons : « Vivons en enfants de lumière,sur les chemins où l’esprit nous conduit : que vive en nous le nom du Père ! »
  • Temps Spirituel

    Evangile du 18 Avril Nathalie DAVAULT

    18 avril 2024
    Jean 6,44-51 – Jeudi 18/04/2024
    « Il a la vie éternelle, celui qui croit. »
    Jean n’écrit pas « il aura la vie éternelle » mais « il a la vie éternelle. » Avoir la vie éternelle, c’est entrer dans la relation d’amour de Dieu Père pour son Fils et du Fils pour Dieu Père.

    Dans l’Evangile de Jean, au chapitre 14, Jésus dit « Personne ne va vers le Père sans passer par moi » et, dans l’Evangile d’hier, il dit « Tout ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi. » Avoir la vie éternelle, c’est entrer dans cette relation du Père vers le Fils et du Fils vers le Père.

    Avoir la vie éternelle, ce n’est pas seulement plus tard, quand je serai morte,c’est maintenant.
    Un prêtre sensible à la spiritualité de la Sainte Famille m’invitait à entrer dans l’intimité de la Sainte Famille.

    Joseph prend Marie chez lui après qu’en songe l’ange lui ait dit : « Joseph, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ». Jean, le disciple, prendra Marie chez lui après que Jésus en croix lui ait dit : « Voici ta mère. »
    Entrer dans l’intimité de la Sainte Famille c’est, comme Joseph, faire confiance et accueillir dans ma vie ce qui vient de l’Esprit Saint.

    Entrer dans l’intimité de la Sainte Famille c’est, comme Jean, prendre Marie chez moi, me laisser éduquer par elle à conserver la Parole de Dieu dans mon cœur et la méditer, me laisser interpeler par elle comme à Cana pour faire tout ce que Jésus me dira, me laisser enseigner par elle à accueillir l’Esprit Saint, à me mettre au service du Seigneur et à louer Dieu.

    Finalement, je pense qu’avoir la vie éternelle, c’est vivre dans l’intimité de
    Dieu. Je peux prendre l’habitude de me confier et confier ma famille à Joseph et Marie, me laisser accueillir au sein de la Sainte Famille comme frère ou sœur de Jésus puisqu’il nous dit que celui qui fait la volonté de Dieu est pour lui un frère, une sœur, une mère.
  • Temps Spirituel

    Evangile du 17 Avril Nathalie DAVAULT

    17 avril 2024
    Jean 6,35-40 – Mercredi 17/04/2024
    « La volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’adonnés. »
    C’est le souhait des parents : qu’aucun de leurs enfants ne se perde. C’est aussi la volonté de Dieu Père et il nous confie à celui en qui il a le plus confiance, son propre Fils.

    Jésus veille sur les filles et fils de Dieu que nous sommes.
    Du temps de Jésus, on présentait les fils premiers nés au temple dans les mois qui suivaient leur naissance. De même nous pouvons demander le baptême pour nos tous petits enfants. Par cette démarche, nous confions notre enfant à Dieu Père.

    Quel beau geste que de confier son enfant à Dieu ! N’est-ce pas ce qu’on peut lui offrir de plus beau ! Confier mon enfant au Père et au Fils, celui qui a pour mission de ne perdre aucun de ceux que Dieu Père lui a confié.

    Parfois, certains parents disent vouloir protéger leur enfant par le baptême et cette conception du baptême pose question car il ne s’agit pas d’une assurance contre le malheur. Le baptême n’est pas magique. D’ailleurs, si l’on regarde la vie de Jésus et de ses apôtres, on s’aperçoit qu’elle n’a pas été un long fleuve
    tranquille.

    Par contre le baptême est une espérance.
    La mère que je suis confie aussi souvent ses enfants à la Vierge Marie à qui Jésus, en mourant, confie Jean et tous les fils et filles de Dieu. Marie assure l’intérim et le service après-vente dirais-je de manière humoristique.

    Jésus est présent en elle avant que les hommes ne le découvre, elle est présente au pied de la croix et auprès des apôtres durant les trois jours qui précèdent la résurrection, elle est présente aujourd’hui au travers de nombreuses apparitions.

    Marie est le modèle qui se laisse conduire vers le Christ par l'Esprit Saint et le chemin vers le Père passe par le Christ.
    Soyons-en sûr, nous sommes entre de bonnes mains !
  • Temps Spirituel

    Evangile du 16 Avril Nathalie DAVAULT

    16 avril 2024
    Jean 6,30-35 – Mardi 16/04/2024
    L’Evangile d’hier nous rappelait deux grands signes réalisés par Jésus : la
    multiplication des pains et le fait qu’il avait traversé le lac sans monter avec ses disciples dans la seule barque présente sur le rivage, et pour cause, ses disciples l’ont vu marcher sur les eaux !

    Et, aujourd’hui, la foule demande encore un signe pour croire. Que veulent-ils de plus ? Que dirai-je, aujourd’hui, face à un homme religieux qui multiplierait des pains et dont les disciples diraient l’avoir vu marcher sur les eaux !

    Ils en sont d’accord : cet homme, Jésus, accomplit un grand nombre de signes.

    Mais, que Jésus soit Fils de Dieu, voilà ce qu’ils ne comprennent pas. Ils
    attendent un signe venant du ciel qui leur confirme que ce que Jésus accomplit vient de Dieu.

    Je pense que c’est ce que l’évangéliste souhaite nous faire comprendre en
    reliant ces évènements à la manne que le peuple de Dieu a mangée dans le désert. Il m’invite à réfléchir au-delà de ce qui est transmis dans les Ecritures :

    « ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui
    vous donne le vrai pain venu du ciel. Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde ». La manne était une première manifestation de la présence divine pour le peuple de Dieu ; maintenant, devant leurs yeux, c’est la présence de Jésus qui est présence divine.

    Et moi, est-ce que j’ai faim du vrai pain offert par le Père pour ma vie ? Est-ce que je vais vers Jésus en demandant ce pain de vie ? Est-ce que je crois
    vraiment que Jésus est le pain de ma vie ?
  • Temps Spirituel

    Evangile du 15 Avril Nathalie Davault

    15 avril 2024
    Jean 6,22-29 – Lundi 15/04/2024
    Nous savons lorsque nous agissons au sein d’une œuvre caritative que les personnes en difficulté viennent d’abord nous rencontrer parce qu’elles ont besoin d’aide.

    Pourtant, Jésus accueille un peu rudement la foule qui vient à
    lui : « Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés ».
    Cependant, c’est aussi l’occasion pour Jésus d’interpeler les personnes en leur
    dévoilant la vérité sur leur intention ; on ne peut pas duper Dieu. Il les
    interpelle et en profite pour leur expliquer le sens du signe qu’il a accompli la veille. : « Travaillez… pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle ». Et, l’interpellation atteint son but puisque les personnes le questionnent alors pour connaitre ce qu’elles doivent faire pour travailler aux œuvres de Dieu.

    Souvent, nous faisons du bien autour de nous mais nous n’osons pas témoigner
    et affirmer qu’en apportant notre aide par amour du prochain, nous travaillons aux œuvres de Dieu. Et pourtant, c’est important, puisque Jésus nous dit que travailler aux œuvres de Dieu, c’est amener les personnes à croire en celui que Dieu a envoyé.

    Mon témoignage peut amener une personne à chercher Dieu.
    C’est mon travail de témoin de créer du lien entre les personnes que je
    rencontre et Dieu.

    Si je ne témoigne pas, je ne vais pas au bout de la rencontre
    avec l’autre, je le laisse sur le bord du chemin et ne lui donne pas la possibilité de découvrir celui qui fait toute ma joie.
    Je pense aussi qu’il est nécessaire de m’interroger moi-même. Est-ce que je ne m’adresse à Dieu que lorsque je suis dans le besoin ou la tristesse ? Est-ce que je cherche à voir et comprendre les signes qu’il m’envoie même quand tout va bien ?

    Est-ce que je souhaite travailler aux œuvres de Dieu ?
    Concrètement, Seigneur, que dois-je faire pour travailler aux œuvres de Dieu ?
  • Temps Spirituel

    Evangile du 14 Avril Pierre GIAUME

    14 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 13 Avril Pierre GIAUME

    13 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 12 Avril Pierre GIAUME

    12 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 11 Avril Pierre GIAUME

    11 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 10 Avril Pierre GIAUME

    10 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 9 Avril Pierre GIAUME

    9 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 8 Avril Pierre GIAUME

    8 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 7 Avril Communauté du chemin Neuf

    7 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 6 Avril Communauté du chemin Neuf

    6 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 5 Avril Communauté du chemin Neuf

    5 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 4 Avril Communauté du chemin Neuf

    4 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 3 Avril Communauté du chemin Neuf

    3 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 2 Avril Communauté du chemin Neuf

    2 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 1 Avril Communauté du chemin Neuf

    1 avril 2024
  • Temps Spirituel

    Evangile du 29 Mars Charlotte Mijeon

    29 mars 2024

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 1062

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don