Accueil
C'est notre histoire
RCF Liège

C'est notre histoire

Emission présentée par Laetizia Puccio, Bernard Wilkin

Bernard Wilkin et Laetizia Puccio, historiens et archivistes de l'Etat, nous plongent dans des sujets d’Histoire locale, nationale ou internationale. Pour approfondir certaines thématiques, ils invitent des spécialistes de notre passé commun et nous font vivre ou revivre des événements à travers les témoignages récoltés.

Retrouvez C'est notre histoire en radio sur RCF Liège le mardi à 16h30 et en rediffusion le même jour à 22h30. 

Partager
S'abonner

Episodes

  • Marie-Sophie Silan © ULiège

    La condition juridique des femmes à Liège sous l'ancien régime (1)

    25 juin 2024
    Marie-Sophie Silan, juriste et historienne du droit, est l'invitée de Laetizia Puccio pour ce premier volet dédié à la condition juridique des femmes sous l'ancien régime. "La veuve, l'épouse et le notaire. Une histoire de la condition juridique des femmes à Liège, du droit à la pratique entre les 16e et 17e siècles." est le titre de la thèse de doctorat de notre invitée.
  • ©DR

    "Art public et controverses (XIXe-XXIe siècle)" rencontre avec Julie Bawin (II)

    21 mai 2024
    Avec « Art public et controverses (XIXe-XXIe siècle) », Julie Bawin s’essaye à « Un champ aussi vaste que difficilement définissable (p. 21) » auquel peu de chercheurs se sont risqués.

    Après des études en histoire de l’art à l’Université de Liège, un DEA à l’Université Paris 1-Sorbonne et une thèse soutenue en 2004 à l’Institut national d’Histoire de l’art à Paris dans le cadre d’une cotutelle entre l’Université de Liège et l’Université Paris 1-Sorbonne, Julie Bawin a été successivement Chargée de recherche FNRS, Première assistante et Cheffe de travaux à l’Université de Liège. Spécialisée dans l’étude des collections et des expositions d’artistes, elle publie, en 2014, aux Éditions des archives contemporaines à Paris, un ouvrage de référence sur l’histoire des expositions d’artistes. Julie Bawin est également, depuis 2017, Directrice du Musée d’art contemporain en plein air du Sart-Tilman.

    Dans « Art public et controverses (XIXe-XXIe siècle) », il est question de l’art public autorisé (en opposition à l’art public non-programmé), un art qui ne répond à aucun contexte d’exposition (salons, galeries ou musées). Cet ouvrage parce qu’il traite de l’art dans la sphère et les lieux publics ouvre le débat autour de sujets d’actualité très sensibles que cristallise la notion de controverses, à savoir la censure, le scandale, l’iconoclasme et le vandalisme étudiés entre la fin du 19e siècle et jusqu’aux évènements tout récents du 21e siècle.
  • ©DR

    "Art public et controverses", rencontre avec Julie Bawin (1)

    14 mai 2024
    Avec « Art public et controverses (XIXe-XXIe siècle) », Julie Bawin s’essaye à « Un champ aussi vaste que difficilement définissable (p. 21) » auquel peu de chercheurs se sont risqués.

    Après des études en histoire de l’art à l’Université de Liège, un DEA à l’Université Paris 1-Sorbonne et une thèse soutenue en 2004 à l’Institut national d’Histoire de l’art à Paris dans le cadre d’une cotutelle entre l’Université de Liège et l’Université Paris 1-Sorbonne, Julie Bawin a été successivement Chargée de recherche FNRS, Première assistante et Cheffe de travaux à l’Université de Liège. Spécialisée dans l’étude des collections et des expositions d’artistes, elle publie, en 2014, aux Éditions des archives contemporaines à Paris, un ouvrage de référence sur l’histoire des expositions d’artistes. Julie Bawin est également, depuis 2017, Directrice du Musée d’art contemporain en plein air du Sart-Tilman.

    Dans « Art public et controverses (XIXe-XXIe siècle) », il est question de l’art public autorisé (en opposition à l’art public non-programmé), un art qui ne répond à aucun contexte d’exposition (salons, galeries ou musées). Cet ouvrage parce qu’il traite de l’art dans la sphère et les lieux publics ouvre le débat autour de sujets d’actualité très sensibles que cristallise la notion de controverses, à savoir la censure, le scandale, l’iconoclasme et le vandalisme étudiés entre la fin du 19e siècle et jusqu’aux évènements tout récents du 21e siècle.
  • RCF Liège

    Liège dans le cinéma (2)

    7 mai 2024
    Un confinement, une curiosité d’historien, une passion pour les films, une compilation qui n’en finit pas… Liège en toile de fond. Alexandre Alvarez, attaché au Trésor de Liège, vient partager avec nous son expérience. Du blockbuster aux films d’auteurs en passant par des comédies romantiques ou dramatiques, Liège n’a pas fini de figurer dans des productions cinématographiques. Pourquoi ? Découvrez-le en nous écoutant !
  • RCF Liège

    Un génocide en héritage (III)

    23 avril 2024
    Donatille Karurenzi, rescapée du génocide de 1994 et co-autrice d' "Un génocide en héritage", revient sur son parcours dans le Rwanda raciste et sur son expérience de survivante durant les massacres.
  • RCF Liège

    Un génocide en héritage (II)

    16 avril 2024
    Donatille Karurenzi, rescapée du génocide de 1994 et co-autrice d' "Un génocide en héritage", revient sur son parcours dans le Rwanda raciste et sur son expérience de survivante durant les massacres.
  • RCF Liège

    Un génocide en héritage (I)

    9 avril 2024
    Dans cette émission, Bernard Wilkin revient sur l'histoire mouvementée du Rwanda depuis la présence coloniale belge jusqu'à la révolution sociale de 1959 et les prémices du génocide perpetré contre les Tutsis. Trente ans après les faits, il récolte les témoignages de rescapés vivant en Belgique et publie un magnifique et poignant ouvrage, donnant la parole à ces hommes et ces femmes qui, aujourd'hui encore, tentent de se reconstruire.
  • RCF Liège

    Alain Colignon (3)

    2 avril 2024
    Arrivé à l'âge de la pension, Alain Collignon (1959) fait un retour sur sa carrière d'historien. Licencié-agrégé en histoire de l’université de Liège (1981) et bibliophile éclectique, il entre en 1989 au Ceges, futur CegeSoma (le Centre d’études, guerres et sociétés contemporaines). A partir de 1992, il occupe le poste de responsable de la bibliothèque qui, depuis un demi-siècle, constitue un des piliers majeurs de cette institution. Alain Colignon débute ses recherches sur la médecine sociale et se spécialise, une fois au Ceges, en géopolitique, dans l’étude des mouvements identitaires, la radicalité de droite et de gauche durant l’entre-deux-guerres mais aussi dans l’histoire de la Collaboration, de la Résistance et de la vie quotidienne en 14-18 et en 39-45. Il est également attaché à des travaux d’ethnographie régionale et de philologie wallonne.
  • RCF Liège

    Alain Colignon (2)

    26 mars 2024
    Arrivé à l'âge de la pension, Alain Collignon (1959) fait un retour sur sa carrière d'historien. Licencié-agrégé en histoire de l’université de Liège (1981) et bibliophile éclectique, il entre en 1989 au Ceges, futur CegeSoma (le Centre d’études, guerres et sociétés contemporaines). A partir de 1992, il occupe le poste de responsable de la bibliothèque qui, depuis un demi-siècle, constitue un des piliers majeurs de cette institution. Alain Colignon débute ses recherches sur la médecine sociale et se spécialise, une fois au Ceges, en géopolitique, dans l’étude des mouvements identitaires, la radicalité de droite et de gauche durant l’entre-deux-guerres mais aussi dans l’histoire de la Collaboration, de la Résistance et de la vie quotidienne en 14-18 et en 39-45. Il est également attaché à des travaux d’ethnographie régionale et de philologie wallonne.
  • RCF Liège

    Alain Colignon (1)

    19 mars 2024
    Arrivé à l'âge de la pension, Alain Collignon (1959) fait un retour sur sa carrière d'historien. Licencié-agrégé en histoire de l’université de Liège (1981) et bibliophile éclectique, il entre en 1989 au Ceges, futur CegeSoma (le Centre d’études, guerres et sociétés contemporaines). A partir de 1992, il occupe le poste de responsable de la bibliothèque qui, depuis un demi-siècle, constitue un des piliers majeurs de cette institution. Alain Colignon débute ses recherches sur la médecine sociale et se spécialise, une fois au Ceges, en géopolitique, dans l’étude des mouvements identitaires, la radicalité de droite et de gauche durant l’entre-deux-guerres mais aussi dans l’histoire de la Collaboration, de la Résistance et de la vie quotidienne en 14-18 et en 39-45. Il est également attaché à des travaux d’ethnographie régionale et de philologie wallonne.
  • RCF Liège

    Les noms de rues à Liège

    12 mars 2024
    Comment nommer une rue dans l'Ancien Régime ? Quels changements lors de l'annexion française et des réformes communales du 19e et 20e siècle ? Un historique des rues de Liège montre quels sont les noms privilégiés et une évolution vers une "féminisation" de ces dénominations, preuve que les lieux où nous habitons font également partie de notre histoire.
  • RCF Liège

    Liège et son histoire en compagnie du professeur Bruno Demoulin III

    5 mars 2024
    S’il est une personnalité qui incarne Liège, son histoire comme son tempérament, c’est bien celle de Bruno Demoulin. Bruno Demoulin a été durant près de 30 ans professeur à l’Université de Liège. Il a assuré le cours d’Histoire de la principauté de Liège mais aussi les cours d’Histoire culturelle de la Wallonie, des Relations internationales aux Temps modernes et d’Histoire du livre et des bibliothèques. Véritable Liégeois, il a également été directeur de la bibliothèque publique des Chiroux-Croisiers puis directeur général de la Culture à la Province de Liège. Une double casquette qui donne à sa carrière un parfum original mêlant l’histoire, la recherche et la culture. Soucieux de promouvoir les plus jeunes, de diffuser et de mieux faire connaître l’histoire liégeoise, il montre un attachement tout particulier à son Université. À l’occasion de son départ à la retraire de cette même institution, un ouvrage justement intitulé « Passions liégeoises » lui a été offert par 37 contributeurs, collègues et amis. C’est avec sa voix légendaire que Bruno Demoulin retrace sur les ondes de RCF les grands faits de l’histoire liégeoise.

    À ses côtés, quelques livres dont deux références en la matière : « Histoire de la principauté de Liège », ouvrage écrit en collaboration avec le professeur Jean-Louis Kupper en 2002 et « Histoire de Liège : une cité, une capitale, une métropole », magnifique somme sortie en 2017 et traduite dans quatre langues.
  • RCF Liège

    Liège et son histoire en compagnie du professeur Bruno Demoulin II

    27 février 2024
    S’il est une personnalité qui incarne Liège, son histoire comme son tempérament, c’est bien celle de Bruno Demoulin.

    Bruno Demoulin a été durant près de 30 ans professeur à l’Université de Liège. Il a assuré le cours d’Histoire de la principauté de Liège mais aussi les cours d’Histoire culturelle de la Wallonie, des Relations internationales aux Temps modernes et d’Histoire du livre et des bibliothèques. Véritable Liégeois, il a également été directeur de la bibliothèque publique des Chiroux-Croisiers puis directeur général de la Culture à la Province de Liège. Une double casquette qui donne à sa carrière un parfum original mêlant l’histoire, la recherche et la culture. Soucieux de promouvoir les plus jeunes, de diffuser et de mieux faire connaître l’histoire liégeoise, il montre un attachement tout particulier à son Université. À l’occasion de son départ à la retraite de cette même institution, un ouvrage justement intitulé « Passions liégeoises » lui a été offert par 37 contributeurs, collègues et amis.
    C’est avec sa voix légendaire que Bruno Demoulin retrace sur les ondes de RCF les grands faits de l’histoire liégeoise. À ses côtés, quelques livres dont deux références en la matière : « Histoire de la principauté de Liège », ouvrage écrit en collaboration avec le professeur Jean-Louis Kupper en 2002 et « Histoire de Liège : une cité, une capitale, une métropole », magnifique somme sortie en 2017 et traduite dans quatre langues.
  • RCF Liège

    Liège et son histoire en compagnie du professeur Bruno Demoulin I

    20 février 2024
    S’il est une personnalité qui incarne Liège, son histoire comme son tempérament, c’est bien celle de Bruno Demoulin. Bruno Demoulin a été durant près de 30 ans professeur à l’Université de Liège. Il a assuré le cours d’Histoire de la principauté de Liège mais aussi les cours d’Histoire culturelle de la Wallonie, des Relations internationales aux Temps modernes et d’Histoire du livre et des bibliothèques. Véritable Liégeois, il a également été directeur de la bibliothèque publique des Chiroux-Croisiers puis directeur général de la Culture à la Province de Liège. Une double casquette qui donne à sa carrière un parfum original mêlant l’histoire, la recherche et la culture. Soucieux de promouvoir les plus jeunes, de diffuser et de mieux faire connaître l’histoire liégeoise, il montre un attachement tout particulier à son Université. À l’occasion de son départ à la retraire de cette même institution, un ouvrage justement intitulé « Passions liégeoises » lui a été offert par 37 contributeurs, collègues et amis. C’est avec sa voix légendaire que Bruno Demoulin retrace, sur les ondes de RCF Liège, les grands faits de l’histoire liégeoise.
    À ses côtés, quelques livres dont deux références en la matière : « Histoire de la principauté de Liège », ouvrage écrit en collaboration avec le professeur Jean-Louis Kupper en 2002 et « Histoire de Liège : une cité, une capitale, une métropole », magnifique somme sortie en 2017 et traduite dans quatre langues.
  • RCF Liège

    Rencontre avec Sarah Mansuri (2)

    13 février 2024
    Rencontre avec Sarah Mansuri, philosophe liégeoise, qui sort son premier ouvrage, un essai aux multiples facettes.

    Des mots de l’autrice : "Le livre raconte une expérience de l’errance, d’une subjectivité qui ne parvient pas à s’incarner dans le monde mais qui essaye, qui a un regard assez noir sur Liège, puis qui va voyager, qui va rencontrer, qui va voir d’autres lieux, il y a différents niveaux de discours dans ce texte, et la lumière qui semble au premier regard absente va petit à petit se révéler et si elle ne se révèle pas de manière factuelle ou de manière narrative, elle va plutôt se trouver dans le sentiment qui est renvoyé au lecteur quand il se confronte à l’écriture".

    Une invitation au voyage qui commence… en Hesbaye ! Sarah MANSURI, Les affamés, Liège, Éditions Parlà, 2023.
  • ©RCF Liège

    Rencontre avec Sarah Mansuri (1)

    6 février 2024
    Rencontre avec Sarah Mansuri, philosophe liégeoise, qui sort son premier ouvrage, un essai aux multiples facettes.

    Des mots de l’autrice : "Le livre raconte une expérience de l’errance, d’une subjectivité qui ne parvient pas à s’incarner dans le monde mais qui essaye, qui a un regard assez noir sur Liège, puis qui va voyager, qui va rencontrer, qui va voir d’autres lieux, il y a différents niveaux de discours dans ce texte, et la lumière qui semble au premier regard absente va petit à petit se révéler et si elle ne se révèle pas de manière factuelle ou de manière narrative, elle va plutôt se trouver dans le sentiment qui est renvoyé au lecteur quand il se confronte à l’écriture".

    Une invitation au voyage qui commence… en Hesbaye !
    Sarah MANSURI, Les affamés, Liège, Éditions Parlà, 2023.
  • RCF Liège

    Michelle Perrot : Histoire des Femmes

    23 janvier 2024
    Michelle Perrot est née à Paris en 1928. Historienne, elle est professeure émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris-Diderot et militante féministe française. Par ses travaux pionniers sur la question, elle est l’une des grandes figures de l’histoire des femmes. Elève d’Ernest Labrousse, Michelle Perrot voulait faire son mémoire de maîtrise sur le féminisme. Simone de Beauvoir l’avait séduite, mais son professeur l’orienta vers le monde ouvrier. De fait, la problématique des classes sociales précéda chez elle celle des rapports de sexe. Cette marche incessante de l'histoire entre le présent et le passé que Michelle Perrot connaît bien l'entraîna, au sortir des mouvements féministes des années 70, à mettre en questions ce que l'on appelait « l'histoire des femmes ». Cette expression ambiguë, écartée quelques années plus tard par les historiennes elles-mêmes, a cependant contribué à remettre en cause la conception même de l'histoire. En abordant ses travaux, on pourrait croire qu’elle a fait le tour de la question ; et pourtant, l’historienne admet très modestement que ce qui lui frappe dans son œuvre, c’est l’immensité de ce qui n’a pas été dit ou traité. Plus qu’une militante féministe, ce qui ressort des écrits de Michelle Perrot, c’est sa volonté de comprendre d’abord les silences de l’histoire et ensuite le combat des femmes pour exister à part entière, à égalité avec les hommes avec toujours en filigrane, une question : qu’est-ce qui a changé dans les rapports entre les sexes, dans la différence des sexes, représentée et vécue ? Comment, sinon pourquoi ? et pour quels effets ?
  • RCF Liège

    Alain Bronckart, parcours d'artiste (2)

    16 janvier 2024
    Alain Bronckart est un chroniqueur et artiste liégeois, momallois plus exactement : peintre, dessinateur, sculpteur, animateur, commissaire d’expositions et galeriste, sa carrière dépeint un personnage curieux, philanthrope, fonceur et créatif. Avec passion et beaucoup d’humour, il revient avec nous sur son parcours et son œuvre, inspirée essentiellement de la nature ; une histoire touchante, engagée et résolument tournée vers les autres.
  • RCF Liège

    Alain Bronckart, parcours d'artiste (1)

    9 janvier 2024
    Alain Bronckart est un chroniqueur et artiste liégeois, momallois plus exactement : peintre, dessinateur, sculpteur, animateur, commissaire d’expositions et galeriste, sa carrière dépeint un personnage curieux, philanthrope, fonceur et créatif. Avec passion et beaucoup d’humour, il revient avec nous sur son parcours et son œuvre, inspirée essentiellement de la nature ; une histoire touchante, engagée et résolument tournée vers les autres.
  • RCF Liège

    "Avec Marcel Detienne" (1) de Vincent Genin

    26 décembre 2023
    En 2022, Vincent Genin, docteur en Histoire de l’Université de Liège et post-doctorant à l’École Pratique des Hautes Études à Paris, sort un ouvrage intitulé ""Avec Marcel Detienne"". À travers une documentation inédite, dont de nombreuses lettres qu'il publie en partie, il dépeint le parcours intellectuel de cet helléniste, philologue et anthropologue de renom dans un essai subjectif à l’écriture vive, élégante et troublante.

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 108

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don